Cooltext157743902330920                                                                                         

 

besoin

Déguster le moment présent

Gateau
 
Un jour, une dame employée dans une administration, me dit que lorsqu’elle voit la foule des personnes qui fait la queue devant la porte et attend qu’elle ouvre pour les servir, elle sent monter une angoisse et que ça s’amplifie chaque semaine.

Elle me dit : ‘je suis fatiguée avant de commencer. J’aide une personne et je regarde les autres qui s’impatientent. J’ai toujours peur de ne pas arriver à tous les aider…’

Je lui demande si elle arrive à tous les servir et me dit ‘oui !’


 

Lire la suite

Sentez-vous ce besoin étrange de se déconnecter de notre monde actuel

Reflecting
 
Je sais que beaucoup d’entre vous ressentent ce besoin étrange de se déconnecter de notre monde actuel et observent un partage 50/50 de l’humanité.

Je trouve le monde de la 3D de plus en plus difficile à gérer. Je ne veux plus en faire partie… et peut-être que c’est un indice pour moi et pour ceux qui ressentent cela, auquel je dois accorder une grande attention. Je trouve notre monde curieusement désuet, dépassé et immensément compliqué au point d’être menacé d’implosion. Quelque chose au fond de mon âme me dit que toutes ces complications sont complètement inutiles. Cela déclenche une angoisse superficielle… et une profonde reconnaissance de l’âme… avec la possibilité d’être totalement libre. Aucun de ces sentiments n’a de sens en ce moment, mais c’est ce que je continue à ressentir. Est-ce que vous ressentez cela ?…


 

Lire la suite

Se sentir seul et triste : pourquoi ce sentiment et que faire

Solitude
 
Dans une société hyperconnectée, la solitude pourrait paraître inconcevable. Et pourtant, il s’agit de l’un des maux les plus fréquents du monde moderne. En effet, même si internet abolit les frontières, relie les pays et continents, nous rapproche les uns des autres et facilite les échanges internationaux, nous n’avons jamais été aussi nombreux à souffrir de l’isolement. Une récente étude a d’ailleurs, démontré que près de 4.8 millions de Français n’entretiennent presque aucune relation avec les autres en dehors de leurs amis virtuels. C’est donc une évidence, avoir plusieurs millions de fans sur Instagram ou tweeter et des milliers d’amis (es) sur Facebook, n’empêche pas se sentir seul et triste. Le point sur ce mal de vivre !

La solitude en quelques mots

Du mot latin « solus », la solitude se définit comme l’état d’esprit passager ou durable d’une personne seule. Autrement dit qui n’est engagé dans aucun rapport social. Dans un champ plus large, la solitude désigne à la fois le fait d’être seule et le sentiment qui l’accompagne. Le plus souvent la tristesse. Raison pour laquelle, la solitude est souvent liée à l’état de déprime et de manque. De fait, même si parfois, l’individu peut choisir intentionnellement la solitude pour s’éloigner des problèmes interpersonnels. Ou encore pour se retrouver avec lui-même. Le plus souvent, il s’agit d’un état subi. Aussi bien dû à une absence d’interaction sociale qu’une impression d’isolement ou une sensation d’incomplétude.


 

Lire la suite

Que se passe-t-il quand on meurt

Au dela

 

 

Que ressent-on quand on meurt ? Voilà une question que l’on est tous amené à se poser un jour ou l’autre. Heureusement, de nombreuses études portent sur le sujet et des expériences ont été faites, des témoignages ont été recueillis… On sait désormais ce qui arrive au corps et au cerveau à l’approche de la fin.

Un sujet peu joyeux il est vrai, et pourtant extrêmement intéressant. Qui n’a jamais voulu savoir ce que l’on ressent lorsque l’on meurt ? Est-il impossible d’en avoir la réponse ? Pas vraiment. Des études, des textes (comme How we Die de Sherwin Nuland) attestent des expériences vécues par des patients, des personnes âgées… Les témoignages ne concordent pas toujours, mais des points reviennent très souvent, si bien que l’on peut savoir ce qui arrive au corps et au cerveau à l’approche de la fin.

Lire la suite

Nous restons bloqués à l’âge émotionnel où nous avons été privés de l’amour dont nous avions besoin

Age emotionnel

Tous les jours, je vois des personnes âgées de 20, 30 ou 40 ans, mais au final, seul leur corps a cet âge.

Concernant leur âge émotionnel, ils semblent coincés à la période où ils n’étaient que des enfants et ils attendent toujours d’avoir l’amour qu’ils n’ont jamais reçu.

Ils resteront coincés jusqu’à ce qu’ils réalisent qu’ils sont les seuls responsables de leur bonheur. Ils doivent apprendre à s’aimer.

Lire la suite

Aimer sans attachement, aimer de manière mature

Couple qui danse

 

Aimer sans attachement, sans développer de dépendance, c’est aimer…sans avoir besoin. Il s’agit de se donner à l’autre librement et consciemment. Afin de partager un même projet où personne ne perd. Où les identités ne sont pas boycottées. Et ne deviennent pas narcissiques. Vivre une relation de ce type est possible dès lors que nous sommes conscient des principes et des limites. Celles où importe la façon dont nous aimons, non combien nous aimons.

Lire la suite

Nous profitons peu de ce que nous avons et nous regrettons beaucoup ce qui nous manque

Femme qui fait des bulles

 

L’un de nos plus gros problèmes est que nous profitons peu ce que nous avons et que nous regrettons beaucoup ce qui nous manque. Trop apprécier ce qui nous fera défaut plus tard est une manière commune et irréaliste de penser. Bien que nos objectifs naissent de ce qui nous manque, se créer des besoins à partir de quelque chose dont nous n’avons pas vraiment besoin constitue une erreur.
 

Lire la suite

Nous n’avons pas besoin de tout justifier

 

1image

Toute la tristesse et les drames auxquels vous avez été confrontés dans votre vie proviennent de cette habitude de faire des suppositions, de prêter des intentions à autrui et de prendre les choses personnellement.

Lire la suite

Aimez-vous, vous avez besoin de vous

 

S aimer

Nous passons la moitié de la vie à aspirer à être différent(e) de ce que nous sommes, compromettant ainsi notre équilibre émotionnel. Nous voulons avoir un corps différent de celui que nous avons, maquiller nos défauts, stimuler ce qui nous manque et en définitive être qui nous ne sommes pas. Cet entêtement à se disputer avec soi-même génère du mal être, parfois injustifié. La vie peut être plus simple. Aimez-vous pour ce que vous êtes.

Nous ne voulons pas dire qu’il ne faut pas lutter pour s’améliorer, pour se trouver et pour obtenir ce que nous voulons de nous-même, mais de là à ne pas s’accepter, il y a une ligne sur laquelle se trouvent de nombreux problèmes émotionnels que nous nous inoculons nous-mêmes.

Lire la suite

Les synchronicités les plus communes

 

SynchroniciteLes 7 synchronicités les plus communes auxquelles nous ne prêtons pas attention

La synchronicité est le phénomène de «coïncidences» significatives qui se produisent dans la vie qui ne peuvent tout simplement pas être expliquées en termes ordinaires.

Elles défient une explication naturelle en raison de leur timing impeccable et de leur coïncidence parfaite avec d’autres domaines de notre vie. C’est littéralement un signe de la matrice que vous êtes sur la bonne voie et que vous êtes en phase avec le flux de l’univers.

Lire la suite

Le temps n'existe pas

 

Temps

Le temps n’existe pas. Pourtant c’est lui qui guide vos pas, qui vous réveille chaque matin, n’est-ce pas? Le temps existe bien, vu qu’en raison de lui vous voyez les jours et les nuits passés, et même…vous êtes parfois en retard.

C’est là que nous venons vous arrêter. Les cycles existent. Et oui, il est naturel d’inspirer une fois que vous avez expiré. Il est naturel de reprendre votre souffle avant de poursuivre le chemin. Mais cela n’a rien à voir avec le temps.

Lire la suite

Oublier de vivre

 

Oublier de vivre

 

On oublie sa vie quand on cesse de se mettre en premier, quand on dénie ses besoins et quand c’est l’ego qui mène la barque.

On l’oublie quand on ne croit pas ou plus en soi , en son cœur….

Lire la suite