Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Une relation qui épuise est une relation toxique


Si un être se dévitalise dans une relation, c’est que, inconsciemment, il se laisse parasiter ou qu’il y met tant d’ego, dans son désir de gagner de l’importance, de l’attention, peut-être de l’amour, qu’il s’impose un parasitage afin de saisir son erreur dans cette réflexion ou un juste retour. Pour le meilleur ou le pire, conformément à son degré d’Amour pur et de pureté d’intention, tout part de soi, traçant un cercle cosmique déterminé par l’intensité de l’énergie qui y est mise, pour revenir à soi, augmenté des vibrations semblables ou similaires émises par d’autres entités.

À ce propos, plusieurs gagneraient à comprendre le sage avis de Doreen Virtue, dans son livre «Être à l’écoute de vos anges» : «Chaque fois qu’une personne établit avec vous des liens qui sont fondés sur la peur (notamment la peur que vous la quittiez ou la croyance que vous êtes sa seule source d’énergie ou de bonheur), une corde se tisse entre vous deux. Quiconque est clairvoyant peut la voir, et quiconque est intuitif peut la palper. Les cordes ressemblent à des tubes chirurgicaux et fonctionnent comme des tuyaux pour l’essence. Lorsqu’une personne qui a besoin d’attention s’attache à vous, elle aspire votre énergie par cette corde éthérique. Il se peut que vous n’en soyez pas conscient mais que vous en sentiez les effets : vous vous sentez fatigué ou triste sans en connaître la raison. Eh bien! c’est parce que la personne à l’autre bout de la corde a pompé votre énergie ou vous a envoyé de l’énergie toxique par la corde. Ainsi, chaque fois que vous aidez quelqu’un ou que vous vous sentez léthargique, triste ou fatigué, c’est une bonne idée de «couper la corde». En rompant le lien, vous ne rejetez ni abandonnez la personne; vous n’en divorcez pas non plus. Vous déterminez simplement la partie non fonctionnelle, craintive et dépendante de la relation. La partie aimante reste attachée à la relation.»

Surtout dans la présente dynamique impérieuse de l’Ascension, chacun gagne à accueillir dans la gratitude et la sérénité l’effondrement de tout ce qui l’empêche d’être lui-même, d’Être totalement, en évitant de lui résister, car nul ne s’expose à s’y perdre, mais, bien au contraire, à mieux se connaître, à se retrouver, à redécouvrir son Essence éternelle et sa Vraie Nature. Bien centré dans son cœur, plutôt que sur les sollicitations illusoires du monde extérieur et sur les attentes et le regard d’autrui, chacun se met à l’abri assurant que rien de ce qui s’effondre, qui doit le faire, ne puisse l’atteindre, le toucher, le déstabiliser. Personne ne perd à laisser aller ce qui ne sert plus ou lui nuit. Chacun gagne à se donner inconditionnellement à la Lumière, évitant toute résistance, disposé à laisser aller ce qui s’oppose à son Vrai Bonheur, dont la source est en lui-même, jamais dans un autre. C’est ainsi que chacun grandit dans, l’Amour, la joie et le bonheur, permettant à sa conscience de s’agrandir sans cesse à son immensité, dans la certitude qu’il contribue à engendrer la Nouvelle Humanité, seule capable d’habiter la Nouvelle Terre !

© 2014 Bertrand Duhaime (Douraganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur le site www.lavoie-voixdessages.com.

Merci de nous visiter sur :https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Une relation qui épuise est une relation toxique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau