Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Changer vos croyances peut être douloureux

 

Creation

Beaucoup d’entre vous trouvent la vie très éprouvante à l’heure actuelle car diverses questions qui nécessitent votre attention grondent au-dessous de votre niveau de conscience, remuant vos émotions et vous faisant vous sentir tristes, déprimés, irritables, et en colère. Peut-être avez-vous essayé de rester assis avec ces sentiments en essayant d’identifier leurs causes sous-jacentes, et d’ensuite les relâcher. Et il est fort probable que vous ayez eu des difficultés à progresser car les sentiments, les malaises internes demeurent, tout comme vous ne pouvez pas identifier tous les problèmes qui pourraient en être la cause.

Détendez-vous du mieux que vous pouvez et acceptez ces humeurs tandis qu’elles vous traversent, ayez l’intention de les libérer. Elles peuvent durer un jour ou deux, mais elles vont passer, et quand elles passeront, vous vous sentirez plus légers et plus dynamiques.

Tous les sentiments, toutes les humeurs, toutes les émotions passent, ils ne sont que temporaires, même s’ils peuvent être répétitifs. Plus vous pouvez vous détendre et les accepter dans l’instant – sans agir sur eux, mais en les reconnaissant et en ayant l’intention de les libérer – plus votre intention de les laisser aller sera efficace. À certains moments ce que vous ressentez ou pensez peut vous paraître scandaleux, et vous pouvez vous dire : «Comment puis-je avoir de telles pensées ou de tels sentiments? Ils sont totalement inacceptables ». Ne les laissez pas vous inquiéter; chacun expérimente des émotions, des pensées et des sentiments que « Bon ! les personnes aimantes ne peuvent pas avoir ». Votre ego essaie simplement, et y arrive très probablement, de vous distraire en vous emportant dans le jugement. Les pensées, les émotions et les sentiments ne sont qu’une partie du flux d’énergie de l’illusion – sans aucun sens, sauf si vous vous concentrez sur eux, les encouragez, ou tentez d’agir sur eux.

Vous donnez du sens à votre vie en accordant votre attention, développant vos pensées, dialoguant avec elles, puis vous prenez des décisions et agissez sur elles. Jusqu’à ce que vous ne le fassiez, elles n’ont pas de sens. Vous choisissez de chercher un sens à la Réalité en vous focalisant là, ou dans l’illusion en vous focalisant là, et comme l’illusion vous distrait avec des pensées et des émotions de sécurité et de survie, c’est là que vous finissez, pour la plupart, de concentrer votre attention.

Les réflexions sur lesquelles vous choisissez de concentrer votre attention déterminent comment vous expérimentez votre vie. C’est toujours votre choix. Beaucoup de pensées vous traversent l’esprit chaque jour tandis que vous êtes dans l’illusion, et c’est toujours vous qui choisissez celles qui vous intéressent et que vous développez. Vous devez fréquemment vous rappeler que vous, ainsi que tous les êtres sensibles, êtes des êtres divins parfaits, éternellement et infiniment aimés de Dieu. Et de par cela que vous êtes – chacun de vous – d’une valeur et d’une dignité infinies. Dans l’illusion, pratiquement toutes les cultures s’engagent dans le jugement, et le jugement conduit au doute, à la peur, la culpabilité et au sentiment que d’autres sont plus précieux que vous, que vous luttez, avec honte et embarras, contre certains aspects de vous-mêmes que vous trouvez inacceptables et vous savez que d’autres les jugeraient plus durement, et à juste titre s’ils en avaient connaissance.

Soyez bons et charitables avec vous; acceptez-vous, car vous êtes tout à fait acceptables, ayant été créé parfaits par Dieu. Une fois que vous commencez à vraiment à vous accepter comme vous êtes, vous vous trouverez engager de moins en moins souvent dans des comportements (pensées, paroles ou actions) que vous, et, vous en êtes sûrs, d’autres jugeraient inacceptables. C’est vraiment un fait très simple, si vous croyez que vous êtes inacceptables, alors vous adopterez un comportement inacceptable, et si vous croyez que vous êtes acceptables, vous ne le pourrez pas. C’est tout simplement que vous agissez selon vos croyances pour vous prouver qu’elles sont valides, donc si vous ne vous aimez pas, changez vos croyances! Elles ne sont pas figées et peuvent être très limitantes et destructrices. Et vous pouvez très certainement les changer, après tout, on croyait autrefois que la Terre était le centre de l’Univers, et si vous étiez en désaccord, vous étiez jugés être dangereusement pécheurs.

Bien sûr, changer vos croyances peut être douloureux parce que vous avez tant investi de vous-mêmes en elles. Et admettre que vous avez eu tort peut vous faire sentir honteux parce que vous craignez les réactions des autres quand ils en entendront parler. Donc, commencez par de petits préjugés ou des points de vue que personne ne connaît, et vous serez étonnés de voir combien vous vous sentirez beaucoup plus légers lorsque vous vous libérerez d’eux et acceptez de reconnaître leur invalidité, enfin expérimentez la liberté de ne plus être régis par les contraintes qu’elles vous ont imposé.

Vous éveillez c’est embrasser votre véritable état – qui est illimité. Lorsque vous regardez autour de vous, vous ne pouvez pas éviter de remarquer les restrictions que les croyances créent autour de ceux qui y adhèrent, et inversement, la liberté dont jouissent ceux qui sont ouverts et prêts à remettre en question et à examiner leurs propres croyances et celles des autres. Tout progrès technologique a eu lieu car vos concepts précédents qui ont été jugés insatisfaisants, ont été examinés et jugés erronés et indûment restrictifs. Les croyances peuvent être utiles comme des étapes sur le chemin de la connaissance, autant que des hypothèses, mais quand elles sont utilisées comme des vérités évidentes et immuables, elles empêchent la connaissance de se développer. C’est aussi vrai pour les croyances spirituelles, qui sont essentiellement des idées humaines sur Dieu, une autorité forcée, ce qui empêche une nouvelle discussion constructive et la croissance de la compréhension qui devait suivre.

Ainsi pratiquez la liberté, en remettant en question vos croyances et vos hypothèses, et en rejetant celles qui ne vous servent plus. Profitez de la légèreté que vous allez ressentir, et poursuivez avec un autre questionnement. Comprenez et acceptez avec compassion la résistance ou le refus que vous rencontrerez chez d’autres, sans essayer de les persuader de changer. Soyez doux, et si vous jugez les autres mauvais de ne pas se questionner alors il vous suffit de remplacer un ensemble de croyances non valides par un autre . L’amour est toujours doux et compatissant, aussi traitez-vous, ainsi que tous les autres avec douceur et compassion, et continuez à être plus légers et plus libres pendant que le moment de votre éveil approche.

Avec tout mon amour,

Saul.
Saul, transmis par John Smallman

Source : https://johnsmallman.wordpress.com

croyances changements douleurs attention emotions sentiments pensées concentration réalité liberté

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau