Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Déchirer le voile de l’illusion et dépoussiérer les vieilles croyances

 

Dechirer voileDépoussiérer les vieilles croyances.

Nous sommes tous nés avec des facilités, des capacités, des talents…
Hé non… Je ne claque pas des doigts pour réactiver tout mon potentiel… Cela serait une hérésie, car nos potentiels sont à conquérir et surtout à entretenir. Il y a eu tellement de moqueries et de sarcasmes autour de la spiritualité, entre les voyants, médiums et autres chamans/guérisseurs. Être doté de ce potentiel amène la personnalité à beaucoup de remises en question, de souffrances, d’angoisses et de sensibilités accrues. Or, ces capacités doivent être de nos jours, comprises, restaurées et honorées, car ces talents sont l’héritage de notre histoire d’âme, ce que nous sommes allés conquérir, enrichir à travers maintes vies. L’âme prend une direction pour plusieurs vies pour comprendre toutes les facettes d’une voie. Pour se faire elle choisit des acteurs, des costumes et des décors. Rien n’est laissé au hasard dans ce jeu.

De l’humain déconnecté à l’humain multidimensionnel.

L’humanité évolue depuis très longtemps dans une matrice primitive. Il est grand temps et même urgent qu’elle puisse se reconnecter aux chakras supérieurs (du cœur à la couronne), d’accéder au transpersonnel(au-delà du personnel), afin d’apprendre l’altruisme, le service aux autres, la repolarisation entre le féminin et le masculin sacré. L’ancienne matrice est une matrice où la culture de l’égo et de l’avoir prend une place si colossale, qu’elle cristallise et conditionne l’être en l’emprisonnant, tout du moins, en le cloisonnant entre le monde de la matière, des émotions ou de la pensée. Il est temps de réunir ce qui fut jadis séparé. Cette planète et tous ses règnes sont entrés en profonde mutation, nous passons du premier chakra de survie : « chakra racine » au second chakra : « chakra du Hara ». Ceux-ci correspondent aux premiers âges de la vie. Ainsi nous pouvons constater le niveau d’évolution global de l’humain dans l’univers qui passe d’un mode de survie à un mode de création de sa vie : « chakra du Hara », lac énergétique qui est d’ailleurs relié au féminin sacré et à la sexualité…

C’est pour cette raison que j’ai rencontré le rejet de certains êtres sur mon chemin qui me demandaient s’il y avait une utilité à la spiritualité ? Si être spirituel ne serait pas un délire, être dans une secte ou encore ne pas avoir les pieds sur Terre ? C’est très amusant ! La Terre serait-elle horriblement matérialiste, branchée sur sa propre survie ? Je vous répondrai que non ! La Terre est hautement spirituelle et justement le fait de s’incarner dans un corps de chair correspond à une fusion de la matière et de l’esprit. Or, l’esprit et la matière doivent être réunifiés, ce que les religions ont eu tendance à séparer dans le passé. Porter un voile ou porter une croix nous rapproche-t-il de Dieu/Source ? Pour moi tout cela appartient à une idée, un concept lié au paraître. La connexion à la source est intérieure et ne se trouve pas uniquement dans les symboles. Dieu exige-t-il de nous que nous paraissions spirituels, que nous nous coupions de la matière, que nous fassions des sacrifices d’animaux ou d’absurdes rituels ? Non ! Dieu/Source c’est nous ! Alors pourquoi y aurait-il séparation entre cette énergie magistrale et nous pauvres humains ? Dieu n’a ni religion, ni concept, ni favoritisme… Dieu/Source est une matrice universelle intelligente expérimentant la vie à travers la multiplicité mais en vérité la Source c’est nous ! Nous sommes à la fois multitude et unité.

Purifier, transmuter, réinformer/réencoder, intégrer. Au boulot !!!

La médiumnité c’est devenir un portail entre les dimensions terrestres et célestes, un véritable pont universel. La médiumnité c’est un moyen de communication comme un autre : certains perçoivent des images, d’autres des sons, d’autres encore des sensations corporelles. Tout est acceptable et chaque mode est complémentaire. Cela ne fait pas de vous quelqu’un de fou ni quelqu’un de si spécial, vous êtes juste plus conscient, sensible. Dans cette incarnation j’étais prédisposé parce que dans de nombreuses vies j’ai foulé ce sentier. J’ai été conquérir différents aspects du divin à travers la connaissance en tant que prêtre, mage… Le karma (nos différentes vies sur cette planète) est bien souvent perçu comme négatif toutefois je considère nos vies, si négatives puissent-elles être, comme de grandes sources d’enseignements. L’ombre est d’ailleurs une grande enseignante dans ce périple de nos vies les plus complexes, tumultueuse voir sulfureuses. Elle nous permet de nous révéler dans notre plus grande lumière et bien souvent les êtres ont peur de leur lumière et non de leur ombre.

Depuis 2010, ce qui m’a fait le plus avancer ce sont les méthodes psycho-corporelles mixées à l’énergétique. Le travail du corps est très puissant et permet une libération des mémoires du corps, des cuirasses. Le guerrier a le droit au repos en abandonnant ses veilles armures. Devenir channel est un terrible parcours parce que tout est amplifié : les sensations, les ressentis, les émotions, les images. Le processus de transformation du départ à contempler, méditer, transmuter est long et parfois complexe à gérer car toutes nos ombres ressortent de manières amplifiées. J’ai moi-même été confronté à la mort car j’ai connu un grave accident de scooter en octobre 2011 mais heureusement je suis toujours vivant et présent pour vous transmettre ces messages !

L’objectif : devenir 100% conscient !

Quand je parle de « channel/canal », je parle de briser ce qui m’empêche d’être moi en toutes circonstances, de briser le miroir des illusions et des identifications. Devenir channel c’est de toute manière, le monde vers lequel nous tendons. Un monde où nous nous écoutons, où nous écoutons notre cœur, les vibrations dans le corps, les signes sur le chemin. J’aime à me questionner car nous vivons dans un monde où l’humain ne se questionne plus sur les causes des problèmes dans le monde et ne fait que se plaindre et projeter à l’extérieur son propre désalignement ainsi que son impuissance personnelle. Pour enlever une mauvaise herbe il est plus sage de s’attaquer à la racine. Il en est ainsi pour l’humain qui pense pouvoir supprimer un problème en colmatant la brèche ou en maquillant la surface qui n’est que la conséquence même du problème.

N’avez-vous jamais eu l’impression d’être coupé de votre potentiel, séparé de vos dimensions ? N’avez-vous jamais eu l’impression d’avoir été programmé à penser, programmé à réagir face à votre voisin, vos amis, votre famille et le système tout entier ? Que se passe-t-il dans notre psyché qui nous fasse penser que nous sommes mieux ou moins bien que l’autre ? Que l’autre, cette figure extérieure, symbole de tous nos maux, revient encore et toujours dans cet invariable schéma de ce que nous n’avons pas résolu. Pourquoi l’autre serait encore et toujours à blâmer ? Cet autre, qui soit disant triche, s’entête, envahit, guerroie dans le monde extérieur ? Ne serait-ce pas plutôt nous qui nous sommes voilés la face en nous perdant dans ce monde aux ordres de notre tyran intérieur : « le mental » ?

N’est-ce pas nous-même qui, par défaut d’authenticité, par manque de confiance et d’amour, avons si peur de tout perdre, que la vie nous abandonne ? Pourquoi sans arrêt se plaindre en laissant notre verbe perdre de sa substance tout en s’escrimant à rendre notre action synonyme d’impuissance ? N’est-ce pas nous qui avons remis notre pouvoir à des hommes que nous pensions dignes d’incarner notre puissance/pouvoir intérieur ? De quoi avions nous peur, de notre propre responsabilité vis à vis de ce monde peut-être ?

Pour devenir channel conscient il est crucial de revenir en soi. De conscientiser toutes nos personnalités, nos blessures, d’accepter nos erreurs et nos choix pour en extraire cette alchimie qui fait de nous un être unique! Certaines personnes essaient de déguiser leur passé, d’en enterrer les faits et de s’oublier en tentant de coller avec une version idéalisée de qui ils sont. Mais est-ce vraiment cela la spiritualité ? Transcender notre passé ou l’image de notre passé correspond-il à devenir une chimère idéalisée ? Être spirituel consiste-t-il à rester muet, assis en lotus ou est-ce agir pour brandir nos idéaux comme une flamme ? Pour moi, tout est spirituel et la vie se fait consciente quand nous décidons de l’investir et de lui donner de la substance. Cela peut commencer en étant de plus en plus authentique, en s’écoutant profondément. Quelle est la partie de moi qui s’exprime ? Quelle partie de moi cherche la reconnaissance ? Quel besoin dois-je combler ? Je ne vais pas commencer à vous donner un cours de psychologie, je ne suis pas ici pour ça. Ce que j’aimerais vous transmettre c’est la joie, la joie et l’innocence d’entrer comme un enfant dénué d’attente dans la grandeur. Qu’est-ce qui nous sacralise, qu’est-ce qui nous « dimensionne » ? La réponse se trouve-t-elle dans l’être ou dans le paraître ? Quel est l’héritage que je vais laisser à mes enfants ? Me dire que tout est possible, que non, je ne renonce pas à réaliser mes rêves, à suivre ma guidance intérieure. Sur ce parcours je me dois d’invoquer l’humilité dans mon temple intérieur pour avancer sur ma voie. Je me dois de travailler sur ma personnalité pour ne plus la laisser prendre le dessus sur mon âme ! L’âme sait, elle est en connaissance de là où elle veut aller, tout en connaissant les multiples bâtons dans les roues que la personnalité va lui créer.

Comprendre la trame et la matrice.

Nous sommes tous câblés à une « trame personnelle », la trame est une bande d’informations où circulent des codes, de l’information qui crée notre matrice (notre réalité personnelle). Depuis 2012, la « trame collective » qui était limitée est en train de se libérer, raison pour laquelle nous connaissons autant de tribulations. L’ancienne trame collective, aussi appelée grille magnétique terrestre, est en transformation : ainsi nous avons la possibilité de nous décâbler de son emprise et de ces anciens codes limitants, à l’image de notre ADN dit « poubelle ». Pourquoi une partie de notre ADN serait dite poubelle ? Ne serait-ce pas plutôt que notre ADN serait bridé pour ne percevoir que les 3 premières dimensions (perceptions les plus denses liées à la matière) ? Pour moi le monde de la matière n’est qu’une conséquence d’un déclin de l’esprit et d’une chute vibratoire des plus hautes dimensions vers les plus basses. La densité est l’absence d’information alors réinformons/réencodons nous avec la lumière !

Les Starseeds, nos amis des étoiles.

Le but des nouvelles consciences – les starseeds (consciences venues d’autres planètes) – est d’apporter leurs codes d’évolution, codes permettant la réactivation de l’ADN humain. Ces codes sont les symboles, glyphes, que l’on peut retrouver à l’époque de l’Atlantide et de l’ancienne Égypte. En 2014, j’ai eu une vision où j’étais scribe à l’époque de l’ancienne Égypte et j’activais des sceaux et des circuits d’énergies de couleur or. Ainsi ces nouvelles consciences sont notre futur car elles ont accepté de venir s’incarner sur cette Terre afin d’aider les humains à sortir de la dualité et de l’illusion de ce monde dense (monde n’ayant conscience que des 3 premières dimensions). Les starseeds sont très courageux car leur mission est colossale. Il se sont portés volontaires afin d’éveiller l’humanité et être des channels/canaux, des catalyseurs pour diffuser l’information énergétique entre les différents univers et l’intraterre en ces temps d’ascension. Une fois éveillés à leur véritable nature et après avoir réactivé leurs propres codes, ils rencontrent leur famille galactique pour commencer à œuvrer ensemble (processus ayant cours plus concrètement depuis 2014). Ces êtres se retrouvent souvent confrontés à des critiques et des moqueries car sur cette planète, le niveau de conscience globale est encore primitif. La majorité des humains se situent au niveau de leur ventre dans un rapport de dominant/dominé, gagnant/perdant, accepter son sort au lieu de créer des solutions en attendant un hypothétique sauveur extérieur…

Que la force soit avec nous !

Théo Friant

http://lapressegalactique.com/

dechirer voiles illusion dépoussierer vieilles croyances humain déconnecté humain multidimensionnel purifier transmuter réinformer réencoder intégrer mediumnité pont universel

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau