Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La vulnerabilité est un lieu sacré

Metamorphose 6Le thème de ce message nécessite l’usage de la plus délicate des douceurs, car elle sera l’unique moyen de l’aborder sans vous effrayer.Oui, vulnérabilité, souvent lieu de nos horreurs, de nos détresses passées, expression de nos limites et de nos peurs.

La croyance veut qu’elle rime avec l’hypersensibilité, les émotions démesurées, et surtout qu’elle est le lieu de notre plus grande faiblesse.J’ai vécu tout cela. Ce temps fut très douloureux. Je suis heureux qu’il soit passé.Oui j’ai écris : qu’il soit passé !

Non pas qu’il ne fut pas précieux et que je m’en suis débarrassé., bien au contraire., mon but est de vous guider vers une autre méthode pour apprivoiser ce qui est devenue pour moi une arme absolue de volonté et de joie.

Aujourd’hui elle est mon armure dorée, une cuirasse lumineuse, et sa brillance est telle qu’elle repousse les assaillants.

C’est dans cet aspect que se trouve l’élément le plus important : comment ma faiblesse est elle devenue un charme parfait ?

Je n’ai justement rien fait !

J’ai appliqué, parce que je n’avais plus d’autres choix, ce qu’aujourd’hui je sais être un des principes du Tao : si tu ne parviens pas à faire quelque chose, alors opte pour son opposé.

Je me suis donc abandonné à elle, vulnérabilité effrayante et déconcertante, misérable, incertaine, déséquilibrée, plutôt que de poursuivre un combat qui fut toujours perdu d’avance.

C’est dans cet acte de non résistance qu’elle s’est entièrement révélée !

O, quelle curieuse découverte est celle qui s’est offerte à moi !

Elle a accueilli tout mon être en un instant, aussi rapidement qu’une chasse d’eau dans les cabinets.

Vous en concluerez aisément quelle couleur m’a emporté dans une insupportable odeur.

J’ai trouvé ce goût merveilleux !!!

Oui merveilleux.

J’ai découvert un lieu de douceur extrême, une saveur subtile et généreuse, nourrissant tout mon être d’une conscience fabuleuse, je découvrais un trésor absolument inespéré.

La vulnérabilité est une porte, La Porte !

La grande porte selon moi, car accessible à chacun sans nécessiter d’efforts, puisqu’il s’agit de s’abandonner !

Ce que j’ai cru être des peurs, des rejets, se sont révélés d’une autre nature. J’ai compris que cela était un formidable ordinateur, une conscience supérieure. Ce que je nommais vulnérabilité est devenu ma propre valeur. Elle m’appelait, hurlait même, pour que je vienne me poser là. Elle m’a accorder délivrance, bonheur et confiance en moi. Parce que j’avais accepté mes peurs, mes nombreuses incapacités, mes multiples indignités.

Croyez, je vous en prie, croyez qu’elle est bien la marque de votre grandeur, le générateur de votre puissance, et l’ordonateur de votre bonté. Je vous assure que cela est vrai : je l’ai fait et c’est cela que j’ai trouvé ! Moi, le plus simple des moins que rien ! Vous imaginez mon bonheur !

Vous allez découvrir votre conscience cachée, l’espace où le mot âme offre sa compréhension, et donc sa révélation. L’âme existe, elle se trouve là. Bien au deçà des rancœurs, des cris, des frayeurs.. Une fusion peut se produire là avec notre soi supérieur. Pour ceux qui comprennent ce mot là, filez vite aux cabinets et fermez bien la porte à clé pour ne pas être dérangé pendant votre merveilleuse toilette. Pour les autres, ils vous faudra encore subir les vagues impétueuses et tueuses des tremblements tumultueux de vos émotions sans compréhension. C’est dommage, c’est malheureux… Pourquoi vous faire tant de mal ?

Merveilleuse vulnérabilité, qui m’affranchit, qui me libère de tout rejet, de tout désespoir, de toute peur. Je sais maintenant ce qu’elle est : elle est le lieu où je reçois ! Elle est le lieu ultime de ma sensibilité la plus aiguë, ma super conscience. Elle est l’endroit où je n’ai plus peur de moi ni des autres ! Je pourrais dire  qu’uni à elle… j’ai rencontré Dieu, même si ce n’est pas cela que je vois, car c’est beaucoup plus immense que cela.

Avec douceur, acceptez votre faiblesse, reconnaissez là, admettez là au lieu de la rejeter. Elle vous conduira aux merveilles et aux bonheurs que vous cherchez, à une grande simplicité, à une abondante chaleur, à des partages merveilleux et nombreux.

Je vous assure j’ai métamorphosé ma vie ! La seule chose qui a peu changé est ma non attirance pour l’argent, et au contraire j’agis désormais avec l’unique parole de mon coeur, et celle-ci n’accorde pas de valeur à la puissance du porte monnaie. Je peux vous dire cependant que mon alignement me permet de vivre dans le plus grand des bonheurs , sans effort et avec très ( très ) peu ! Chaque seconde ( je dis bien chaque seconde ) et emplie de grâce et d’éternité. Vous n’imaginez pas mon bonheur.

Et de me sentir merveilleux, lumineux, utile, essentiel, beau et bon, généreux, digne, attentif et sincère, et plus animé encore par une impulsion élevée d’agir pour éduquer notre humanité que l’on berce dans des mirages. Il est grand temps de nous élever ! Il est urgent de sauver notre humanité.

Alors… n’hésitez pas à sauter, le vide ne vous engloutira pas. Il vous prendra dans ses bras.

Il est le tout !

https://www.facebook.com/francois.chaillet

douceur peur coeur metamorphose

Ajouter un commentaire