Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La légende exacte sur le mensonge et la vérité

MensongeLa relation des individus au mensonge et à la vérité est très ambivalente. De manière générale, nous affirmons tous (ou croyons) préférer la vérité. Cependant lorsque celle que nous recevons ou que nous partageons est douloureuse ou compliquée, cela génère un grand conflit psychologique. Dans cet article, découvrez la légende exacte sur le mensonge et la vérité.

Opter pour le mensonge est généralement un symptôme du manque de confiance en la capacité personnelle ou étrangère de faire face aux problèmes que la vérité pourrait générer. Dans d’autres circonstances, choisir le mensonge revient à se comporter comme une personne sans scrupule (ou avec beaucoup de besoins) qui souhaite tirer profit d’une situation déterminée.

Dans tous les cas, apprendre à faire face à la vérité est encore aujourd’hui une compétence en cours d’acquisition par notre société. Cette compétence équilibre une balance qui opposerait la vérité et l’honnêteté.

La légende sur le mensonge et la vérité

Il existe des légendes qui s’élèvent telles de belles histoires qui illustrent la réalité psychologique de nos vies. Celle que nous vous présentons aujourd’hui est l’une d’entre elles.

« La légende raconte qu’un jour la vérité et le mensonge se croisèrent.

- Bonjour, dit le mensonge.

- Bonjour, répondit la vérité.

- Belle journée, dit le mensonge.

Alors la vérité se pencha pour vérifier si c’était le cas. Cela l’était.

- Belle journée, répondit alors la vérité.

- Le lac est encore plus beau, dit le mensonge.

Alors la vérité observa le lac et vit que le mensonge disait la vérité et elle hocha la tête. Le mensonge courut vers l’eau et dit :

- L’eau est encore plus belle. Nageons.

La vérité toucha l’eau du bout des doigts et se rendit compte du fait que l’eau était réellement bonne et à partir de là, elle eut confiance en le mensonge. Les deux enlevèrent leurs vêtements et nagèrent tranquillement. Quelques temps après, le mensonge sortit, s’habilla avec les vêtements de la vérité et s’en alla.

La vérité, incapable de s’habiller avec les vêtements du mensonge commença à marcher sans habits et tout le monde s’horrifia alors en la voyant. C’est ainsi qu’aujourd’hui, les individus préfèrent accepter le mensonge déguisé en vérité à la vérité à nue. »

L’ambivalence entre le mensonge et la vérité

Nous devons transmettre les bonnes valeurs avec sincérité. Les relations fondées sur des piliers de mensonges finissent par ressembler à un château de cartes fragile et précaire capable de tout détruire sur son passage. Cependant, bien que nous connaissions le lien unissant la vérité à sa complexité, nous cherchons toujours à la retourner en raconter des « demies vérités » ou en exprimant des réalités différentes de la vérité.

Le fait d’affirmer que nous mentons « constamment» n’est pas vain. Certaines études de l’Université du Massachusetts reflètent le fait que généralement, on émet dans notre société un mensonge ou une affirmation malhonnête toute les 3 minutes. D’autres études présentent un chiffre plus clair : dans la semaine nous émettrions des mensonges dans 35% de nos conversations.

Ces chiffres sont, d’une certaine manière, désespérants. Nous nous autoproclamons fréquemment comme étant des personnes honnêtes qui ne mentent jamais mais en réalité, un grand mensonge se cache derrière cette médaille.

Qu’est-ce qui pousse à mentir ?

Nous ne mentons pas uniquement, nous mentons énormément. Sur des sujets importants et sur des broutilles. Il est plus facile de faire cela que de donner des explications et de faire face à la dure vérité et à la mise à nu. Nous n’avons pas une position claire en ce qui concerne le mensonge et la vérité car nous ne réfléchissons pas à ce sujet de manière adéquate. Par conséquent, nous nous intoxiquons de petits et grands mensonges qui tissent une toile de laquelle il est difficile de sortir.

Mais, pourquoi faisons-nous cela ? Car le bénéfice psychosocial du mensonge est généralement plus immédiat que celui de la vérité. Aussi car la vérité n’est pas exemptée de risques. D’ailleurs bien souvent, dans le but de protéger notre intégrité ou celle d’autrui et/ou de tirer profit d’une situation, nous succombons à la tentation : faire usage du mensonge.

Cependant, nous ne devons pas oublier le fait qu’aussi clémente puisse se montrer le mensonge, il est également un obstacle pour la confiance. N’oublions pas le fait qu’un mensonge est suffisant pour que le doute ne s’incruste dans des centaines de vérités. Pour cette raison, nous pouvons commencer à s’interroger sur les expériences que nous considérions auparavant comme étant les plus franches.


https://nospensees.fr/

légende mensonge verite confiance honnetete sincerite

Ajouter un commentaire