Cooltext157743902330920                                                                                         

 

douleur

Faites de la place pour les Anges

Ange du service
 
Chers, beaux hommes et femmes, je suis Marie. Je ne suis pas ici seule, je suis ici avec des anges à mes côtés. Ce sont vos anges, des êtres de lumière qui sont connectés à chacun de vous. Sentez leur douceur, ils sont là pour vous. Chacun d’entre vous a des anges de lumière autour de vous qui veulent vous soutenir sur votre chemin sur la Terre. Faites de la place pour ces anges ! Permettez-leur de vous entourer d’une vibration très douce et légère. Sentez combien l’énergie dans cet espace est éclairée par leur présence. Ils veulent tellement vous donner quelque chose, vous faire partager la lumière de la Maison, les sphères auxquelles vous appartenez, l’atmosphère de lumière d’où vous venez. Permettez à ces anges de vous donner la guérison.

 

Lire la suite

Comment répondre à la douleur du vide causé par la perte

Vide
La transition nous pousse à laisser aller tout ce à quoi nous nous sommes identifiés, pour retrouver ce que nous sommes vraiment.
Donc laisser veut aussi dire perdre au niveau de l’ego, au niveau de nos croyances.
Le vide de la perte est créé lorsque j’arrête d’aimer. On pourrait dire que c’est un vide d’amour ou d’énergie. Mais en fait lorsque j’arrête d’aimer c’est la souffrance de la séparation que je vis, mais pas la séparation de l’être perdu, la séparation de mon âme donc de moi-même.

Lorsque j’aime je ressens l’énergie circuler en moi et cette connexion me rapproche de la source de toute chose donc de qui je suis réellement. C’est en aimant que je me reconnecte à qui je suis. Plus je le fais souvent et profondément plus je remplis le vide de manque d’amour.

 

Lire la suite

Comment cesser d’attirer à soi des expériences indésirables ou douloureuses

Lumiere
J’hésitais entre différents sujets pour mon article du jour, parce qu’il y a un certain nombre de choses dont je veux vous parler et qui sont toutes importantes, mais étant donné les événements qui secouent la Belgique actuellement, je me dis que le sujet que nous allons aborder maintenant sera sans doute le plus productif, autant au niveau personnel que pour l’ensemble de la famille terrestre.

Nous en avons déjà parlé bien des fois sur le blog : ce qui se manifeste dans notre réalité concrète n’est que le reflet de ce qui se passe en nous. S’il y a des expériences indésirables qui se présentent sur notre chemin, ce n’est pas le fruit du hasard ou encore d’un destin tout tracé.

C’est qu’il y a quelque chose au niveau de nos schémas intérieurs, de nos croyances, de ce à quoi nous prêtons attention qui permet à ces expériences de se manifester à nous.

Ceci est également valable au niveau mondial. Ce qui se passe dans notre monde est le reflet de ce qui se passe au niveau de la conscience collective. Tant que cette conscience collective est en majorité orientée vers le négatif, elle va continuer à créer des expériences négatives.


 

Lire la suite

Se priver de certaines expériences par peur de souffrir…

Peur de souffrir
Se priver de certaines expériences par peur de souffrir est une autre façon d’alimenter cette anxiété qui nous habite. Nous vous parlerons ici des bonnes et mauvaises stratégies d’affrontement à l’heure de gérer différentes expériences ainsi que du puits des souvenirs.

Ériger des barrières et se priver de certains expériences sont des stratégies auxquelles nous avons parfois recours pour éviter le mal-être parce que nous avons peur de souffrir. Le mental des êtres humains a évolué pour nous aider à survivre face aux dangers, plus que pour nous aider à nous sentir bien.


 

Lire la suite

Quand vos sentiments vous font mal : l’importance de l’expression émotionnelle

Cropped lovers in a poseQuand on est blessé, on a deux choix. Le premier est de tourner la tête et de cacher la douleur, en faisant semblant d'être fort jour après jour. La deuxième option, et la plus saine, consiste à vous défendre, à générer une expression émotionnelle adéquate pour protéger votre estime de vous-même.

Si vos sentiments vous blessent fréquemment ou intensément, et que vous ne réagissez pas, vous vous briserez un peu plus chaque jour. Parce que celui qui résiste le plus, qui est le plus silencieux et qui contient ce qu’il ressent n’est pas le plus fort. Fort est celui qui se donne la permission d’exprimer ses émotions et ses besoins en se fixant des limites. Toutefois, nous savons que ce n’est pas facile, mais protéger nos sentiments est un exercice d’hygiène mentale et de santé.


 

Lire la suite

10 choses que vous apprenez après la perte d’un être cher

Perte etre cher

La perte d’un être cher est sans aucun doute l’épreuve la plus douloureuse qu’un être humain puisse vivre.

L’intensité de votre douleur et de votre souffrance pourrait même vous faire ressentir ce qu’on appelle « le syndrome du cœur brisé »

Mais cette douloureuse épreuve peut vous apprendre beaucoup d’enseignements positifs sur la vie dont voici une dizaine :

Lire la suite

Ce n’est pas parce qu’un changement est nécessaire qu’il n’est pas douloureux

Femme triste 1

 

Tous les changements pouvant s'opérer dans notre vie, même les plus nécessaires d'entre eux, sont tous une source de souffrance potentielle.

Un changement est un défi. Une aventure que nous entreprenons la plupart du temps partiellement ou totalement à l’aveuglette. Qu’il soit nécessaire ou non, le changement nous oblige à faire face à l’incertitude de ce qui va se passer et d’abandonner le mécanisme de sécurité auquel nous étions habitués.

Lire la suite

Il pleurait la mort de son meilleur ami, jusqu’à ce qu’un vieil homme lui raconte ceci

Sun shiningDes profondeurs des vieux commentaires internet vient une autre histoire incroyable, une perle. Un utilisateur a lancé un appel sincère en ligne :

« Mon ami vient de mourir. Je ne sais pas quoi faire. »

Le reste du message a été supprimé, il ne reste que le titre. Toutefois de nombreuses personnes ont répondu pour tenter de l’aider, et l’une des réponses était absolument incroyable. La réponse de cet homme pourrait bien changer votre façon d’aborder la vie et la mort.

Lire la suite

Pour en finir avec la douleur

 

Douleur physique

En m’arrêtant un peu pour réfléchir sur le sujet de cet article, je voulais aborder un thème qui puisse vraiment faire une différence pour vous. Il n’a pas fallu bien longtemps pour que mon esprit s’arrête sur le thème de la douleur.

Je sais très bien que la douleur n’a pas de saison mais peut-être est-elle plus présente ou plus handicapante pendant l’hiver. Elle vous confine davantage à la maison, limite vos activités et réduit votre sentiment de liberté. Il est clair que la douleur affecte la qualité de vies de façon assez marquante et globale.

Lire la suite

Ascensionner en 5D

 

 

“C’est moi, Quan Yin.Kuan yin

Parce que vous montez dans des fréquences plus élevées, vous subissez un processus d’abandon. Vous ne pouvez pas amener dans la cinquième dimension, ce qui ne vibre pas à haute fréquence. Ce n’est simplement pas possible. Donc, vous renoncerez à certaines choses, que vous le vouliez ou non.

La douleur que vous ressentez en vous abandonnant vient de cette partie de vous qui veut rester en troisième dimension, séparée et égoïque. Ce ne sont pas de mauvaises choses, au fait. Elles sont simplement différentes façons d’expérimenter la réalité. Et tandis que vous passez à une nouvelle façon d’expérimenter la réalité, le processus de lâcher prise peut sembler être un processus de mort ou de deuil.

Lire la suite

Sans acceptation, il n’existe pas de deuil qui soigne

 

Acceptation

 

Suite à la mort d’un être cher ou à une rupture de couple, parmi les nombreuses autres situations qui peuvent arriver, toutes ont un point commun : nous devons entrer dans la salle de deuil. Cependant, nous restons parfois coincé(e)s dans cette pièce. Parce que nous oublions qu’il n’existe pas de deuil qui guérisse sans acceptation et, encore moins, sans douleur.

Lire la suite

Combien de fois aurais-je pleuré sans savoir que la vie me faisait en fait une faveur

 

Pleurer

Combien de fois aurais-je pleuré en cachette sans savoir qu’en fait, la vie me faisait une faveur ? Sans comprendre que ce qui est arrivé, ce n’était pas la fin du monde, mais le début de quelque chose de mieux ? Parce qu’exister, c’est se réinventer plusieurs fois, c’est fermer une fenêtre pour ouvrir une porte tout en séchant ces larmes que l’on a versées pour des personnes qui ne les ont jamais méritées.

Albert Einstein avait pour habitude de dire qu’il était reconnaissant envers les personnes qui, tout au long de sa vie, lui ont dit «non». Chacune des désillusions qu’il a subies du fait du refus de certaines personnes de l’aider lui ont permis, plus tard, de trouver la motivation d’apprendre à faire les choses par lui-même, et d’être plus fort.

Lire la suite