Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Pourquoi nous faisons confiance aux autres

 

Confiance

La confiance vaut s’il s’agit d’amour, d’argent, ou d’un autre élément de notre vie quotidienne qui suppose un quelconque risque. Une étude met en lumière ce qui motive les gens à faire confiance aux autres.

L’étude, qui a été réalisée par une équipe de chercheurs du Dartmouth College, à Hanover (États-Unis), a été publiée dans le magazine Journal of Neuroscience.


 

La confiance dans les relations humaines

La collaboration est essentielle pour la vie humaine. Encourager les relations interpersonnelles est intrinsèquement gratifiant. Il est aussi fondamental de satisfaire une nécessité sociale basique d’appartenir, tout comme le fait de promouvoir la santé physique et mentale positive.

Un aspect fondamental de cette collaboration est la confiance, qui implique d’assumer un risque mutuel par rapport à une autre personne.

Faire confiance implique d’assumer des risques

La décision de participer à des interactions de collaboration suppose un risque permanent considérable, mais cela fournit la base pour la construction et la conservation des relations.

Les chercheurs du Dartmouth College voulaient connaître les mécanismes sous-jacents de ce processus. Pour cela, ils mirent à l’épreuve un modèle computationnel d’importance sociale pour prédire la prise de décisions en collaboration.

Le rôle de l’importance sociale dans la prise de décisions

26 personnes participèrent à cette étude en jouant à un jeu de confiance de réitération.

Les participants pensaient qu’ils étaient en train de jouer à un jeu d’investissement financier, certaines fois avec un ami proche, d’autres avec un étranger, et une autre fois avec une machine à sous. Mais en réalité, ils jouaient tout le temps avec un algorithme simple qui offrait une confiance réciproque dans 50 % des cas.

Les chercheurs développèrent un modèle computationnel qui prédit la décision de chaque joueur à chaque tour en fonction de ses expériences préalables dans le jeu.

Les résultats montrèrent que les participants trouvaient plus gratifiantes les interactions positives avec un ami proche que l’interaction avec une machine ou même avec un inconnu.

Les chercheurs observèrent aussi que le modèle d’importance sociale aidait à mieux prédire les décisions d’investissement que les modèles qui ne considéraient que les paiements financiers.

Le comportement fut prédit par le modèle, qui stipulait que les personnes reçoivent un signe de récompense d’importance sociale de la réciprocité des décisions de collaboration conditionnelles, en relation avec la proximité de la relation.

Ce signe d’importance sociale fut associé avec une plus grande activité dans le striatum ventral et le cortex préfrontal médian, qui prédit de façon significative les paramètres de récompense du modèle d’importance sociale.

Confiance et récompense

L’imagerie cérébrale a montré que les signes spécifiques du cerveau observés dans le striatum ventral et le cortex préfrontal médian entrent en relation avec des signes d’importance sociale quand les participants ont pris leurs décisions.

Le striatum ventral est une voie clé dans la fabrication de la récompense, alors que le cortex préfrontal médian est associé avec ce que représente l’état mental d’une autre personne.

Ensemble, ces régions produisent une évidence additionnelle que les joueurs reçoivent un signe de récompense sociale plus grande quand ils se rendent compte qu’ils sont en train de jouer avec leur ami.

Cela arrive malgré le fait que les participants apprennent que chaque joueur ne réalise un mouvement alternatif que 50 % du temps. Mais dû au fait que les joueurs reçoivent ce signe de récompense additionnelle, ils finissent par faire confiance à leur ami plus qu’aux autres joueurs de tout le jeu.

“Ces résultats montrent l’importance des relations sociales dans notre manière de prendre des décisions tous les jours et, en particulier, comment les relations sociales peuvent changer notre valeur perçue associée avec une résolution dictée”, commente Lucas Changel, coauteur de l’étude.

Par conséquent, disent les chercheurs, on démontre que le calcul de l’importance sociale favorise le comportement de collaboration dans les interactions répétées.

http://nospensees.fr

confiance comportement les autres relations humaines décisions participer relation sociale

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau