Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le mieux-être par la bienveillance

BienveillanceVous sentez-vous parfois tellement pressé et préoccupé que vous arrivez à peine à prendre conscience de ce que vivent et ressentent les gens de votre entourage ?

Prenez-vous le temps de vous laisser toucher par le vécu des autres, dans les moments de joie, comme dans les moments plus difficiles ?

Rencontrer les gens qui croisent notre route, se lier à eux, ou du moins établir un contact, voilà de belles occasions d’offrir une parcelle de ce que nous sommes et par le fait même, de se faire le don d’un magnifique cadeau. En plus d’être une source de réconfort, la compassion et la bienveillance peuvent s’avérer être des leviers de choix pour notre propre bien-être.

Dans son livre Plaidoyer pour le bonheur,Mathieu Ricard mentionne que «des recherches ont mis en évidence une corrélation indéniable entre l’altruisme et le bonheur».

Être dans l’ouverture aux autres et les considérer procure du bien-être! Après tout, ne sommes-nous pas interdépendants les uns des autres?

Faire preuve de bienveillance ne signifie pas répondre à tous les désirs des gens que nous côtoyons au détriment de nos propres besoins. C’est plutôt être à l’écoute, faire preuve d’empathie, d’amabilité, de non-jugement et ce, avec discernement. C’est possible de se soucier des autres tout en s’affirmant et en ne se laissant pas manipuler, donc en considérant ce qui est important pour nous.

Ce que j’aime particulièrement de la bienveillance c’est qu’elle nous permet d’élargir notre perception du monde, de la vie et de nous-mêmes en allant à la rencontre de celle des autres, pour leur offrir amour et présence.

La bienveillance sur le net

Autant les réseaux sociaux peuvent servir d’endroits pour retrouver la force d’une communauté, la reconnaissance, l’espoir et le réconfort, autant ils peuvent aussi devenir un espace où on l’on retrouve des commentaires très blessants qui peuvent faire énormément de tort aux autres. On a qu’à penser à certains propos désobligeants, dégradants, intimidants et parfois même menaçants qu’on peut y lire. Rappelons-nous que malgré la distance et la froideur des appareils électroniques, des êtres humains feront la lecture de nos messages et de nos commentaires. Tout en demeurant authentique dans nos propos, imaginez la force du mouvement d’amour que nous pourrions tous créer ensemble en faisant le choix de s’engager à faire preuve de bienveillance et de compassion lorsque nous utilisons la tribune des réseaux sociaux pour transmettre et partager notre opinion.

La force d’un sourire bienveillant

Je me souviens d’une journée, l’été passé, où je me sentais particulièrement stressée. Je décidai alors de faire un peu de jogging pour changer mon état interne. Pendant la course, je ne me sentais pas encore dans un état de calme intérieur, jusqu’à ce que j’aperçoive une personne âgée qui marchait lentement sur le trottoir et qui semblait triste. L’espace d’un instant, j’ai centré mon attention sur cet homme en ouvrant mon cœur pour lui offrir mon plus beau sourire, souhaitant ainsi lui transmettre un peu de reconnaissance et d’espoir. À ma grande surprise, il m’a fait cadeau d’un sourire tellement attendrissant que j’ai eu l’impression qu’il m’enveloppait de bonheur.

En étant à l’écoute des autres, nous pouvons en venir à profiter de l’instant présent, oublier nos soucis ou du moins à ne pas mettre l’emphase sur ceux-ci, ni les amplifier. En voulant embellir l’instant présent d’un étranger par bonté, j’avais, par ricochet, ensoleillé ma propre journée.

J’ai poursuivi ma course les yeux humides en me rappelant à quel point la vie est belle dans toute sa simplicité. En souriant à cet inconnu, je venais de diriger mes pensées vers quelque chose de plus positif, soit ouvrir mon cœur à cet homme. Je réalisai alors que mon stress avait fait place à la gratitude et au calme intérieur.

Le sourire, c’est la porte du cœur qui s’ouvre à l’autre (Mathieu Ricard)

De nombreux chercheurs ont démontré que lorsque l’attention est mobilisée sur ce que nous vivons et ressentons dans l’instant présent, il y a une baisse du taux de cortisol (l’hormone du stress). D’ailleurs, cet état de pleine conscience, de même que la compassion pour autrui, peuvent être cultivées, par exemple, en pratiquant la méditation.

Dans son livre Comment dominer le stress et les soucis, Dale Carnegie, explique que lorsqu’on crée du bonheur autour de soi en dirigeant notre attention vers les autres, on contribue à donner un sens à notre vie.

« Si vous voulez être heureux, pratiquez la compassion. » Dalaï-Lama

Au travail, est-ce possible ?

Sous les effets du stress, l’être humain a tendance à moins prendre le temps d’être attentif aux autres. Pourtant, l’ouverture à l’autre, l’empathie et la compassion comportent bon nombre d’avantages, tant pour les gestionnaires que pour les employés. Parmi ces bénéfices, on peut retrouver entres autres la création de liens significatifs entre les travailleurs, une bonne communication, la résolution des conflits, l’harmonie, la motivation et l’engagement.

Est-ce qu’un gestionnaire peut conjuguer performance et bienveillance? Non seulement c’est possible, mais selon moi, c’est un incontournable pour un leader qui souhaite susciter l’engagement de ses employés dans une ambiance harmonieuse. S’il est doté d’une bonne intelligence émotionnelle et relationnelle et qu’il sait fait preuve de compassion, il saura inspirer ses collègues et ses employés à faire preuve d’ouverture aux autres et d’humanisme, tout en étant capable d’affirmation de soi. Quelle belle façon d’être en mode solutions et coopération!

La bienveillance envers soi

Cultiver l’amour et la bienveillance commence d’abord par soi. En reconnaissant sa propre valeur et en étant indulgent envers soi-même, il est plus facile de tenir compte de ses propres besoins pour se respecter, se faire respecter, accueillir nos émotions, s’offrir du réconfort et être proactif pour prendre soin de soi. Je vous invite à profiter particulièrement des moments difficiles de votre vie pour faire preuve de bonté envers vous-mêmes.

Pour terminer, pourquoi ne pas manifester sincèrement votre intérêt aux gens dont vous avez la chance de croiser la route en ayant le cœur grand ouvert et en vous imaginant leur transmettre beaucoup d’amour. Faites le test et constatez les résultats! Vous deviendrez possiblement une personne inspirante et contagieuse de bonheur!

http://www.porteurdeflambeau.com/

amour compassion Le mieux-être par la bienveillance reconfort

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau