Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La peur du rejet peut être votre pire ennemie ou votre meilleure alliée

 

Peur rejet

Un jour, j’ai ressenti au plus profond de moi cette immense peur d’être rejetée. Une peur qui n’avait rien à voir avec celle de parler en public ou de passer un entretien d’embauche. Celle-ci a surgi quand je devais exprimer ce que je ressentais, qui était que j’aimais l’une de mes meilleures amies.

Cela me frustrait terriblement quand j’étais seule et que j’avais besoin de lui dire tout ce qui défilait dans mon esprit à une vitesse vertigineuse. Mais, au fond de moi, j’étais terrifiée de le faire, terrifiée qu’elle n’accepte pas mon point de vue, qu’elle se fâche, qu’elle me rejette.

« Si vous choisissez de ne pas faire quelque chose par peur d’être rejeté(e), vous vous rejetez vous-même… et le monde vous ignore. »
-Jia Jiang-


Nous avons tous(tes) probablement été conscient(e)s, un jour ou l’autre, de cette grande peur. Une peur qui fait que vous vous préoccupiez de la façon dont vous verront les autres. Très souvent, cette peur nous empêche d’affronter les personnes, en raison de cette crainte du «que vont-elles penser ?».

Ce serait génial de pouvoir éliminer cette peur, mais vous imaginez-vous ne plus jamais la ressentir ? Elle a peut-être des conséquences positives qui nous aident plus que ce que nous le pensons, et il est peut-être nécessaire d’en faire l’expérience. Serait-il possible de transformer cette peur du rejet en l’une de nos meilleures alliées ?

Nous avons tous peur d’être rejeté(e)s

La peur du rejet peut surgir quand nous essayons de déclarer notre amour à la personne que nous aimons. Cela peut ne pas vous laisser faire ce que vous voulez, vous faire vous retenir et vous taire. Une situation qui finira par vous rendre fou/folle et qui peut déboucher sur l’anxiété.

Mais, pourquoi en avons-nous tellement peur ? Si nous pensons très souvent «bon, je n’ai plus rien à perdre», pourquoi ne nous lançons-nous pas ? Parce que notre peur est née avec nous, mais nous l’avons également apprise et, si nous avons une faible confiance en nous, elle s’est sûrement intensifiée.

Dès notre naissance, nous avons ce besoin de faire partie d’un groupe. De notre famille, des personnes de notre âge, de la société… Mais au fur et à mesure que nous grandissons et que se développe notre personnalité, nous nous rendons compte que nous sommes différent-e-s et que certaines attitudes ne sont pas «bien vues» ou «acceptées».

« Il est normal de donner de l’importance à l’opinion des autres. Mais si cela, au lieu d’être un complément, un point de vue différent, devient le plus important, l’unique raison et la seule vérité, alors vous avez beaucoup de travail à faire. »

C’est à ce moment que vous essayez de changer pour ressembler aux autres, pour ne pas détonner et pour ne pas qu’iels vous regardent de travers. Mais quand vous faites cela, votre estime de vous-même chute et vous sentez que vous n’êtes plus le-a même. Il est difficile de réussir à être quelqu’un que vous n’êtes pas et il est encore plus compliqué de s’efforcer de ne pas s’accepter soi-même.

La peur est votre alliée

Selon ce que nous venons de mentionner, la peur est votre ennemie. Elle vous limite, elle vous paralyse et vous empêche de prendre des risques, d’être vous-même et de faire ce que vous voulez. Malgré cela, la peur du rejet, dans une juste mesure, peut être positive.

* Elle vous réveille : imaginez que vous devez parler devant un public et votre peur du rejet surgit avec plus de force que jamais. Cette peur est apparue pour vous alerter à propos d’une situation importante où vous vous mettrez à l’épreuve. Utilisez là en votre faveur pour sortir de votre léthargie et vous donner un coup de boost. La peur vous motivera pour que votre présentation soit la meilleure que vous ayez jamais faite.
* Elle vous alerte : si la peur n’apparaissait pas, vous ne seriez pas conscient-e du fait que vous n’exposez pas votre opinion par peur de ce que peuvent penser les autres, que vous ne faites pas face à des situations données parce que vous pensez que vous serez jugé-e… La sensation de peur peut vous aider à trouver l’origine de ce qui vous immobilise en ce moment. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de certains problèmes que vous traînez derrière vous depuis longtemps.
* Elle vous prévient : la peur peut apparaître dans une situation pour laquelle vous ne vous sentez pas prêt-e. Par exemple, vous voulez déclarer votre amour à cette personne qui vous a séduite, mais vous savez peut-être au fond de vous-même que c’est un geste précipité, que vous ne la connaissez pas suffisamment et qu’il y a même certaines choses chez elles qui ne vous plaisent pas trop. La peur peut vous prévenir pour que vous réfléchissiez un peu plus.

« Avec la peur, votre corps vous donne de la matière pour que vous passiez à l’action, que vous fuyiez ou que vous vous paralysiez. Vous seul-e décidez… »
-Pau Navarro-


La peur ne nous poussera pas toujours vers une réaction de fuite, car nous pouvons choisir la façon dont utiliser cette énergie qui nous envahit. Elle peut devenir notre plus grande source de motivation pour faire face à des situations que nous n’aurions jamais osé affronter. Vous décidez si la peur du rejet vous paralyse ou vous pousse en avant.

Qu’avez-vous à perdre à essayer ?

https://nospensees.fr/

 

experience personnalité peur rejet opinion peur rejet ennemie alliée

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau