Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Un face à face imminent avec l'invisible

 

Face face invisible

Comme nous le constatons, tout au long de notre vie spirituelle, nous effectuons des Face-à-face avec nombre d’éléments, qui nous concernent intérieurement et que nous ne sommes pas nécessairement conscients de l’aventure que nous vivons. C’est ainsi qu’au fil de notre conscientisation, nous découvrons différentes facettes de notre conscience ordinaire ainsi que de la manifestation indue de notre subconscient. Nous développons des fréquences sans y en être vraiment conscients, parce que celles-ci font partie du monde invisible qui nous habite.

Dans ce cheminement spirituel tissé de différentes prises de conscience, nous réalisons que nous ne sommes pas seuls et qu’il existe en nous et à l’extérieur de nous des manifestations que nous sommes en train de découvrir. L’invisible est relatif pour chacun d’entre nous. Certains nous parleront de fantômes ou des désincarnés qu’ils voient, perçoivent ou ressentent, chacun actualise ses formes en fonction de son taux vibratoire.

D’autres se pencheront consciemment ou inconsciemment sur les entités de la nature dans des mondes parallèles, comme les gnomes, les elfes, les dragons, les ondines, les fées, les sirènes, les licornes, etc. Ces dimensions sont associées à des mondes parallèles ou réalités alternatives qui se juxtaposent en notre conscience et dans le subconscient, puisqu’elles sont, essentiellement, composées d’éléments provenant des dimensions de base, absorbées puis synthétisées par le biais de la photosynthèse (énergie diffusée par le soleil).

Donc, les entités de la nature ou communément appelés les élémentaux font intrinsèquement partie de ces mondes parallèles, en plus d’en être les protecteurs de cette nature vivante qui est reliée aux éléments naturels que nous connaissons, soit l’air, l’eau, le feu, la terre ainsi que l’éther.

Ils peuvent apparaître et disparaître à leur guise, parce qu’ils font partie de mondes parallèles ou alternatifs qui s’entrecroisent à des endroits spécifiques dans des régions où ils sont en mesure de se manifester. Toutes ces entités existent vraiment, il s’agit d’être connecté à la nature de nos forêts, de l’eau, du feu et de l’air, de la terre pour les percevoir, les voir ou les ressentir. Ce sont des mondes d’entités qui ne sont, certes, pas éphémères, parce qu’elles sont également une création de la vie, mais faisant partie d’autres dimensions, qui sont des dimensions aussi vivantes que les nôtres, mais qui se dissocient, selon leur besoin, de se manifester sans contrefaçon.

Si le célèbre scientifique de la théorie de l’évolution Charles Darwin avait connu la teneur des dimensions, il aurait, certes, changé ces théories sur la transformation des espèces vivantes. Son regard n’aurait pas été, non plus, que l’homme descend du singe, mais, bien, d’une espèce d’outre-espace qui évolue aussi bien que les animaux, les végétaux, les minéraux et d’autres formes de vie, et ce, en fonction de leur dimension respective. La réalité de l’évolution est sous-tendue par l’illusion projetée par la matrice astrale. Nos existences, quelles qu’elles soient, dans un monde tridimensionnel ne sont que légendaires et ne représentent pas la réalité des mondes multidimensionnels.

Nous sommes tous faits d’atomes et de particules subatomiques, mais tout ce qui sous-tend notre existence repose sur l’ADN qui est fondamentalement quantique ou une réalité multidimensionnelle. Nous sommes tous et toutes fabriqués des mêmes énergies, de multiples fréquences, des vibrations alternatives pour chacun, mais qui se manifestent tous différemment selon le taux vibratoire de la conscience et du Corps d’Êtreté.

En outre, nous sommes tous et toutes bâtis à l’image de la Lumière ou de la Source (père/mère de la création), non pas sur un plan physique, mais, bien, sur le plan énergétique où nos atomes et nos particules subatomiques se distinguent de toutes formes d’existences. Nous sommes, en réalité uniques, peu importe notre lieu d’existence ou nos apparences.

Toutefois, cela n’enlève rien à l’œuvre magistrale de Monsieur Darwin, qui a révolutionné le monde de la science au niveau de l’évolution de la nature, qui vit tout aussi bien que nous des transformations et des transmutations, et ce, dans nos espaces respectifs.

À d’autres niveaux vibratoires, certains verront, entendront ou vibreront la présence d’un guide spirituel ou même la présence d’un ange qui chuchote à l’oreille un mot, notre nom ou un message relatif à notre transcendance. Dépendant de leur taux vibratoire, ces êtres font partie soit de la 3D unifiée ou des dimensions supérieures. Ils se présentent souvent sous des formes et des apparences différentes, et ce, en fonction de la conscience de la personne qui est en mesure d’être en contact avec eux.

Les Archanges pour leur part, possèdent un corps anthropomorphique dans la 5D où nous pouvons les percevoir avec une énergie hologrammique, dans laquelle nous percevons des ailes de lumière et des formes géométriques. Ces derniers peuvent ainsi se déployer de la sorte, et également entrer en contact vibratoire avec nous, et même nous transmettre, télépathiquement, des messages.

Nous pouvons aussi être en contact avec des maîtres ascensionnés qui peuvent autant se manifester dans la 3D dés-unifiée qu’unifiée, tout en ayant la possibilité de se manifester dans des dimensions supérieures de 5D, 7D, 9D, 11D, 18D. Ces maîtres peuvent nous contacter de différentes façons, et ce, en fonction de notre taux vibratoire capable d’accueillir leur présence et leur communion vibrationnelle.

Il y a, bien entendu, d’autres mondes qui sillonnent l’invisible dans les dimensions, par exemple, dans l’intra-terre où nous pouvons entrer en contact avec nos Frères et Sœurs de Lumière qui sont les gardiens de la Terre ou des collaborateurs extragalactiques qui y œuvrent également en vue du processus ascensionnel que nous vivons tous et toutes. Ces races peuvent être de différentes galaxies ou de différents univers qui œuvrent au sein de l’intra-terre ainsi qu’en différentes dimensions dans l’épicentre de la Terre creuse.

Nous pouvons rencontrer autant physiquement qu’éthériquement, qu’anthropomorphiquement, holographiquement des Êtres comme : les Arcturiens, Pléiadiens, Végaliens, Néphilims, Delphinoïdes, Siriens pour ne nommer que ceux-ci. Ce sont des races qui habitent l’intra-terre depuis un certain nombre d’années ou pour d’autres, depuis des milliers d’années, leurs fréquences se situent entre la 3D unifiée et la 5D dans l’intra-terre ou même sur d’autres planètes dans notre système solaire.

Ils jouent également un rôle d’unification avec nous, afin que nous nous unifiions avec eux, dans le but de nous préparer à nous unifier avec d’autres entités des hautes dimensions. Il se peut aussi que nous soyons en contact vibratoire et télépathique avec des races extraterrestres, qui viennent nous visiter, tout en jouant un rôle d’unificateur au sein de notre Être.

Il y a un large éventail du nombre de contacts que nous pouvons avoir. Somme toute, tout est une question d’ouverture d’Esprit et de taux vibratoire, mais, surtout, d’ouverture du Cœur Vibral. Nos perceptions doivent, invariablement, passer par la vision éthérique du Cœur. La vision du 3ème œil est encore possible, sauf que du moment où la réinstauration des Couronnes radiantes de la tête et du Cœur ont été accomplies, le 3ème œil se dissout par la Lumière Authentique. Lorsque j’indique dissoudre, je sous-entends la fusion atomique et subatomique altérés des particules qui retourneront à l’incréée ou à la Lumière.

Donc, le Face-à-face avec ces mondes invisibles est possible pour tous et toutes, en se basant sur la vision éthérique de chacun, au chapitre du taux vibratoire de sa conscience qui s’expanse. L’ouverture du Cœur représente une des clés essentielles pour y arriver. D’aucune façon, nous devons forcer ces contacts. Tout doit se faire naturellement en fonction du taux vibratoire de la conscience.

Si nous ne sommes pas prêts à faire un Face-à-face avec ces fréquences de la Lumière, le choc émotionnel serait trop difficile à supporter pour l’ego/personnalité et le mental. C’est donc dire que ces apparitions, quelles qu’elles soient, sont effectuées judicieusement et parcimonieusement par nos guides de Lumière, qui nous aiguillent vers une relation avec ces entités. Ce n’est certes pas par le désir égoïque ou une volonté mentale que ces contacts peuvent avoir lieu d’être.

Cela signifie que, tôt ou tard, nous entrons en contact vibratoire, en résonance télépathique ou en présence holographique ou autres lorsque le moment est venu de le vivre consciemment. Il n’y a rien à faire, rien à demander, rien à prier, quand cet instant de Grâce arrive, c’est parce que nous sommes prêts à le vivre et à l’accueillir.

Il faut, essentiellement, se rappeler qu’à compter du moment où nous avons choisi le chemin de la Lumière qui est celui du Cœur Vibral, c’est l’Intelligence de la Lumière qui prend en charge notre destinée vibratoire. Donc, nous vivons ce Face-à-face vibratoire qui nous touche au plus profond de nous-mêmes parce que nous nous sentons bénis par la Lumière qui est omniprésente en nous.

C’est ainsi que nos capacités extrasensorielles et supra-sensorielles nous permettent d’être conscients durant cette bénédiction de la Grâce, dans le but de nous adouber et nous adombrer de la Lumière Authentique ainsi que d’amplifier notre rapprochement multidimensionnel avec l’Esprit, le Cœur Vibral ainsi que notre Corps d’Êtreté.

Toutefois, il faut nuancer les termes extrasensoriels et supra-sensoriels. L’extra-sensorialité est celle où nous avons développé nos sens au-delà de nos cinq sens connus. Donc, le sixième sens est extrasensoriel que nous associons avec le côté intuitif, créatif et de certaines capacités dans les mécanismes de la médiumnité. L’extra-sensorialité est reliée aux sept premiers corps subtils ainsi qu’aux sept premiers chakras. Tandis que la supra-sensorialité, d’une fonction Supramentale, est celle où nous sommes capables d’intérioriser et d’extérioriser de ce que nous canalisons, provenant des fréquences, vibratoirement, plus élevées.

Cela peut être d’entendre la voix d’un ange ou d’un guide spirituel qui nous parle à l’oreille ou d’un maître ou d’un archange, qui entre en contact télépathique et en communion vibratoire avec nous. La supra-sensorialité est relative aux cinq corps subtils supérieurs ainsi qu’aux cinq chakras supérieurs ainsi qu’aux trois Couronnes radiantes, qui peuvent exprimer leurs capacités à accueillir les fréquences de hautes dimensions. Le pouvoir de la supra-sensorialité est, la plupart du temps, sous la fonctionnalité vibratoire du Cœur Vibral, qui demeure en communion vibratoire avec ces forces intérieures qui sont, également, en expansion vivatoire.

Finalement, nous pourrions faire un Face-à-face avec l’anthropomorphisme de notre Corps de Lumière, qui était dans le Soleil qui depuis quelque temps en 5D. Je vous rappelle que nous sommes des Êtres multidimensionnels, et que l’impossibilité n’existe pas dans les mondes unifiés ou dans des dimensions supérieures. Dans les dimensions unifiées, tout meut, tout vibre et tout change, tout est en éternelle transmutation, transsubstantiation, transformation et transcendance multidimensionnelles. Ce Corps d’Êtreté est la représentation de ce que nous sommes comme Origine Stellaire dans les vibrations des dimensions supérieures de notre Origine Stellaire.

Nous n’avons qu’à prendre, comme exemple, les images d’entités de Lumière que nous retrouvons sur des sites d’images internet ou dans des boutiques ésotériques, s’identifiant sous des formes d’anges, d’archanges ou de maîtres ascensionnés, qui se sont déjà manifestés devant des êtres humains. Ces ondes de formes possèdent des silhouettes anthropomorphiques, dont la nature est brillante et remplie de symboles géométriques. En fait, c’est, en partie, de cette façon que nous les percevons lorsque nous voyageons, multidimensionnellement, dans des dimensions supérieures. Il s’agit d’un corps anthropomorphisé dont la forme s’identifie dans des dimensions supérieures. Toutefois, comme c’est par l’entremise du Corps d’Êtreté qui change sa forme, et ce, en fonction de la dimension, nous ne pouvons nous fier vraiment, à savoir si ces entités de la Lumière gardent cette forme, peu importe les dimensions.

Pour ces raisons, que je vous ai mentionné que le Corps d’Êtreté ou Corps d’Éternité prend toujours une forme différente lorsqu’il se propulse d’une dimension supérieure à une autre. Donc, il y a, selon nos lieux d’origine, des chances que nous soyons en contact vibratoire avec ces énergies anthropomorphiques qui, en réalité, sont une partie de nous-mêmes dans la multidimensionnalité.

Dans ce monde tridimensionnel, nous pouvons nous attendre à presque tout. Mais, dans la multidimensionnalité, nous ne pouvons connaître les formes que nous prendrons, car elles ne sont jamais pareilles d’une fois à l’autre ou d’une dimension à une autre. Tout est relatif au déploiement du taux vibratoire de notre conscience et du Corps d’Êtreté, qui est notre jauge de Lumière, lors de nos voyages inter-dimensionnels et intersidéraux.

Néanmoins, cette rencontre, voire ce Face-à-face avec notre anthropomorphologisme est relatif pour chacun, tout en pouvant facilement s’exprimer dans le processus de transition, de transmutation des corps subtils et des chakras supérieurs, vers le Corps d’Êtreté. En fait, il s’agit du dévoilement multidimensionnel du Corps d’Êtreté, qui fait la démonstration d’une forme, en fonction de l’état vibratoire où nous sommes accueillis.

par Yvan Poirier

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

face-à-face invisible conscience subconscient fréquences dimensions elementaux entités taux vibratoires énergie maitres ascensionnes telepathie extra-terrestre 3ème oeil coeur esprit lumière

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau