Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment pouvons-nous aider les enfants à résoudre des problèmes ?

 

Enfant nenupharLes enfants ont besoin d’apprendre à résoudre leurs problèmes par eux-mêmes. En effet, la résolution de problèmes est une des facultés les plus importantes pour l’avenir de nos enfants.

Par conséquent, si nous les aidons à améliorer cela, nous leur rendrons une fière chandelle.

Il ne faut pas attendre qu’ils arrivent à l’adolescence : un enfant devrait commencer à faire face à ses problèmes dès la maternelle.

 

En tentant de résoudre la plupart de leurs problèmes, nous élevons des enfants dépendants, faibles et irresponsables.

Le reflet de cette surprotection se manifeste clairement dans des situations quotidiennes comme faire ses devoirs ou gérer les conflits qu’ils ont avec leurs camarades.

Pourtant, le problème de beaucoup de parents est qu’ils ne savent pas non plus très bien comment se déroule exactement ce processus de résolution de problèmes.

Ils le résolvent comme ils peuvent ou comme ils en ont l’habitude sans savoir très bien quel est le processus qu’ils utilisent et sans pouvoir le décrire explicitement.

Ce n’est pas une mauvaise chose, mais cela signifie simplement qu’ils ont assimilé le processus, mais qu’ils ne savent pas l’expliquer.
Pourquoi les enfants ont besoin de résoudre leurs problèmes

Les enfants font face à beaucoup de problèmes de façon quotidienne.

Des problèmes qui peuvent être des difficultés à l’école, des problèmes avec leurs camarades, des problèmes dans leurs jeux et dans le sport, des difficultés pour accomplir une tâche ou même des problèmes pour décider quelle tenue est la plus adéquate pour une occasion particulière.

Quand un enfant résout un problème, il améliore en même temps son estime de lui-même et sa confiance en lui. Quelque chose qui le rendra sans doute plus indépendant et sûr de lui.

D’autre part, quand un enfant n’a pas la faculté de résoudre un problème, il met alors en marche un processus d’évitement.

Par exemple, si un enfant est embêté par ses camarades et s’il n’est pas sûr de la manière de réagir, au lieu de faire face à la situation, il va dire qu’il n’aime pas l’école, il va moins travailler ou se plaindre de problèmes de santé pour ne pas avoir à affronter la situation.

D’autres enfants qui manquent de facultés pour résoudre des problèmes vont choisir de ne pas reconnaître qu’ils ont plusieurs choix et réagir de manière impulsive, en faisant ce que quelqu’un leur dira de faire ou en manifestant de la violence.

Aider les enfants à apprendre à chercher des options ne veut pas dire qu’il faut faire cela à leur place, mais plutôt les accompagner tout au long du processus.

Comment apprendre aux enfants à évaluer les problèmes

Les enfants doivent commencer par voir qu’ils ont un problème. Parfois, ils n’en sont pas conscients ou ils n’osent pas le verbaliser. L’enfant doit reconnaître qu’il a un problème.

Comme l’a dit le philosophe Ludwig Wittgenstein, si un problème peut se poser, il peut aussi se résoudre.

Il évoquait probablement des questions philosophiques transcendantales, mais l’exposé est tout aussi vrai pour les problèmes de la vie quotidienne.

Une fois que les enfants voient le problème, vient alors le moment de trouver des solutions, avant de tendre vers l’une d’elles.

Un moyen de réussir cela, qui leur plaît beaucoup et que les adultes utilisent aussi, peut être la pluie d’idées.

Cela consiste à dire ou à énumérer toutes les solutions qui nous passent par la tête, même si elles paraissent saugrenues.

Cette façon de penser est fantastique, car justement, ces idées saugrenues – plus tard, au cours d’un processus de réflexion – peuvent nous apporter une solution vraiment bonne.

Une fois qu’un enfant visualise plusieurs options et les conséquences possibles de chacune d’elles, vient le moment de choisir quelle est la meilleure option.

Il faut alors enseigner aux enfants que s’ils choisissent d’agir et que cela ne résout pas le problème, on peut toujours tenter autre chose.

Il faut, de cette manière, les encourager à continuer de démêler un problème jusqu’à ce qu’il se résolve.

Discuter des problèmes de façon active

Quand les problèmes surgissent, à moins que ce soit une situation réellement dangereuse, nous ne devons pas nous précipiter pour les résoudre à leur place.

Si vous voyez que votre enfant s’efforce de surmonter une difficulté, laissez-le faire, même si ça lui est infiniment plus difficile que pour vous.

Encouragez plus le fait qu’il mette son courage dans quelque chose, que le fait qu’il y arrive ou non.

Ce n’est que quand vous voyez qu’il ne sait pas quoi faire ou qu’il n’a pas pris la bonne route que vous pouvez lui donner un coup de main.

Un autre point important à éviter est de punir ou de réprimander un enfant quand il n’est pas capable de résoudre un conflit ou quand il montre les signes qu’il a un problème.

S’il se dispute souvent avec ses frères et sœurs ou s’il a de mauvaises notes, il faut l’aider à exposer le problème et à chercher des solutions, à ne pas alimenter la source de conflits ou de difficultés.

Laissez l’enfant vivre les conséquences naturelles de ses décisions

Quand on laisse les enfants vivre les conséquences naturelles de leurs décisions, c’est alors qu’ils apprennent vraiment la façon dont il faut résoudre les problèmes.

Prendre en compte les conséquences naturelles signifie laisser l’enfant faire un choix et ensuite, faire face aux conséquences, positives ou négatives, que cela peut comporter.

Quand un enfant ou un adolescent vit les conséquences d’une décision prise librement, il peut en profiter pour discuter de ce qui est arrivé, pourquoi c’est arrivé et quelles options il avait.

Toutefois, si nous ne laissons pas nos enfants commencer à évoluer dans le monde réel, ils n’apprendront pas à prendre de bonnes décisions, et ils rejetteront n’importe quel risque parce qu’ils auront la sensation qu’ils sont totalement immunisés.

Ainsi, n’oublions pas qu’ils n’apprendront à prendre des décisions que si nous les laissons vivre tout le processus, de la définition du problème à l’acceptation des conséquences de leurs actions.

http://nospensees.fr/

lumière coeur amour laisser vivre discussion évaluer résolution probleme enfants aide enfant

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau