Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Ne nous laissons pas freiner par nos peurs

 

PeursBonjour à tous,

Aujourd’hui je voulais vous parler de la peur. Avez-vous remarqué comme ce sentiment peut s’insinuer en vous sournoisement et vous paralyser ? Ça peut aller quelquefois jusqu’à la peur panique qui débouche sur des moments d’angoisse où tout est noir, où plus rien n’a de sens dans notre vie.

Nous avons tous expérimenté ce sentiment à plus ou moins grande échelle. Moi ça m’est arrivé cette semaine. Ce n’est pas quelque chose de commun pour moi car même si j’ai certaines peurs, comme tout le monde, j’ai appris au fil des années à me défaire de celles-ci afin qu’elles n’empiètent pas sur ma vie. Alors face à cette peur qui est apparue récemment et le dédale d’émotions qu’elle a provoqué, je suis restée un peu abasourdie.

Je ne vais pas vous décrire ce qui a déclenché ma peur car cela n’a que peu d’importance. Quelque soit le catalyseur, les manifestations à l’intérieur sont toujours les mêmes : la boule à l’estomac et le mental qui turbine à fond.

Il faut savoir que plus notre mental s’en mêle et plus il est difficile de s’en détacher. Certaines personnes vivent toute leur vie avec leur(s) peur(s) et ne se rendent même pas compte qu’elles ne sont donc jamais en paix. Elles ont tellement “l’habitude” d’être dans cet état, de ressentir cette émotion, que la vie, pour elles, est synonyme d’angoisse et de méfiance. Ce sont ces mêmes personnes qui vous disent que :”la vie est dure !” ou “qu’ils n’ont pas de chance !”. La vie est ce que l’on en fait. Mais nous sommes parfois tellement bloqué par nos peurs que nous n’avançons plus.

Cette semaine, j’ai bien analysé ma peur. Je m’explique. Plutôt que de vouloir la fuir, je l’ai ressentie au plus profond de moi jusqu’à en pleurer. Ensuite, je me suis souvenue que tout ce que vous pouvez observer de vous-même n’est pas vous. Vous observez votre voiture, vous la voyez mais elle n’est pas vous. Pourtant vous la conduisez, vous sentez le volant sous vos mains mais elle n’est pas vous. C’est pareil à l’intérieur de soi, vous sentez cette angoisse, vous la vivez mais elle n’est pas vous parce que vous pouvez la “voir”. Donc je savais que cette peur ne faisait pas partie de moi. Elle n’était que le reflet de mon égo qui essayait de me protéger en m’empêchant d’avancer afin que je ne souffre pas. C’est normal, c’est son rôle ! Alors, j’ai simplement accepté que cette peur soit là tout en ayant bien conscience qu’elle ne m’appartenait pas. Petit à petit elle a disparu.

Notre égo est très bien élevé. Dès que nous sortons de nos habitudes, de notre “zone de confort” comme certains l’appellent, il intervient en nous jetant nos peurs au visage. Et pendant que nous tergiversons et que nous restons paralysés par nos sentiments et les mille et une questions que se pose notre mental, nous stagnons dans notre vie.

Je pense qu’il faut apprendre à séparer nos différents corps. Nous sommes un tout. Mais notre être profond, celui qui nous envoie les intuitions, est bien séparé de notre égo, de notre mental et de notre corps physique. Malgré tout, nous avons besoin des quatre pour vivre ici. Le corps nous permet de faire vivre notre moi profond, cette énergie qui nous anime, sur cette planète. Il nous aide à nous manifester dans la densité. L’égo est celui qui nous protège et nous rappelle de temps en temps à la prudence. Le mental est nécessaire pour se rappeler des choses et faire ce que l’on a à faire tous les jours dans notre quotidien, comme la liste des courses, aller chercher les enfants à l’école…

Même s’ils sont tous liés, en aucun cas ils ne doivent empiéter les uns sur les autres. Tout est une question d’équilibre dans la vie c’est pourquoi quand tous nos “corps” sont en équilibre alors la vie coule, on se sépare des peurs et des sentiments négatifs qui obstruent notre conscience et nous empêchent de poursuivre notre route.

J’ai remarqué que la peur est souvent plus intense quand nous ne sommes pas dans le moment présent. Si vous êtes à ce que vous faîtes là maintenant, vous verrez qu’il n’y a pas de peur, c’est impossible. Les angoisses, anxiétés, nervosités sont toujours stimulées quand nous pensons au passé ou au futur. C’est là aussi une des clés pour se sortir de ses peurs : revenir toujours au moment présent.

Pour terminer, je souhaiterais vous dire que même si les peurs font parties de notre vie ici, il est important de se rendre compte qu’elles ne doivent pas gouverner nos vies. Les doutes, le manque de confiance, les questions à n’en plus finir ne font qu’entretenir les schémas d’angoisse. Dîtes STOP ! à tout ça. Votre état naturel est un état de paix et d’accueil. La plupart des gens l’ont oublié, c’est tout. Même ceux qui se font la guerre recherchent avant tout la paix. Pourquoi alors font-ils la guerre ? Parce qu’ils sont dans leur peur de croire que s’ils n’ont pas tel ou tel pays, ou telle ou telle ressources, ou tant d’argent, alors ils ne seront pas en paix. Tout vient de la peur de quelque chose. Tous les excès de ce monde, tout le mal-être de ce monde vient de la peur.

Pour avoir à de nombreuses reprises affronté mes peurs, je peux témoigner que la plupart du temps elles ne sont qu’imaginaires. Des projections que nous faisons sur une situation hypothétique. Je peux vous dire que quand vous décidez d’y faire face, non seulement ça n’est jamais comme vous l’aviez pensé mais en plus vous avez évolué. Vous êtes monté d’un cran dans la confiance en vous et ça c’est hyper important.
Aujourd’hui j’en suis sûre, nos peurs nous permettent de voir sur quel plan nous devons encore évoluer et nous remettre en question. Nous devrions changer de perception et en faire nos alliés plutôt que nos ennemis.

Souvenez-vous que derrière chaque peur que vous insuffle votre égo, il y a peut-être quelque chose de fabuleux à découvrir sur la vie et sur vous-même.

Alors apprivoisons nos peurs. Au lieu de les laisser diriger nos vies, rappelons-nous qu’elles nous aident à grandir !

par Audrey Bonguiral

http://www.conscience-et-renouveau.com/ne-nous-laissons-pas-freiner-par-nos-peurs

frein peurs sentiments angoisse manifestations analyser ressentir ego conscience zone de confort mental moment present projections

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau