Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Prêtez attention aux tournesols qui recherchent toujours la lumière

 

Tournesol

Prêtez attentions aux tournesols et imitez leur nature vitale, celle qui les oblige à toujours chercher la lumière du soleil pour se nourrir et évoluer en beauté et en force. Souvenez-vous cependant que votre authentique lumière ne se trouve pas sur une étoile où nous marchons tous(tes) dans tous les sens. Votre véritable soleil se trouve en vous alors cherchez-le, écoutez-le et suivez son instinct.

Le folklore construit dans de nombreux cultures au sujet des tournesols est composé d’éléments aussi intéressants que magiques. On les associe souvent à la vérité, à l’honnêteté et à la loyauté. On dit aussi que s’il nous arrive de douter d’une chose, il suffit de cueillir un tournesol dans un champ lorsque le soleil se couche et de le placer sous notre oreiller. Ainsi, le lendemain, nous nous réveillerons avec les idées claires.
 

   «Nous sommes tous comme les tournesols : nous connaissons des jours gris où nous gardons la tête baissée et des jours où nous la levons, heureux, sous les rayons du soleil.»

Bien, mais cette image si positive perd un peu d’intensité quand nous recourons à la mythologie grecque. Selon la légende classique, une jeune nymphe de l’eau – qui s’appellait Clytie – tomba éperdument amoureuse du dieu Apollon et de la lumière qui émanait de lui chaque fois qu’il passait au-dessus d’elle dans son char de feu. Elle admirait sa force et sa beauté. Cependant, le dieu ne la remarqua jamais. Il ne lui prêta jamais attention.

Les jours passèrent, puis les mois, puis les années… Jusqu’à ce que Clytie perde son apparence de nymphe et commence à s’enraciner dans le sol, laissant des pétales dorées sortir de son magnifique visage… La durée et la loyauté de son amour infructueux la transformèrent en tournesol, en une belle créature se consacrant uniquement à suivre du regard l’objet de son amour impossible : Apollon.

Parfois, comme nous le fait comprendre cette légende, nous nous fixons des objectifs et nourrissons des désirs impossibles. C’est pour cela que nous devons être capables d’écouter et d’allumer cette autre lumière qui peut mieux nous guider : celle qui s’enracine en nous.

Être comme les tournesols : la recherche des meilleures opportunités

La vie fait beaucoup de tours, les mêmes qu’effectuent les tournesols sur eux-mêmes en suivant la lumière du soleil, obéissant à leur nature magique basée sur le phototropisme. En tant que personne, il est clair que nous ne disposons pas de cet instinct naturel inscrit dans notre ADN et capable de nous propulser vers ce positivisme, vers cet horizon où s’ouvrent de nouvelles opportunités, des changements qui nous feront grandir ou des chemins qu’il vaut mieux emprunter pour s’améliorer, pour être plus heureux(ses).

L’être humain, disons-le ainsi, doit se déplacer chaque jour au milieu d’un champ cultivé à base de graines d’incertitude et envahi par les mauvaises herbes de la peur. Aucun astre externe ne nous oriente, nous sommes donc presque obligé(e)s d’allumer une lumière interne qui nous guide sur des chemins où rien n’est garanti, rien n’est sûr, rien n’est réalisable. Cependant, avec la force de l’enthousiasme et de la persévérance, nous parvenons à arracher nos racines de la zone de confort pour emprunter de nouveaux chemins et initier des projets prometteurs.

Par ailleurs, Richard Wiseman, psychologue à l’Université de Hertfordshire et auteur de livres très intéressants comme «59 secondes pour prendre les bonnes décisions» ou «Le facteur chance» nous explique précisément dans ce dernier livre l’importance qu’a l’état émotionnel interne au moment «d’attirer» ou d’éviter la chance. Au-delà d’un composant magique, il existe en fait un type d’attitude et d’ouverture mentale vers les opportunités, vers ces sources où le hasard et même la sérendipité jouent en notre faveur. Étudions cela plus en détails.

Vous êtes votre propre chance : allumez votre lumière

Elizabeth Nutt Williams, professeur de psychologie et chercheuse à l’Université de St. Mary dans le Maryland, a réalisé une étude très intéressante sur le facteur «chance». Elle essayait de découvrir quels facteurs et quelles caractéristiques psychologiques définissent les personnes qui montrent une forte tendance à la sérendipité : ces coups de chance inespérés que nous relions souvent à la force du destin ou même à une pensée magique.

   «Parmi tous les moyens qui mènent à la chance, la persévérance et le travail sont les plus sûrs.»
   -Marte R. Keybaud-


Il a pu être démontré, par exemple, que ces profils liés à la chance font preuve de plus d’ouverture d’esprit, de résilience, de positivisme, d’auto-confiance, d’innovation, de créativité et sont plus doués dans la résolution de problèmes. En outre, elles ont moins tendance à succomber au neuroticisme ou aux états émotionnels négatifs comme l’anxiété, la colère, la culpabilité ou la rage.

Nous pourrions donc conclure que pour constituer notre propre chance et pour allumer cette lumière, qui doit, comme un phare, nous guider vers un authentique bien-être et une satisfaction personnelle adéquate, il est nécessaire de voir la vie d’un point de vue plus tranquille. Certaines dimensions comme la flexibilité cognitive ou la capacité à différencier ce qui nous convient à chaque instant peuvent sans aucun doute nous aider à réorienter nos «antennes personnelles» dans la recherche d’horizons plus fertiles.

Évitons d’être comme la nymphe Clytie qui, aussi poétique qu’elle nous paraisse dans un premier temps, est un exemple clair de quelqu’un qui a concentré toute son énergie, ses émotions et sa vitalité sur une perspective impossible. Soyons comme ces tournesols qui, emplis de lumière, de positivisme, de joie et de confiance, sont capables d’éclairer leur propre chemin : celui qui nous conduira à un bonheur réel.


Source: https://nospensees.fr/

tournesols lumière nature soleil chercher trouver instinct verite honnetete loyaute meilleures opportunités chance allumer lumière

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau