Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment accepter le passé de l’autre ?

 

Passe de l autreNous avons tous notre histoire personnelle. Peut-être ne sommes-nous pas toujours fier de tout ce que nous avons fait, voire même avons-nous honte de certaines choses.

Il se peut que l’on préfère tout simplement ne pas parler de certaines choses par honte ou pour éviter d’être jugé par les autres. Et nous avons des raisons pour cela. Finalement, tout le monde n’est pas capable d’accepter le passé des autres.

Cela est tout particulièrement délicat au sein des relations de couple. Bien souvent, avec le temps s’installent des préjugés ou des difficultés à accepter le passé de l’autre, et surtout son passé sexuel. Mais ce n’est pas tout.

Pourquoi nous est-il si difficile d’accepter les autres ? Nous savons que notre passé est derrière nous. Pourquoi donc n’applique-t-on pas également ce point de vue pour les autres et seulement à nous-même ?

Si nous sommes capable de laisser le passé derrière nous, si nous sommes capable de changer, alors pourquoi n’acceptons-nous pas les mêmes règles pour les autres ?

Se pardonner à soi-même pour pouvoir pardonner aux autres

Nombreux sont ceux qui ont des problèmes pour accepter le passé des autres, car eux-mêmes ont des remords et des doutes relatifs à leur passé.

Nous n’avons pas été capable de laisser notre passé derrière nous, ni même de nous pardonner nous-même pour certaines choses que nous avons faites ; c’est la raison pour laquelle nous n’acceptons pas le passé des autres, même si cela n’est pas facile à reconnaître.

Autrement dit, il y a quelque chose chez l’autre qui nous rappelle ce que l’on veut laisser derrière nous, toutes ces choses que l’on aimerait oublier. En adoptant un tel comportement, on punit l’autre pour nos propres fautes.

Nous pardonner à nous-même, cela nous permettra non seulement de vivre plus sereinement, mais aussi de tisser des liens plus solides avec les autres, en leur donnant l’opportunité d’avancer dans la vie en bonne compagnie, et de mener une vie plus pleine et enrichissante.
Les crises de jalousie infondées pour des faits du passé

Quand il s’agit d’un problème d’acceptation du passé sexuel de son compagnon/sa compagne, entrent en jeu d’autres éléments.

Un de ces ingrédients se réfère aux crises de jalousie, lesquelles s’accompagnent bien souvent d’un sentiment d’insécurité, et peut-être aussi de faible estime de soi et de manque de confiance en soi.

D’un autre côté, pour de nombreuses personnes, le fait de découvrir le passé sexuel de son compagnon/sa compagne peut les mener à croire que la plupart de leurs rêves s’effondrent, car d’une certaine façon, ce passé salit leur idéal de relation ou leurs plans pour l’avenir.

Elles pensent que leurs rêves ne peuvent plus se concrétiser ou bien elles perdent confiance en elles lorsqu’elles se rendent compte que l’autre a déjà son histoire. Une histoire qu’elles ont l’impression, aussi grands les efforts qu’elles peuvent faire soient-ils, qu’elles ne seront pas capables de surmonter, puisque dorénavant elle en font partie.

Cela est dû au fait que généralement, on grandit avec une image idéalisée de l’amour, et lorsqu’on se sent attiré par quelqu’un, dans le fond, ce qui nous plaît, c’est l’idée de l’amour lui-même, que l’on construit déjà dans notre esprit.

Or, construire une relation ne consiste pas à trouver quelqu’un qui correspond à notre esprit, comme si on faisait passer aux autres un casting pour un film ; tâchons de ne pas l’oublier.
Le problème du qu’en dira-t-on

A tout ce qui a été dit précédemment s’ajoute un ingrédient fondamental ; de nombreuses personnes ne sont pas capables d’accepter le passé des autres par peur du qu’en dira-t-on. Cela arrive autant dans les relations de couple que dans les relations sociales.

Cette peur de la réaction des autres peut nous faire lever la barrière afin d’éviter les problèmes.

Mais cela n’est rien de plus qu’un jeu mental, une excuse pour ne pas accepter la réalité, pour ne pas faire face à nos peurs ainsi qu’à nos fantasmes. On ne peut pas vivre en pensant constamment au passé, renonçant ainsi à notre liberté et à notre individualité.

On ne peut pas valoriser l’autre en pensant à ce qu’en diraient les autres, comme si nous faisions tous partie d’un même esprit pensant.

Vous devez vous sentir libre et donner l’opportunité à l’autre de se présenter à vous, de monter sa vraie valeur.

«Personne ne peut juger la vie de qui que ce soit, car nous connaissons tous notre propre souffrance ainsi que notre propre renoncement. C’est une chose de supposer que l’on est sur le bon chemin ; c’en est une autre de supposer que ce chemin est le seul et l’unique.»
-Paulo Coleho-


Apprenez à connaître les autres et à leur faire confiance

On ne peut pas changer ce qui est arrivé. En revanche, on peut changer notre façon de regarder vers l’avant. Cela vaut pour nous-même, mais aussi pour les autres. C’est pourquoi il est si important de tout faire pour connaître l’autre.

Tout dans notre histoire, absolument tout contribue à faire de nous ce que nous sommes.

Toutes nos expériences, même les heurts, les erreurs, les manques, les mauvaises décisions, tout ce que nous avons pu faire qui nous a fait du mal ou au contraire qui nous a fait grandir, nous rend plus fort. Même dans le malheur, on peut trouver une opportunité d’être meilleur.

Ne jugez pas l’autre

De nombreux aspects du passé des autres qu’il nous est difficile d’accepter ne sont pas honteux pour lui.

De fait, il se peut même que l’autre se sente fier de cela, ou qu’il ait fait exactement ce qu’il voulait faire à ce moment-là.

Nous, de notre côté, nous ne sommes pas d’accord, ou bien ces agissements de l’autre ne correspondent pas à nos valeurs ou à l’idée que l’on se fait du futur, tout simplement.

Personne n’est parfait. Il vous suffit de vous regarder pour vous en souvenir. Si vous ne voulez pas que les autres vous jugent pour quelque chose qui ne correspond pas à leurs moules ou aux stéréotypes sociaux, alors vous, n’adoptez pas ce comportement avec les autres.

Quoi qu’il en soit, votre jugement n’est rien de plus qu’une opinion sur quelque chose d’apparent. Et les apparences trompent.

Si vous voulez vivre une vie plus pleine et plus intéressante, vous devrez surmonter cela et vous donner l’opportunité de voir plus loin.

https://nospensees.fr

histoire personnelle pardon pardonner se pardonner crise jalousie peur réaction connaissance confiance jugement amour relation autres passé Accepter Passé de l’autre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau