Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Guérir son enfant intérieur

  • Par reikiland
  • Le 17/12/2013
  • Commentaires (0)



Il existe en chacun de nous un enfant intérieur, qui vit souvent enfoui, blessé. Il est temps de prendre contact avec cet enfant et de l'aimer afin de nous réaliser pleinement.

Comment rire, s'amuser, aimer, être heureux quand une partie de nous a vécu le manque, la tristesse, l'abandon. Nous ne pourrons être satisfait par des choses extérieures tant que nous aurons ces blessures à l'intérieur de nous.

L'enfant intérieur est en nous, dans l'instant présent, il s'ouvre à nous en offrant l'amour inconditionnel, le bonheur à travers notre âme. Il participe à travers toutes les situations vécues, en dédramatisant les évènements. Il sait que la solution est à l'intérieur.

Devenir comme un enfant, c'est retrouver cet état de conscience fusionnel qu'avait l'être humain dans ses origines et que reproduit l'enfant au début de sa vie.

Il existe plusieurs méthodes pour recontacter cet enfant intérieur : par des exercices de méditations, mais aussi, plus simplement, en regardant nos photos d'enfance et en se remémorant ces moments en y mettant beaucoup d'amour.





Exercice 1 :

Prenez un temps où vous ne serez pas dérangé et relaxez-vous. Fermez les yeux et réfléchissez à ce qui vous a le plus manqué étant enfant : la tendresse, l'amour, l'attention, la douceur, la reconnaissance, etc

Trouvez ce moment où vous étiez malheureux à cause de ce manque.

Visualisez-vous petit enfant, laissez venir les images sans chercher à les contrôler, laissez venir les émotions, le lieu, les mots qu'il vous transmet. Quel est l'expression de son visage : colère, tristesse, peur? Demandez-lui ce qu'il se passe et ce dont il a besoins.

Puis, laissez l'adulte que vous êtes aller le consoler, prenez cet enfant dans vos bras, dites-lui ce que vous ressentez. Prenez votre temps car cet enfant n'a pas l'habitude de vous, il peut se méfier, vous tourner le dos, laissez le temps de vous (re)connaître. Dites-lui qu'il est accepté et aimé tel qu'il est.

Après ce travail avec votre enfant intérieur, il va réagir, grandir peut-être, s'épanouir, sourire.  Lorsque vous ressentez que cet enfant est complètement rassuré, qu'il est serein, remerciez-le et dites-lui que vous reviendrez le voir, que vous prendrez soin de lui, laissez-le repartir confiant, serein, en lui faisant un signe de la main.


Exercice 2 :

Allez chercher votre album photo, prenez celles de vous enfant, particulièrement celles que vous n'aimez pas.

Prenez celle qui vous parle le plus et faites-lui un autel magnifique, mettez-y des bougies, des fleurs, honorez de tout votre coeur et à votre façon cet enfant que vous avez été. Acceptez les émotions qui peuvent remonter, pardonnez à votre entourage qui vous a fait souffrir (rajouter la méthode ho'oponopono par exemple).

Vous pouvez écrire une lettre à cet enfant, tout ce qui vous passe par la tête. Avant de vous coucher, posez cette photo sur votre chevet, ainsi avant de dormir et au réveil, vous serez avec cet enfant, et petit à petit le travail de réconciliation pourra se faire.

Quand vous sentirez un apaisement, que l'enfant est heureux et apaisé, vous pourrez passer à une autre photo, à un âge différent.


Exercice 3 :

Cet exercice permet une renaissance avec votre enfant intérieur. Respirez profondément par le ventre, comme un enfant.

Prenez dans vos bras votre enfant intérieur, tel un nouveau-né que vous venez d'avoir. Vous êtes une mère, un père aimant votre enfant. Prenez le temps de le regarder, le bercer, lui parler, cela permet de prendre contact avec vous-même. Prenez le temps de le caresser. Vous vous offrez l'immense cadeau par l'amour inconditionnel, cela vous permet de combler les parties manquantes ou de panser les blessures de votre vie.

Exercice 4 :    

Je vous propose une méditation guidée en lien avec votre enfant intérieur. Cet exercice a été donné en juillet 2011 par Isabelle Saint-Germain qui travaille avec les spécialistes cosmiques.

Texte "prendre soin de son coeur d'enfant"            

Bonjour à tous,

Nous sommes en préparation, en restructuration moléculaire dans nos corps physiques. Ces changements sont nécessaires afin de pouvoir bien s’adapter à ces
nombreuses vibrations qui nous arrivent de nos amis, les Êtres de Lumière.

Ce mois-ci (juillet 2011) sera réservé à la transformation de la vision des choses.

Une nouvelle conscience s’installe partout sur la terre. Vous commencerez tout naturellement à regarder au-delà de ce qui se présente à vous. De nouvelles
couleurs, senteurs se feront voir et ressentir. Vous aurez peut-être l’impression que vos yeux vous jouent des tours, mais ce ne sera pas le cas.

Des Êtres de lumière portant le rire de l’enfant seront présents avec vous, ils vous préparent à revivre les joies de l’enfant. Ils vont se faire ressentir et parmi
vous, certains les verront avec leurs yeux tout grands ouverts. Ils sont très lumineux et enveloppants.

Cette période annonce également, un temps précieux de reconnaissance envers-vous et tous ceux qui ont traversé votre vie actuelle. Faites votre liste et enveloppez chaque personne dans un beau rayon blanc nacré, c’est le rayon de la douceur, prenez le temps de leur dire que vous les avez aimés ou appréciés. Laissez votre cœur vibrer fortement l’amour pour vous et enveloppez-les de cet amour.

De nombreuses coupures ont eu lieu au fil de votre vie, sachez que tout ce qui avait à être fait avec ces personnes a été accompli, soyez simplement dans votre cœur d’amour et ne laissez plus le manque vous nourrir. De nombreuses raisons ont fait en sorte qu’ils sortent de votre route, mais cela était nécessaire pour votre évolution, alors libérez-vous, qu’ils soient amis, parents ou enfants, tout faisait partie du grand tout de votre plan de vie.

Vous aurez encore quelques mois pour vous faciliter le passage vers la fin du présent cycle. Prenez-vous en main et n’attendez pas que quelqu’un fasse les
choses à votre place, faites-les tout simplement et expérimentez à partir de vous-mêmes, vous serez encore plus fiers de vous.

*****************
Ce mois-ci nous allons prendre soin de notre coeur d'enfant

Invitez les anges et le plan archangélique à élever le taux vibratoire de tout votre corps holistique ainsi que l’endroit où vous êtes

Invitez l’ange de feu à procéder à l’ouverture d’un puits de lumière

Invitez Mère Gaia à bien ancrer au cœur de son cœur d’émeraude, vos racines féminines et masculines Terrestres et Célestes

Demander à notre Mère Divine de renforcer vos racines de lumière féminines et masculines Célestes et Terrestres et de bien les ancrer au cœur de son cœur
également

Demandez à ce que l’énergie argentée rosée ainsi que l’énergie or bleutée soient déversées à flots dans vos racines

Invitez votre enfant intérieur à se présenter devant vous

Expliquez-lui que vous devez retrouver votre cœur d’enfant d’amour, qu’il sait comment faire pour vous le faire retrouver et qu’ensemble vous arriverez à
retrouver tout l’amour pour vous

Demandez-lui, puisqu’il est plus rusé que vous, de placer ses petites mains d’amour sur votre cœur et qu’il commande à votre cœur de s’ouvrir à la joie de
l’enfant christ en lui

Prenez de bonnes respirations, détendez-vous et laissez votre cœur s’ouvrir tout doucement. L’enfant déversera par son cœur, ses mains et ses yeux, une chute de lumière nacrée. Vous recevrez une grande douceur

Demandez à l’enfant de retirer de votre cœur l’absence de joie, de rires et de jeux. Demandez-lui de vous retransmettre directement dans votre cœur d’amour les joies qu’il porte en lui et qui sont juste en attente de vous et respirez bien, car il se peut que vous ayez un grand fou rire qui monte, laissez-le sortir et réapprivoisez le rire de l’innocence.

Demandez à l’enfant de dissoudre la barrière qui vous empêche d’avoir confiance dans l’humain en vous et autour de vous et encore une fois, respirez bien, c’est important pour bien accueillir le processus.

Invitez-le à rouvrir la voûte des souvenirs heureux qu’il a soigneusement gardés pour vous.

Laissez ces souvenirs revenir à votre mémoire consciente et laissez votre cœur s’imprégner de toute cette joie oubliée.

Lorsque tout sera fait, demandez à l’enfant de grandir en vous, mais de garder votre cœur d’enfant, votre cœur d’innocence et remerciez-le.

Prenez le temps de savourer ce temps avec lui et soyez fier de vous.

Lorsque tout sera fait, demandez qu’on referme le puits de lumière.

Bougez bien et reprenez conscience de votre corps physique en amenant avec vous toute cette vibration nouvelle.
Je vous suggère de faire ce soin aussi souvent que vous le désirez.
Que la Grâce de Dieu vous accompagne et que la Paix demeure.

Isabelle St-Germain

Exercice 5 :

Ceci n'est pas véritablement un exercice, mais je le trouve très beau, le texte est magnifique, le diaporama aussi.

diaporama musical

http://www.archive-host.com/files/1525395/7809bbc32e91275f0306ded1b9a236e9b0cab3a6/enfantint.pps

Bonjour toi ! Je suis ton enfant intérieur, est ce que je peux te parler?

Je me sens seul. Tu n'es pas là souvent pour moi.

Je sais, c'est ce que tu as appris.

Sauf que maintenant, tu es adulte, et tu peux changer ton rapport avec moi.

Je désire que tu m'amènes m'amuser, que tu me fasse rire.

Tout est tellement sérieux avec toi. Ca m'a presque tué.

J'ai besoin de toi, c'est toi le chauffeur du véhicule me permettant de me réaliser.

Tu as laissé les autres m'écraser et, par le fait même, écraser mes besoins et désirs.

Ensuite, tu as poursuivi leurs oeuvres.

Je suis heureux (heureuse) de voir que, maintenant, tu sais que j'existe

et que tu reconnais parfois ma présence.

J'ai eu très peur que tu me laisses tomber à nouveau, que tu cesses de m'écouter,

que tu cesses de considérer mes besoins et désirs.

Lorsque tu ne m'écoutes pas, je souffre et te le fais savoir.

Tu sais, l'autre jour, quand tu as ressenti un malaise, c'était moi qui attirais ton attention.

Quelquefois, ça fonctionne, d'autres pas. Tu est très fort(e).

Moins tu m'écoutes et plus le malaise est grand.

Si ça fait mal, c'est parce que moi, j'ai mal.

S'il te plaît, reste avec moi, permet-moi d'Etre.

Sous ma peine se cache ma joie. Sous ma colère, l'amour.

Sous ma peur, la confiance en toi. Ma colère est grande contre toi.

Laisse-moi simplement l'exprimer, laisse-moi te dire ce que ça me fait quand tu m'écrases,

quand tu me traites par des noms, quand tu me dis que je suis con(ne).

Tu n'utilisais pas toujours des mots pour m'écraser, mais c'est tout comme.

Laisse-moi te dire ce que ça m'a fait, que tu me dises que je n'ai pas raison de ressentir mes émotions.

Je sais, c'est ce que tu as appris, mais tu peux changer ça.

Laisse-moi te dire ce que ça m'a fait que tu me dises que je devrais plutôt être comme çi ou comme ça.

Laisse-moi aussi te dire ce que ça m'a fait que tu me dises que je devrais ressentir ça plutôt que ceci ou cela.

Je suis en boîte, enfermé, étouffé sous tes croyances, au rancard. Tu sers aux autres.

Comprends que tu n'as aucun pouvoir sur les autres. Tu en as sur toi, et c'est tout.

Tu as le pouvoir de me laisser vivre, de me permettre d'être, de rire, de m'amuser.

Tu as le pouvoir de m'écouter, de me comprendre.

Toi seul, c'est vraiment tout ce que j'ai vécu.

Tu as le pouvoir de m'aimer, de me reconnaître, n'est-ce pas tout cela que tu cherches à l'extérieur?

Est-ce que tu comprends que j'ai besoin de tout ça? Pas des autres, mais de toi.

S'il te plaît ! Je t'en prie, ne me laisse plus jamais tomber, plus jamais.

J'ai tellement de peines. Sans toi, je meurs. Sans toi, je souffre.

J'ai besoin de toi, tellement besoin !

signé : ton enfant intérieur

auteure : manon Sénécal
http://pourallermieux.over-blog.fr/article-guerir-son-enfant-interieur-58368208.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau