Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Nos choix individuels deviennent notre réponse collective

 

5 6 fantasmagoriaC’est dans notre façon de mener notre existence quotidienne que l’essence de nos choix – la coopération ou la compétition, le pouvoir de l’amour ou de la peur – imprègne le champ qui interconnecte tout ce qui existe. Ce sont aussi ces choix qui finissent par transparaître dans notre manière de gérer les crises mondiales. Soyons clairs : cela ne veut pas dire que nous ne faisons rien. En fait, c’est tout le contraire. Il s’agit de l’action, celle qui apparaît chaque jour dans notre façon de vivre.

Tous les jours, nous avons entre les mains le pouvoir d’aider les autres ou de leur nuire. Par exemple, facilitons-nous les choses au véhicule qui nous précède sur la route en ralentissant pour permettre au chauffeur de retrouver la sortie qu’il a manquée, ou bien l’ignorons-nous au risque de notre vie et de la sienne en continuant à toute vitesse sur notre voie parce qu’il nous a « coupés » ? Réagissons-nous à l’hostilité d’une caissière d’épicerie qui traverse une mauvaise journée ou comprenons-nous que son impolitesse n’est pas dirigée contre nous personnellement ?

J’ai vu de mes yeux fonctionner avec succès en divers endroits les principes de la cohérence fondée sur le cœur, dans la salle de conférences d’une entreprise comme dans un théâtre rempli de 5000 personnes. Le secret, c’est que le monde change lorsque nous changeons.

Dans un monde baignant dans un champ reconnu par la science et qui connecte tous les cœurs entre eux, la question porte moins sur la manière d’atteindre les PDG des multinationales et les dirigeants des nations que sur ce que nous choisissons de placer dans le champ quantique ou la matrice énergétique qui nous connecte tous.

Dans cette optique, les grandes catégories suivantes sont des exemples de choix quotidiens ayant le potentiel d’exercer un impact planétaire. En fait, ces choix précis peuvent faire pencher la balance de la paix et de la vie en notre faveur en temps de crise.

LES MÉDIAS. De plus en plus de preuves indiquent que les images et les mots dont nous nous entourons affectent la réalité de notre monde, ce qui conduit à une question fondamentale : Quand nous regardons un film ou écoutons la radio en compagnie de nos amis ou de notre famille, ne faisons-nous que nous divertir sans plus ou bien, comme l’indiquent les études, créons-nous les composantes du monde dans lequel nous vivons ?

Les parallèles entre les scénarios cinématographiques apocalyptiques de la fin du XXè siècle et les crises uniques de notre temps sont frappants et peuvent illustrer précisément ce point. Il est évident que les médias jouent ici un rôle important. Pour cette raison, notre choix de soutenir les images et les dénouements positifs qui vont dans le sens de la vie envoie un message puissant aux studios qui produisent les films.

L’ALIMENTATION. L’une des choses les plus simples et les plus saines que nous puissions accomplir pour faire pencher en notre faveur la balance du commerce conscient, c’est d’encourager et de soutenir les entreprises vendant des produits bio cultivés localement. Quand nous mangeons « local », nous éliminons l’énorme empreinte carbonique laissée par la combustion du carburant nécessaire au transport jusqu’à nos supermarchés, par avion, par bateau et par camion, des fruits et légumes saisonniers cultivés sur des fermes commerciales à l’autre bout du monde. La plupart des épiceries vendent maintenant des produits bio. Chaque fruit et légume devrait porter une étiquette indiquant son origine, et son mode de culture ; Plusieurs communautés possèdent aussi des coopératives alimentaires et des restaurants qui soutiennent les entreprises locales et organiques « de la ferme à la table ». Cherchez-les dans votre région.

LES AFFAIRES. Bien sûr, personne ne veut retourner au mode de vie « primitif » du passé et nous n’avons certainement pas besoin de le faire, mais nous disposons d’options écologiques pour les articles dont nous avons besoin à la maison et au bureau. Par exemple, nous pouvons acheter des serviettes de papier, des mouchoirs et du papier hygiénique faits de matières recyclées qui réduisent les coupes d’arbres. De plus, nous pouvons nous procurer des produit sen plastique moulé fabriqués à partir de matière recyclées – y compris des bouteilles, des contenants de yaourt et même des brosses à dents – au lieu d’utiliser des ressources déjà en quantité insuffisante.

LA VIE CONSCIENTE. En ce qui concerne l’impact de nos choix sur le monde, les ressources pour guider nos décisions ne manquent pas. Comme tout le monde n’apprend pas de la même façon, nous avons la chance de disposer d’une myriade d’approches pour créer le monde plus coopératif qui émerge en ce moment. Les livres suivants sont des ouvrages bien écrits qui explorent sous divers aspects très intéressants des secteurs spécifiques de la vie consciente !

http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

 

affaires vie consciente alimentation medias façon de vivre existence quotidienne reponse collective choix individuels

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau