Cooltext157743902330920                                                                                         

 

pleurer

« Ne pleure pas » n’est PAS la réponse adéquate face à un enfant en larmes

 

Llanto de nina por karin taylor

Habituellement, quand nous voulons apaiser l’angoisse d’un enfant qui a chuté ou qui se met en colère, nous utilisons des phrases du type : «ne pleure pas», «il faut être courageux-se», «les hommes ne pleurent pas», «tu crois que c’est en pleurant que les choses vont aller mieux ?», etc.

Avons-nous pris le temps de penser aux conséquences de ces phrases ? Nous ne disons pas seulement NON à la conduite, nous disons également NON à l’enfant et à ses émotions. Nous leur apprenons à les réprimer au lieu de les exprimer et cela a sans aucun doute de graves répercussions sur son développement et sur celui de la société.

Lire la suite

Le chemin vers la Lumière

 

Chemin lumiere

« Nous aimerions vous parler un petit peu de ce que deviennent les êtres qui ont quitté le plan de la Terre.

Nous aimerions également vous dire que, souvent, c’est sur vous que vous pleurez ! Si vous aviez conscience de ce qu’ils sont devenus, de la façon dont ils vivent, vous seriez dans une joie profonde.

Nous comprenons cependant que, lorsque vous perdez un être cher, la séparation et l’absence puissent être difficiles à vivre, parce que vous n’avez pas suffisamment conscience que rien ne sépare les êtres qui se sont aimés, que rien ne sépare les êtres qui sont encore dans la matière et ceux qui ont quitté leur vêtement humain pour aller sur des plans différents.

Lire la suite

Combien de fois aurais-je pleuré sans savoir que la vie me faisait en fait une faveur

 

Pleurer

 

Combien de fois aurais-je pleuré en cachette sans savoir qu’en fait, la vie me faisait une faveur ? Sans comprendre que ce qui est arrivé, ce n’était pas la fin du monde, mais le début de quelque chose de mieux ? Parce qu’exister, c’est se réinventer plusieurs fois, c’est fermer une fenêtre pour ouvrir une porte tout en séchant ces larmes que l’on a versées pour des personnes qui ne les ont jamais méritées.

Lire la suite

Les pleurs, positifs ou toxiques ?

 

Pleurs

Nous pleurons pour différentes raisons, pour quelque chose qui nous a causé beaucoup de joie et que nous aimerions célébrer, pour quelque chose qui nous a déçu ou encore quand nous ressentons du désespoir ou de la frustration.

Pleurer est un acte universel, qui est bon pour nous libérer à certains moments. Ce n’est pas quelque chose que nous avons l’habitude de faire continuellement, cependant nous avons tendance à retenir nos larmes jusqu’à ce que l’on soit seul ou avec quelqu’un en qui nous avons confiance.

Lire la suite

Il demeure interdit.

 

Interdit

 

Il est interdit de pleurer sans apprendre,
De te lever un jour sans savoir quoi faire,
D’avoir peur de tes souvenirs.

Il est interdit de ne pas sourire aux problèmes,
De ne pas lutter pour ce que tu aimes
De tout abandonner par peur
De ne pas transformer tes rêves en réalité.

Lire la suite

Ouvrir les vannes

 

Pleurs

Ouvrir les vannes, lâcher le trop plein.

Sortir la douleur que les mots ne peuvent plus exprimer.

Quand le corps parle à la place des mots et que l’angoisse, le doute, la tristesse prend le dessus sur notre volonté ou notre force intérieure.

Que ça fait du bien de laisser aller notre tristesse, de laisser notre corps parler à notre place sans rien attendre, juste laisser aller le trop plein et s’alléger d’un ras le bol général.

Mais pourquoi se cacher ? Pourquoi se retenir de laisser aller le mal-être ? Je me le demande…….

Les larmes sont un des langages du corps qui apparait quand notre tête désire encore tenir le coup.

Le corps s’exprime avec ses propres moyens sans attendre que nous lui donnions l’autorisation de réagir à ce que nous vivons.

Lire la suite