Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le respect s’exige, la confiance se gagne

 

Confiance respectJ’ai toujours pensé que la confiance est peut-être le don le plus fragile que nous offrons. Comme le montre bien le titre de cet article, c’est quelque chose que nous gagnons cuillerée par cuillerée et qui se perd à coup de tonneaux entiers. De plus, il est curieux de voir qu’au fur et à mesure que nous prenons de l’âge, cela se vérifie de plus en plus.

L’expérience a tendance à nous conseiller la prudence au moment de donner notre confiance : nous l’avons vu trahie à de si nombreuses reprises que nous avons tendance à la garder pour nous-même. Ainsi, la vie nous rend de plus en plus poli-e-s mais aussi de plus en plus méfiant-e-s.

«Avoir confiance en tout est inconscient, mais avoir confiance en personne est une maladresse névrotique.»
-Juvénal (76-127), poète satirique romain-


Le respect s’exige, la confiance se gagne

Que nous ayons confiance en quelqu’un ne signifie pas que nous pensons qu’il représente moins que nous, et ce n’est pas non plus un manque de respect. Sachez que la confiance a un lien avec le don, avec le soutien, que nous pouvons perdre si elle s’écroule. Le respect a un lien avec la reconnaissance et la capacité de l’autre personne à construire une relation avec nous.

Ainsi, nous parlons de deux valeurs différentes, même si la ligne qui les sépare est parfois très ténue. Il y a des personnes qui prennent le fait de ne pas recevoir la confiance de l’autre comme une insulte, comme un manque de respect. Surtout lorsque ce sont des gens qui offrent rapidement la leur et qui attendent une réciprocité immédiate.

«La confiance est le sentiment de pouvoir croire une personne même lorsqu’on sait que l’on mentirait à sa place.»
-Henry Louis Mencken (1880-1956), journaliste et écrivain américain-


L’importance de la confiance

Sachez que nos ancêtres vivaient en tribus et chassaient en groupe. ils vivaient une vie en société dans laquelle les relations étaient beaucoup plus proches que celles que nous avons aujourd’hui, et surtout beaucoup plus inter-dépendantes. Ainsi, la confiance était une valeur fondamentale. S’il fallait encercler une proie pour la chasser, personne ne pouvait ouvrir le cercle car sinon, tout le monde se retrouvait sans repas.

Plus d’une fois, je me suis retrouvé-e avec quelqu’un qui était gêné car je ne partageais pas avec lui une partie de mes pensées ou quelque chose que je savais. J’ai aussi ressenti l’inverse : je posais des questions et je n’obtenais pas de réponses. Je n’ai jamais demandé mais je pense que la confiance en était la raison. C’est difficile à accepter mais nous devons accepter qu’il y a des réalités qui ne nous plaisent pas toujours.

L’une d’entre elles est celle de ne pas avoir confiance en quelqu’un d’autre. Peut-être que vous avez une très grande confiance en vous. Vous la portez en vous toute votre vie et vous vous connaissez bien. Plus encore, vous avez un grand pouvoir sur ce que vous faites ou dites. Cependant, l’autre personne ne passe pas tout son temps avec vous et n’a pas le contrôle que vous avez sur vous-même. Cette énorme différence, si subtile, est souvent oubliée.

La confiance a besoin de temps

Beaucoup pour certain-e-s, moins pour d’autres, mais il faut toujours du temps. De plus, c’est un processus en lien avec l’intuition. Sachez que nous ne pensons pas de manière très consciente le degré de confiance que nous allons attribuer ou pas à quelqu’un. Nous nous ouvrons tout simplement à la mesure dont nous nous sentons à l’aise.

Les études ont identifié des variables qui ont une influence là-dessus. Plus la personne est semblable à nous, plus nous lui donnons notre confiance. Les personnes qui se trouvent avec des enfants, des personnes âgées ou des animaux sont aussi celles à qui nous faisons le plus rapidement confiance. Si quelqu’un leur a confié cette tâche, c’est que ce doit être des personnes de confiance. Nous donnons aussi notre confiance plus rapidement à qui partagent nos centres d’intérêt, car nous pouvons avoir de longues conversations avec elles, sans entrer dans des sujets trop intimes.

D’autre part, le plus beau concernant la confiance, c’est de ressentir la sensation agréable d’être digne d’elle pour que les personnes nous aiment. Non pas qu’elles savent que nous n’allons pas les trahir, mais elles ressentent que nous serons les premières personnes à être là quand elles en auront besoin.

https://nospensees.fr/

respect confiance exiger gagner

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau