Cooltext157743902330920                                                                                         

 

L’accueil de soi, des autres et de la vie

 

Aimerlavie

L’accueil est un sujet très vaste qui touche de nombreux domaines de vie, intérieurs comme extérieurs.

Savoir accueillir, mettre de l’intensité et de l’implication dans cette action est indispensable et cela joue sur notre qualité de vie et le rapport aux autres. C’est un mode de fonctionnement intérieur qui va définir nos choix personnels. Et, comme la vie et l’amour, cela commence par Soi, et le Soi, avant de pouvoir accueillir les autres, et rester dans le mouvement de la Vie, de l’intérieur vers l’extérieur. En effet nous sommes de plus en plus amenés à aller vers la fluidité pour vivre une connexion permanente et ne plus faire de différence entre l’intérieur et l’extérieur, pour trouver une véritable stabilité dans notre ancrage personnel.

L’accueil de soi.

Nous avons plusieurs questions à nous poser :

* Quel rapport à nous-même entretenons-nous, savons-nous nous accueillir dans ce qu’il y a de plus beau comme de plus laid ?

* Comment-nous traitons-nous dans notre quotidien ? Lorsque nous avons une démarche en développement personnel, il s’agit d’apprendre à nous libérer de nos enfermements pour nous ouvrir à soi et aux autres, et entretenir une nouvelle qualité de vie. C’est la reconnaissance de nos talents de nos dons pour réussir notre vie. C’est différent pour chacun, nous avons une définition unique du bonheur, il faut prendre le temps de se poser et de la rechercher.

* Qu’est ce qui me rend heureux ? (Prenez le temps de fermer les yeux quelques instants pour trouver vos réponses.)

Et si nous sommes en développement spirituel, nous recherchons notre divinité, la reliance à la vie. Là il s’agit de savoir accueil la lumière divine, l’amour de la conscience solaire. C’est toujours un état de lâcher-prise, de détente et de permission basés sur la reconnaissance de Soi et l’appréciation. C’est l’apprentissage de l’accueil inconditionnel. C’est progressif, cela s’installe dans le quotidien en apprenant à avoir un comportement intérieur différent, nouveau, où l’on prend d’abord de nouvelles habitudes basées sur la tendresse et la non résistance.

Savoir s’accueillir c’est aussi se laisser tranquille, être à l’écoute de ses besoins et de ses envies, et les respecter en entrant en action, en sachant se positionner vis-à-vis de l’autre, en sachant s’affirmer. C’est l’apprentissage de la maîtrise, en osant exister pour soi, en allant dans l’autonomie affective qui devrait être une évidence. C’est s’aimer soi-même. Ainsi, nous fréquentons les autres par envie, et non par besoin, c’est une différence importante. Cela demande de savoir s’accueillir dans tous les aspects de notre être. Une chose qui peut être difficile, c’est justement d’accueillir nos limites, dans les émotions souffrantes, dans les maladies ou la douleur physique. Savoir accueillir ce qui ne va pas pour pouvoir le dépasser, car la solution est toujours dans un positionnement amoureux. Les nombreuses facettes de notre être sont notre création et plus nous savons accueillir et écouter ces revendications intérieures, plus nous pouvons les modifier en y mettant la lumière de la conscience et l’amour divin.

L’accueil de l’autre.

Maintenant que nous apprenons à nous réconcilier avec notre vie et à Être nous-même en nous faisant passer en premier, nous pouvons tourner notre regard vers l’autre pour l’accueillir tout autant.

* A quelles croyances personnelles, collectives ou familiales sommes-nous soumis sur le regard que l’on porte sur les autres ?

L’accueil ce n’est pas non plus dire oui à tout, c’est savoir faire preuve de discernement, car les personnes toxiques existent aussi, et lorsqu’on est dans une bonne structure intérieure et que l’on écoute notre sensibilité, tout va bien. C’est notre sensibilité qui nous informe de ce qui est juste pour nous. Il est important de savoir aller dans l’introspection pour bien connaître nos mécanismes intérieurs et mettre en lumière notre inconscient. Le jugement basé sur les critiques et les préférences basées sur la reconnaissance du bien-être sont deux choses différentes. C’est aussi accepter de voir que même si nous sommes sur une même planète, nous pouvons être dans des mondes très différents. Plus l’on sait s’accueillir, moins l’autre nous dérange.

Il est important de rappeler que nous sommes des êtres conditionnés et que notre vision du monde est basée avant tout sur notre environnement familial et notamment maman et papa. La façon dont nous avons capté nos éducateurs s’imprime en nous et nous la projetons ensuite à l’extérieur. C’est le travail sur Soi qui permet de défusionner avec le monde de l’autre et de sortir des projections de notre histoire personnelle. L’amour se situe au-delà de cela. Pour ne plus créer de séparation ou de différence, il faut accepter de voir l’autre comme une complémentarité. Effectivement nous avons tous des spécificités et des talents uniques, et une relation à l’autre riche est basée sur l’échange. Souvent, surtout dans la relation de couple, on recherche une personne exactement comme nous, or comment évoluer et avancer ensemble ? Apprenons à voir l’autre et les diverses communautés au-delà de nos filtres personnels.

L’accueil de la Vie

Enfin il reste l’accueil de notre divinité, où il s’agit de savoir recevoir en soi la lumière de l’Esprit et de se laisser aimer. Aller plus loin dans la véritable lumière de vie c’est se laisser infuser du feu de la Conscience, la vibration de notre éternité. C’est la véritable Présence, le cadeau et la promesse du Ciel qui réside en nous, puisque nous sommes des émanations de la Source, des enfants de la Vie.

La véritable Présence se vit dans le maintenant, il s’agit de l’intégrer dans la matière à travers notre qualité de conscience et de non résistance à ce qui est. C’est lâcher le contrôle pour laisser la vie nous traverser, c’est cultiver l’insouciance de l’enfant qui se sent aimé et de l’adulte qui est dans la reconnaissance de ses capacités. C’est aussi ouvrir notre conscience à un tout beaucoup plus vaste et tourner notre attention vers l’universalité.

* Prenons-nous le temps de nous relier aux fraternités de lumière, à nos frères et sœurs galactiques, à la vibration angélique ?

* Recherchons-nous notre Source intérieure et la connexion totale avec la vie, dans un abandon serein ? Cela fait-il partie de votre quotidien, sinon ce serait bien de l’envisager. C’est une permission à se donner, oser aller dans sa grandeur, incarner l’Êtreté. La véritable sécurité affective, la certitude d’être aimé et la reconnaissance de soi (de nos capacités) font que la reliance à la vie devient progressivement permanente. C’est un choix à faire et un investissement affectif et vibratoire à honorer.

Cet article est issu de ma conférence en ligne sur l’accueil, co-animé avec Stéphane Colle.

par Sophie Riehl

Source: http://lapressegalactique.com

accueil accueillir soi autres vie etre heureux developpement spirituel s'aimer soi-même croyances conditionnement lumière esprit présence amour source intérieure

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau