Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La fraternité - 1ère partie

Se respecter

« Nous allons vous parler de fraternité d’une façon un peu différente.

Nous aimerions commencer par vous dire que la fraternité doit d’abord être appliquée à soi-même.

Tant que vous serez en permanence en dualité avec votre corps, ce merveilleux corps, ce corps sacré que vous ne connaissez pas, ce corps que vous rejetez parfois lorsqu’il vous crée des souffrances, ce compagnon de vie tellement important, tant que vous n’aurez pas totalement fraternisé dans l’Amour avec votre corps, vous ne pourrez pas fraterniser dans l’Amour avec les êtres qui vous entourent !

Vous n’avez pas encore saisi le sens profond du mot "fraternité"! Pour vous, la fraternité est proche de l’égalité, alors que l’égalité n’existe pas réellement entre les humains.

Nous parlerons de la fraternité en général (et pas de la fraternité entre des êtres qui ne se connaissent pas vraiment) pour ensuite parler du sens la fraternité dans l’Amour.

Le mot ‘fraternité’ correspond à des niveaux de conscience différents.

Les humains voudraient que l’autre se comporte de la même façon qu'eux et attendent de l’autre qu’il ressemble à ce qu’ils sont eux-mêmes.

Vous devez commencer par vivre la fraternité avec ceux qui vous entourent, qu’il s’agisse de vos relations affectives ou même de couple.

Vous allez nous dire : « nous n’avons pas besoin de vivre la fraternité dans notre relation de couple puisque nous avons l’Amour ». Nous répondrons que la fraternité va bien au-delà de la relation humaine !

La fraternité se situe à un niveau de conscience différent de celui que vous vivez habituellement ou qui vous a été enseigné.

Pour vous, le mot « fraternité » signifie généralement que vous êtes tous frères et que vous devez vous aimer !

Nous allons ajouter ceci : devant la Source Dieu Père-Mère, tous les êtres de l’Univers sont frères puisqu’ils ont tous en eux une merveilleuse Partie Divine qu’ils ignorent trop souvent ou qu’ils refusent de concevoir car, pour certains, la Partie Divine se situe au-delà du concevable.

Au niveau de l’Univers, la fraternité existe certes entre tous les êtres qui ont conscience de leur appartenance à Dieu Père-Mère et à l’ensemble des enfants de l’Univers, quels qu’ils soient.

Bien sûr, tous les êtres sont frères, même si leur fraternité se manifeste de façon très différente selon qu’ils vivent sur votre petit monde ou sur d’autres systèmes solaires.

Nous vous avons déjà dit que, dans l’Univers, tout est hiérarchisé au niveau de la conscience supérieure et au niveau de l’Amour. Vous ne pouvez pas demander à celui qui est à l’école maternelle de vivre la même fraternité vis-à-vis de ses frères que celui qui a compris le sens de ce mot et qui se l’applique à lui-même !

Ce mot trouvera très prochainement son sens réel ; ce sera nécessaire car les humains ne pourront plus continuer à vivre dans l’ignorance de l’autre, dans la sélection relationnelle et dans le jugement permanent de ce que l’autre est ou n’est pas.

La fraternité ne peut pas exister sans un respect total de ce qu’est l’autre ! Si celui qui est en face de vous n’a pas cette notion de respect, s’il est dans l’égoïsme total, s’il refuse de comprendre qu’il ne doit nuire à personne, alors c’est une autre fraternité qui s’appliquera. La réelle fraternité est celle de l’Amour (qui dépasse totalement l’humain), qui permet d’avoir pour vos frères humains un autre regard que le regard humain et qui va au-delà de l’apparence physique ou psychologique, de l’éducation, de la religion, etc.

Si vous voulez vivre la fraternité avec tous vos frères, vous devez toujours rester libre et ne jamais oublier qui vous êtes. La fraternité sera, car il doit en être ainsi dans le nouveau monde qui arrive, mais pour qu’une fraternité sans aucune barrière soit possible, il faut que tous les êtres soient dans une plus grande uniformité de niveaux de conscience.

Tant que persistera une telle différence de niveaux de conscience, tant que certains continuerons à vouloir imposer aux autres leurs conceptions religieuses, politiques, sociales ou culturelles, la fraternité pourra difficilement s’installer sur Terre.

C’est pour cela que nous vous demandons de comprendre ce que vous êtes et ce qu’est l’autre, de ne pas le juger et de toujours être dans le respect. Si vous ne vous respectez pas vous-même, il est bien évident que les autres auront beaucoup plus de difficultés pour vous respecter et peut-être pour se respecter eux-mêmes.

Les êtres qui sont dans le jugement vis-à-vis de leurs frères, que ce soit au niveau politique, religieux, philosophique ou autre, sont souvent dans la peur. Lorsque vous aurez éradiqué la peur de l’autre et de vous-même, la fraternité s’installera automatiquement en vous et dans vos relations. Vous pourrez alors comprendre l’autre et l’aider à se comprendre lui-même.

La fraternité de demain sera totalement différente de celle d’aujourd’hui et de tout ce que vous avez pu concevoir et apprendre à ce sujet, car les êtres évoluent, que leur conscience s’ouvre et que l’Amour grandit énormément dans le cœur des hommes.

Cependant, dans la société actuelle, les êtres ne peuvent pas être égaux, car certains veulent imposer leur vérité. La vérité, nous vous l’avons souvent dit, évolue en fonction des niveaux de conscience, des êtres et des civilisations.

Si quelqu’un veut vous imposer quelque chose (qui souvent n’est pas juste) par le pouvoir, la pression et la menace, il ne peut pas y avoir de fraternité car il n’y a pas de respect.

La fraternité est une nouvelle conscience de l’Amour et de la relation à l’autre ! Commencez déjà par avoir une relation fraternelle avec vous-même !

Il peut vous paraître étrange que nous vous disions cela aujourd’hui, mais vous n’êtes pas, ou pas toujours dans une relation fraternelle avec vous-même, car vous êtes parfois en dualité avec votre propre corps, avec votre propre conscience, avec vos paroles, vos pensées et vos actes.

Si déjà vous parveniez à unifier vos pensées, vos paroles et vos actes et à respecter totalement tout ce que vous êtes sans vous juger, il émanerait de vous quelque chose de beaucoup plus puissant que de simples paroles et cela aiderait les autres à prendre conscience d’eux-mêmes et à voir l’autre différemment.

Nous vous avons dit que vous commencez un nouveau cycle qui sera régi par de nouveaux paramètres existentiels qui rendront obsolète tout ce qui vous a été inculqué jusqu’à ce jour, qu’il s’agisse de religion, de philosophie, de politique ou autre. Tout sera obsolète car tout sera considérablement modifié du fait de la mutation et de la transformation totale de l’humanité.

Vous pouvez comprendre que, dans cette mutation et cette transformation, les acquis erronés (nous parlons bien d’acquis erronés) que vous avez acquis jusqu’à ce jour n’auront plus leur place. Tout ne devra pas être réappris mais sera réintégré, car la connaissance est en vous, elle est au-dessus de vous. La connaissance est partout, mais vous ne voyez pas ce qui vous entoure et ne voyez même pas qui vous êtes et ce que vous êtes !

Certes, avec tout ce dont nous vous parlons, avec nos messages et notre enseignement, vous pouvez accéder peu à peu à d’autres niveaux de conscience et commencer à acquérir la préparation considérable qui est nécessaire au nouveau monde.

Nous insistons : vous ne pourrez jamais emmener dans le nouveau monde vos anciennes façons de fonctionner ! Elles appartiennent à l’ancien monde ! Il faudra vous dépouiller de toutes vos habitudes erronées afin d’intégrer définitivement les nouveaux paramètres, les nouveaux paradigmes.

Cela se fera de plus en plus facilement pour ceux qui auront accepté de se remettre en question, pour ceux qui auront accepté de se voir tels qu’ils sont et pour ceux qui auront accepté ce qu’ils sont au niveau de la matière.

La matière a une grande importance. La matière n’est pas seulement celle de votre corps qui peut vous faire souffrir ou vous occasionner des difficultés existentielles. Votre corps est votre compagnon de vie ! Il vous faut l’accepter ainsi ! Il faut l’aimer, lui parler, le respecter et il faut aussi lui demander pardon pour tout ce que vous lui donnez et qui ne lui convient pas toujours.

Nous parlons ainsi pour ceux qui abusent de l’alcool, du tabac ou de drogues. Cela ne vous concerne pas car nous savons que vous avez dépassé cela, même si vous faites encore quelques petits écarts qui n'ont pas trop de conséquences.

Vous devez accepter l’autre et avoir conscience qu’il est comme vous, qu’en lui se trouve la même particule d’Amour, cette Partie Divine qui l’habite comme elle vous habite. Vous devez avoir de la compassion pour tous ceux qui ne sont pas comme vous.

Il faut que vous restiez campé en vous-même, dans l’Amour, la Sagesse et le Respect. C’est l’apprentissage d’une nouvelle façon d’être, d’une nouvelle vibration, dans l’Amour bien sûr, et dans une nouvelle conscience qui s’installe en vous et qui vous inondera davantage chaque jour ; cette nouvelle conscience vous donnera accès à vos capacités psychiques.

Lorsque vous aurez atteint un certain niveau de conscience, vous n’aurez plus aucun problème de fraternité ou d’égalité, car vous verrez toujours ceux qui vous entourent avec une autre conscience et un autre regard, et surtout avec un regard au-delà de l’humain. Vous n’en êtes pas encore là ! Vous êtes encore soumis à la vision humaine, à des paroles et à des pensées souvent un peu maladroites et erronées.

Essayez de vous voir différemment, vous aurez alors une vision beaucoup plus globale de ce qui vous entoure car vous vous serez élevé et pourrez alors voir ce que vous ne pouvez pas encore percevoir.

N’oubliez pas le sens sacré de la vie, n’oubliez pas le sacré de l’Amour, n’oubliez pas le sacré de votre corps ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site https://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

monique mathieu fraternité amour s aimer corps relation respect autre niveaux de conscience

Ajouter un commentaire