Cooltext157743902330920                                                                                         

 

tristesse

Offrir de l’amour ne me fatigue pas, les déceptions si

Femme dessin

Nous sommes tous à un moment donné accablés par nos peines. Nous portons en nous des morceaux brisés et nous essayons d’unir le puzzle impossible de notre cœur, souhaitant une nouvelle fois offrir de l’amour.

Nous voulons aimer et être aimé, mais les déceptions brûlent trop…

On dit souvent que nous sommes toujours disposés à tout faire pour les autres mais nous devons être préparés à ce qu’ils nous déçoivent à un moment donné.

Lire la suite

Nouvelle année… nouvelle Vie

 

Nouvelle vieLorsque la douleur et la tristesse sont là, les êtres bienveillants nous souhaitent la Force, le courage, la foi. Mais par moments, on n’a pas envie d’être fort, on n’a pas envie d’être courageux, on a juste envie de tomber à genoux et de pleurer. Juste envie de s’effondrer dans le désespoir. Dans ce sentiment de vide si grand et si froid.
Envie et besoin d’être triste. Juste le temps qu’il faut…

Chères Merveilles, chers Trésors, chères Étincelles Précieuses et Éternelles, une année nouvelle commence et avec elle surviennent beaucoup de mouvements, de grands changements, de belles évolutions, guérisons, transformations… Tant de Sacré aux portes de nos Cœurs… !

Lire la suite

Cette dualité que vous vivez depuis si longtemps se termine

 

Dualite

Nous vous saluons, chers enfants de la Terre. Que de joies, que de tristesse, que de bonheurs, que de violence en ce moment sur votre planète Terre au sein de l’humanité !

Comme vous pouvez le constater, vous vivez encore la dualité. Vous allez encore la vivre dans le courant de cette nouvelle année car elle sera riche en nouvelles énergies de nettoyage permanent des énergies de la Terre et de vos corps qu’ils soient physiques ou subtils.

Lire la suite

Les émotions ont deux visages

 

Emotion masque

Les émotions sont un des contenus les plus importants de notre vie psychique pour ce qu’elles représentent, pour leur parcours universel et pour leur capacité à conditionner les pensées et les processus physiologiques. En effet, elles peuvent changer notre rythme cardiaque, la pause de notre respiration ou la conductivité de notre peau.

Mais les émotions sont également essentielles pour ce qu’elles inspirent, et parce qu’elles permettent de reconnaître chez les autres des personnes comme nous dans la joie, la douleur ou les surprises.

Lire la suite

Sans acceptation, il n’existe pas de deuil qui soigne

 

Acceptation

 

Suite à la mort d’un être cher ou à une rupture de couple, parmi les nombreuses autres situations qui peuvent arriver, toutes ont un point commun : nous devons entrer dans la salle de deuil. Cependant, nous restons parfois coincé(e)s dans cette pièce. Parce que nous oublions qu’il n’existe pas de deuil qui guérisse sans acceptation et, encore moins, sans douleur.

Lire la suite

Quand vous êtes sur le point de craquer

 

TristesseLisez ceci quand vous avez l’impression d’être sur le point de craquer

Vous avez le droit de ressentir cela de temps en temps.

Vous avez le droit de fermer la porte de la salle de bain et de pleurer devant votre miroir au sujet des petites choses, des choses qui vous contrarient et que personne ne soupçonne.

Vous avez le droit de n’avoir aucune idée de la raison pour laquelle vous pleurez , de ne pas savoir ce qui vous a énervé.

Lire la suite

Pourquoi tant de tristesse en vos cœurs ?

 

Coeur eau

Nous vous saluons, chers enfants de la Terre, nos frères et sœurs tant aimés. L’Amour qui est en nous se répand sur vous sans discontinuer car vous en avez grand besoin en cet instant de la vie de la Terre. Notre Amour se répand non seulement sur la Terre, sur son corps, dans son cœur, dans ses corps subtils, dans son âme qui lui donne vie, mais, aussi dans vos cœurs.

Oh ! chers enfants de la Terre, comme vos cœurs sont tristes actuellement. Ils ne savent plus comment se réjouir. Vous vous réjouissez, oui, au travers de fêtes, d’amusements de toutes sortes, mais tout cela n’est que joie superficielle, très superficielle. Malgré cela, malgré la sensation que vous avez d’être gais, vos cœurs restent tristes.

Lire la suite

La mort et l'au-delà

 

Mort et audelaJeshua transmis par Pamela Kribbe

Chers amis, anges de lumière bien-aimés, je vous souhaite la bienvenue. C'est du cœur de l'énergie du Christ que moi, Jeshua, je vous tends la main et vous accueille.

Ange bien-aimé, sache que tu es chéri. Sache que tu es aimé sans conditions, même à présent que tu résides en un corps de chair et de sang, un corps mortel. Même en vivant dans les limites de ce foyer temporaire, tu fais encore inconditionnellement partie de Dieu, le Foyer  auquel tu aspires tant. Tu n'as jamais vraiment quitté le Foyer, mais tu ne reconnais pourtant pas la flamme éternelle qui reste allumée à jamais en ton être. Entre en contact avec cette lumière, en cet instant, chéris-toi, sache qui tu es. Une lumière brûle en toi, si belle, si pure. Comment pourrais-tu en douter ?

Lire la suite

Laisser partir nos êtres chers dans la paix

 

Au dela

 

Nos êtres chers sont bien vivants, mais dans une autre sphère d’existence.

Ils sont bien là, ils nous voient, nous envoient des signes quelquefois (que nous ne voyons pas toujours).

Quand ils quittent notre plan, nous sommes tristes, parfois notre chagrin est tel que nous tombons malades.

Il ne faut pas oublier qu’ils nous voient et que notre douleur les perturbe, les empêche d’avancer, de continuer leur évolution.

Bien sur, nous avons besoin d’un temps de deuil, de pleurs, de désespoir.

Mais, ensuite, le questionnement arrive : Où est-il ? Où est-elle ?

Lire la suite

Apprendre à ne pas fuir nos émotions

 

Emotions

Les émotions ont une voix, elles nous parlent et nous racontent la manière dont nous nous sentons. Les émotions nous montrent ce dont nous avons besoin à tout moment. Que se passe-t-il si nous ne leur faisons pas cas ? Si nous les ignorons ? Nous pouvons certes éteindre leurs voix mais pas leurs besoins.

Nous vivons entouré-e de personnes pressées, d’injonctions qui nous demandent de tout faire rapidement, de « Ne t’inquiète pas, tu dois faire ça… », « N’écoute pas, oublie cela », « Essaie de ne pas y penser »… Toutes les émotions ont une fonction adaptative, si nous ne les écoutons pas, elles se mettent de côté et ressortent avec plus de force une fois qu’elles ne peuvent plus être contenues. Et souvent aux moments les moins opportuns.

Lire la suite

Voir avec le coeur

 

Peinture helen nelson reed

 

J’ai commencé la journée par accueillir la tristesse générée par l’inconscience humaine, puis je me suis pardonnée de participer à cette folie, à ma façon puisque je fais partie de cette humanité et je ne suis pas dans la pleine conscience. Ayant vécu des années sans savoir qui j’étais vraiment, j’ai moi aussi eu un comportement destructeur et nourri l’injustice en faisant violence à mon corps physique. Les larmes coulent à flot mais je ne les retiens pas. Il y a eu encore une fois, un épandage chimique en début de soirée et la pluie est tombée en trombe durant la nuit. J’ai sorti la chienne à 1h du matin juste avant que les nuages ne se vident avec force comme on ouvrirait un robinet à fond !

J’ai été bien inspirée de rentrer du bois dans l’après midi ! Je me fie de plus en plus à mon intuition, mon instinct et quelque part, c’est une force parce que le mental est tellement affligé, qu’il ne trouve plus d’issue favorable à tout ce gâchis.

Lire la suite

Reconnaître sa tristesse, c’est faire preuve de courage

 

Tristesse

Combien de fois avez-vous essayé de contenir ou de maquiller votre tristesse ? Depuis notre plus jeune âge, nous recevons des messages de la part de la société qui nous disent que l’on ne peut pas se permettre d’être triste, qu’il faut être courageux(se), qu’il faut être fort(e) à tout moment, qu’on ne peut pas échouer, qu’on n’apprend rien de la tristesse…que la joie est la seule émotion désirable et qu’elle nous fait du bien. Une joie, bien sûr, elle aussi contenue : elle ne doit ni être régulée, ni basculer dans l’euphorie.

Il est clair que la tristesse est une émotion de valence négative, mais…et si on la transformait en une émotion qui apporte quelque chose de positif, et si on était capables de l’accepter comme une émotion à part entière et d’en tirer des leçons ? Et si au lieu de l’enfermer, on lui octroyait un peu d’espace ?

Lire la suite