Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Existe-t-il un combat entre les forces du bien et du mal

Bien mal
L’être humain est victime de ses propres pensées, croyances, il se permet de juger ce qui est bon ou pas, toujours selon ce qu’il perçoit de la vie. Jamais il se mettra en cause, il dira qu’il n’est pas à l’origine de toute cette dualité, il croira toujours que la cause est extérieure, il dira qu’il en est la victime, qu’il n’est pas responsable de tout ce chaos. Il dira, si j’agis comme cela c’est la faute des autres, c’est qu’il a tant souffert que maintenant il se permet de juger, de condamner. Alors comment voulez-vous que l’être humain change, en mettant les fautes sur les autres, qu’il est en fait une victime de ce monde? Ainsi, selon ce qu’il croit et pense être, en réaction de sa souffrance, il s’en prend à quiconque qui ne pense pas comme lui. Il ne réalise pas qu’il alimente la dualité en tout son être, qu’il est lui-même la victime de ses propres pensées et jugements. Ainsi l’être humain tombe dans les croyances, dans les histoires, qui ne font qu’alimenter l’illusion de dualité et de séparation, le combat du bien contre le mal.

 

Tellement identifié comme étant un être humain, oubliant ce qui lui permet de vivre cette expérience dans la forme humaine, permet à toute forme de vie d’exister, d’expérimenter et cela quelle qu’en soit la dimension, créations, univers, mondes ou autres. Quelle que soit la vie, sans ce souffle créateur, souffle de vie, il ne pourrait y avoir de vie. Mais l’être humain reste accroché aux croyances, aux histoires, il se demande pourquoi vit-il la souffrance, la dualité, ce chaos, il ne comprend pas qu’il crée cette réalité, en l’alimentant, en croyant être victime des autres, mais qu’en fait il est victime de ses propres pensées. Est-il important de savoir l’origine de tout ce mal, de tout ce chaos, si c’est pour continuer à l’alimenter par les pensées, par les paroles, par les actions ? Le jour où vous comprendrez que l’origine du mal n’est pas extérieure, mais prend racine en votre être, en votre conscience, pour la simple raison que vous ne vous rendez pas compte que tout est lié, que tout est un, en restant dans des croyances qui ne font qu’alimenter l’illusion de dualité et de séparation. Apprenez à vous aimer, à tout aimer d’un même amour, à reconnaître que tout est issu de la même source de lumière, Dieu, que tout en est sa manifestation.

Ce que vous nommez dualité, force entre le bien et le mal, ne sont que votre propre enfermement, ne réalisant pas que tout est votre reflet, cela existe dans votre conscience, ainsi cela se reflète dans votre réalité. Qu’importe comment ce message est perçu, cela ne change rien à mon propre regard envers ce monde, pour moi, il n’y a que Dieu, se manifestant en toute création, qu’il n’y a ni mal, ni bien, ceux qui le croient, qui s’en nourrissent, se trouvent être victimes de leurs pensées, vivant une réalité à leurs images? Posons-nous cette question, quelle est ma nourriture, de quoi je me nourris en cet instant, suis-je entrain de digérer ma nourriture d’hier . Qu’est-ce qui se trouve en mon âme et conscience comme nourriture ?

Les pensées sont nourritures, vos paroles, vos actes, vos comportements, en fait tout ce qui émane à des conséquences, tout revient à l’expéditeur, à l’émetteur. Que vous le croyez ou pas, n’a aucune importance, mais regarder quel est votre état en cet instant . Je ne suis pas là pour vous juger, je ne fais que révéler et dévoiler une grande vérité, tout est un, que vous le croyez ou non, n’a aucune importance car chacun fait face à ce qu’il a lui-même créé. Voilà pourquoi, il est important de tout accueillir, de tout accepter et de tout aimer d’un même amour, sans porter aucun jugement.

Ce n’est pas des paroles en l’air, j’ai fait moi-même l’apprentissage et l’expérience, en croyant que les autres étaient responsables de ma souffrance intérieure, je croyais qu’il y avait un combat entre les forces du mal contre le bien. Je croyais être victime de ce monde, de cet univers, mais jamais je n’aurais pensé que je créais cette réalité, que je la nourrissais et l’alimentais par les pensées, les paroles, les croyances, les comportements, je ne me rendais pas compte de mon enfermement.

Et la vie, l’intelligence de la lumière, m’a révélé et dévoilé la vérité, m’a montré le chemin, la voie pour sortir de cet enfermement, qu’on le veuille ou pas, tout est lié, avant de le réaliser j’ai eu droit à un coup de poignard au cœur, à cet éclair pour la simple raison que je croyais que l’univers entier complotait à me faire souffrir quand je m’efforçais à tout pardonner et construire un monde meilleur. Je peux dire que c’est le plus beau des présents, ce que j’ai vécu et ce qui m’a permis de trouver en tout mon être la paix, la joie et l’amour, un amour incommensurable qui accueille, accepte et aime tout d’un même amour. Libre à vous de me croire ou pas, je respecte et j’accueille tout d’un même amour, quel que soit le choix de vie de chacun. Certains trouveront en ce message ce qu’ils ont besoin de savoir et d’autres continueront à croire qu’il y a un combat entre les forces du mal et du bien, qu’importent tous sont aimés d’un même amour, puisque Dieu, ne juge point, ni ne condamne.

Nous ne sommes pas la forme, ni la conscience, nous sommes Dieu se manifestant à travers toute création, tout est illusion, nous ne sommes jamais nés ni jamais morts puisque tout est Dieu. Nous sommes victimes de nos pensées, de ce que l’on croit être comme étant la vérité, nous en faisons l’apprentissage et l’expérience.

par Régis Raphaël Violette

Source :https://justeetre.blogspot.com/

lumière conscience croyances pensées mal dualite bien combat

Ajouter un commentaire