Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La méditation peut renouveler votre cerveau...

 

Meditation

La méditation peut transformer notre cerveau en 8 semaines. Les zones qui se modifient sont celles qui sont en lien avec la mémoire, l’empathie et le stress, ainsi que celles qui sont chargés de l’attention et de l’intégration émotionnelle.

Ce n’est pas ce qu’affirme un groupe d’amateurs ou d’amoureux de la pseudo-science, mais c’est la conclusion d’une équipe de chercheurs de l’Hôpital Général du Massachusets, qui a fait la découverte.

Cette étude a été publiée dans la revue Psychiatric Research. Les chercheurs ont mis en pratique un programme de méditation de 8 semaines, à partir duquel ils espéraient mesurer les bienfaits de la méditation sur nos émotions, nos comportements et nos pensées.

Les changements cérébraux que nous apportent la méditation

Même s’il est connu que les bienfaits de la méditation sont multiples, jusqu’à présent, nous ne savions pas que les changements étaient si rapides.

On a pu voir que la méditation produisait des modifications dans les régions cérébrales en lien avec la mémoire, la conscience de soi, l’empathie et le stress.

C’est-à-dire que ce que nous comprenons avec des teintes de spiritualité améliore vraiment notre état de santé physique et mental.

Quand quelqu’un médite, il ne se sent pas seulement mieux car il est détendu, mais aussi parce que la structure de son cerveau a modifié ses connexions de façon habile.

Les changements cérébraux qu’elle apporte

Même s’il est connu que ses bienfaits sont multiples, jusqu’à présent, nous ne savions pas que les changements étaient si rapides.

On a pu voir que la méditation produisait des modifications dans les régions cérébrales en lien avec la mémoire, la conscience de soi, l’empathie et le stress.

C’est-à-dire que ce que nous comprenons avec des teintes de spiritualité améliore vraiment notre état de santé physique et mental.

Quand quelqu’un médite, il ne se sent pas seulement mieux car il est détendu, mais aussi parce que la structure de son cerveau a modifié ses connexions de façon habile.

Nul besoin d’être un expert en méditation pour profiter de ses bienfaits et sentir une augmentation de la capacité d’intégration émotionnelle et attentionnelle.

De fait, les participants à l’étude ont passé seulement 27 minutes chaque jour à pratiquer les exercices de méditation.

Il a suffit de 8 semaines pour observer les modifications cérébrales comme l’augmentation de la densité de matière grise de l’hippocampe (zone liée à la mémoire) et d’autres zones liées à la conscience de soi, à la compassion et à l’introspection.

De plus, ils ont également observé une diminution de densité au niveau des amygdales, responsables d’états émotionnels comme le stress, l’anxiété ou la peur.

C’est-à-dire que grâce à la plasticité de nos cerveaux, nous avons la possibilité d’être de meilleures personnes chaque jour, tant pour les autres que pour nous-mêmes.

La méditation, une habitude qui nous permet de vivre au présent

Si nous méditons avec assiduité, l’un des changements qui va apparaître rapidement, est la possibilité de vivre au présent, dans l’ici et maintenant, en laissant de côté les pensées perturbatrices sur le passé et le futur.

Comme nous l’avons dit, cela n’inclut pas seulement un état de relaxation, mais nous permet d’avoir un plus grand contrôle sur nous-même.

Grâce à la méditation, nous réussissons à dominer nos mots et nos pensées, ainsi que le dialogue intérieur.

Cette pratique sera très bénéfique car vous pourrez mieux comprendre vos émotions et ne pas les charger de pensées négatives.

Cela se traduit en un succès émotionnel et social car le contrôle de soi permet une amélioration des relations, des projet et du quotidien.
Avant de commencer à pratiquer la méditation, nous devons être conscients qu’il faut être très à l’écoute de cette pratique car même si les experts nous le conseillent, toutes les personnes qui donnent des cours ne sont pas toujours bienveillantes.

C’est une discipline qui demande un grand exercice intellectuel et l’aide d’un professeur agrémenté.

Comme nous l’avons dit, la méditation dissout et libère nos pensées, et nous fait nous concentrer sur le présent et vaincre le stress et les inquiétudes.

Notre esprit voudra démontrer que la conscience est latente, et il est possible qu’au début il soit difficile de faire face aux picotements, aux démangeaisons du corps ou à toute autre gêne.

Dans tous les cas, si vous ne connaissez aucune pratique de méditation et que vous voulez vous aventurer dans ce monde très vertueux, vous devez consacrer un moment à vous informer et à réfléchir sur le type de méditation adapté à vous, à vos valeurs et à vos besoins.

C’est, sans aucun doute, la première étape à franchir pour en faire une habitude merveilleuse et bienfaisante.

Pour lire l’article complet, reportez – vous à: la pratique Mindfulness conduit à une augmentation de la densité de la matière grise du cerveau régional . Psychiatry Research: Neuroimaging , 2011; 191 (1): 36; auteurs: Britta K. Hölzel, James Carmody, Mark vangel, Christina Congleton, Sita M. Yerramsetti, Tim Gard, Sara W. Lazar.

Source : http://nospensees.fr

conscience de soi stress empathie mémoire changement serenite calme instant présent cerveau renouveler méditation

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau