Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La Dimension Verticale

Enfant interieur
 
 
Pamela transmet Marie-Madeleine

Chers amis,

Je suis Marie-Madeleine, votre sœur, l'une des vôtres et une amie. Je me tiens parmi les hommes, pas au-dessus d'eux.

C'est exactement en faisant l'expérience des plus hauts sommets et des plus profondes vallées que vous êtes enfin libéré. C'est votre destinée de trouver une grande perspicacité et une joie profonde, mais c'est en étant humain que vous rencontrez vos défis les plus importants. L'âme se frotte à la réalité récalcitrante de la vie terrestre afin de se frayer un chemin à travers elle et cette route est unique pour chacun. Chaque personne a son propre chemin, c'est-à-dire que vous avez affaire à des chemins pas encore empruntés, que vous créez quelque chose de neuf avec chacun de vos choix, et ce n'est pas facile.


Imaginez que vous vivez dans une sphère où tout vibre au même niveau, comme c'est le cas fréquemment dans l'univers. Il y a des sphères où domine une certaine vibration, par exemple, une vibration de haute fréquence qui génère essentiellement de l'harmonie et de la lumière, où il est possible de rester facilement dans votre cœur et votre sagesse. Vous pourriez dire que c'est idéal, car ici sur Terre, vous faites l'expérience inverse : l'absence de lumière et d'harmonie, la présence de peur et de négativité. Néanmoins, c'est précisément l'uniformité de la vibration, sa tonalité identique, qui rend la vie prévisible et n'offre qu'une opportunité d'expérience limitée. Mais votre âme veut davantage. Votre âme est une aventurière, elle veut explorer des territoires vierges - tel est son désir le plus cher. Cependant, ce désir de l'âme peut aller à l'encontre du désir humain de paix, d'harmonie et d'absence de conflits. Mettez-vous à l'écoute de cette qualité d'exploratrice de votre âme. Qu'est-ce que votre âme veut vous dire maintenant ? Tournez-vous vers votre cœur. Plongez au fond de votre cœur, en conscience et avec la délicatesse d'un oiseau qui se pose sur une branche et regardez. Observez ce qu'il se passe dans votre cœur afin que le désir de votre âme puisse se faire connaître de vous. C'est ainsi que vous recevrez l'énergie de votre âme de façon pure. Peut-être verrez-vous une image qui contient un message, ou bien une sensation, une couleur ou un symbole. Laissez cette impression ou cette image se révéler. Si ce n'est pas maintenant, ce sera plus tard.

À présent, je vous invite à vous connecter à votre abdomen. Laissez descendre votre attention et permettez à votre conscience de remplir tout l'espace du pubis et du bas-ventre. Dans votre abdomen vit un enfant intérieur qui est porteur de vos émotions humaines. Sentez cet enfant. Sentez son appétit de vivre, son émerveillement et sa curiosité - voyez cela. Sentez aussi sa peine, le manque de compréhension, ses émotions et envoyez-lui de la tendresse, car il a besoin de votre amour.

En arrivant sur Terre, vous perdez temporairement contact avec l'atmosphère d'amour et d'unité d'où vous venez. Vous vous jetez dans le grand bain, et tel est le propos de votre âme. L'âme veut acquérir de l'expérience, croître et apprendre grâce à l'inconnu. Mais pour la personnalité humaine qui émerge à peine chez ce nouveau-né, cet inconnu peut s'avérer difficile et dense. Et il y a aussi en vous une nostalgie de la vive lumière de l'âme, de votre âme. En même temps, vous avez l'impression que votre âme vous a abandonné et que vous avez voyagé loin de la sécurité du Foyer, immergé dans des énergies étrangères dans lesquelles vous ne vous sentez pas toujours bienvenu. Sentez la solitude et la confusion présentes en vous depuis l'enfance. Ce ressenti est inévitable et se produit chez tout enfant humain. Enlacez cet enfant, prenez-le dans vos bras et rendez hommage au courage qu'il lui a fallu pour entreprendre ce voyage sur Terre.

Vous ne faites jamais rien de mal, même si vous avez une propension à vous critiquer si quelque chose ne va pas comme vous le souhaitez. Quand vous êtes déçu par la vie, vous avez tendance à croire que vous avez fait quelque chose de mal, que vous n'avez pas compris ou que vous avez "raté le coche". Cela fait de la peine à votre enfant intérieur car il fait sincèrement de son mieux et qu'il agit à partir d'une position d'ignorance, ce qui est inévitable. Ouvrez-lui votre cœur. Laissez tomber tout jugement à propos de ce que vous auriez dû faire, le lieu où vous auriez dû être - laissez tomber tout cela ! Ce n'est pas le but de la vie sur Terre.

Il est vrai qu'en plongeant dans le grand bain, vous êtes parfois pris dans des émotions, de la confusion et des illusions. Cependant, ce qui rend la vie précieuse ici c'est que vous avez la conscience pour transformer ces expériences. Mais cela ne peut se faire que si vous abordez ces expériences avec tolérance et gentillesse, sans l'espèce de jugement qui vous a été appris et qui provient d'une société rigide, stricte, qui a peur des émotions humaines, des sentiments intenses et des pulsions à l'œuvre quand on est humain. Faites la paix avec ces pulsions : les émotions intenses et la profondeur insondable des ressentis. Sentez-vous à l'aise avec elles, cela fait partie de votre nature d'explorer la vie et d'amener ensemble le Ciel et la Terre.

Focalisez votre attention sur votre enfant intérieur pendant quelques instants et voyez devant vous son visage innocent. Peu importe ce qui vous vient à l'esprit. Regardez-le dans les yeux et demandez-lui : "De quoi as-tu besoin de ma part ?" Laissez l'enfant exprimer de quoi il a envie par des mots ou son langage corporel. Cet enfant a besoin de votre amour et de votre compréhension. Si vous les lui donnez, vous créez alors un pont entre votre cœur, la part connectée à votre âme, et votre abdomen, la part connectée à votre nature terrienne et votre voyage de découverte terrien.

Il arrive souvent que si les choses ne vont pas comme vous l'espériez ou l'attendiez, ou si les choses deviennent difficiles ou prennent du retard, et que vous avez l'impression de vous enliser, alors vous vous noyez dans les émotions de votre personnalité humaine, de votre nature humaine. Votre âme vous semble alors hors de portée et vous n'en tirez pas une compréhension plus élevée. Il semble y avoir un fossé ou une division entre votre moi humain et votre âme, entre l'abdomen et le cœur, entre le haut et le bas. Dans votre désespoir, vous êtes alors susceptible de vous condamner ou de vous critiquer. Vous avez l'impression de ne pas pouvoir réaliser votre potentiel, de ne plus savoir quoi faire, ni comment. Vous avez le sentiment d'être perdu.

Mais en fait, c'est juste à ces moments-là qu'il est nécessaire d'ouvrir votre cœur à vous-même, de vous donner "du mou", de lâcher vos exigences. Vous avez le droit de trébucher, vous avez le droit d'explorer et de procéder par tâtonnements, essais et échecs - ainsi va la vie. Votre chemin ne consiste pas à atteindre un but le plus vite possible. C'est à travers les tours et les détours des émotions que la sagesse éclôt : un véritable enracinement dans l'humain et une compréhension réelle.

On pourrait dire en regardant votre vie qu'il est possible de la considérer de façon horizontale. C'est-à-dire que vous allez d'un point A à un point B en ligne droite, visible de l'extérieur. Vous avez des relations, vous faites un métier où vous vous épanouissez et vous pouvez même acquérir une certaine réussite sociale. Tout cela, c'est horizontal, c'est ce que l'on voit de l'extérieur.

Il existe aussi une dimension verticale qui contient toutes les expériences et les ressentis qui ont lieu dans votre monde intérieur au moyen de ces circonstances extérieures. Et ce qui est important, c'est de vivre dans cette dimension verticale. C'est le dessein réel de la vie, toute autre chose est secondaire. Le lieu où vous êtes, avec qui et pendant combien de temps, si vous avez du succès ou pas, tout cela est moins important que le cheminement intérieur que vous avez.

C'est pourquoi il n'est jamais possible de se faire une opinion sur la vie de quelqu'un depuis l'extérieur et de savoir comment ça se passe réellement dans son monde intérieur. Ce monde est un mystère connaissable uniquement de l'intérieur. C'est dans la dimension verticale que les miracles peuvent se produire. Et c'est pourquoi, au milieu d'une crise, il se peut que vous fassiez l'expérience de moments de reddition qui sont plus précieux que n'importe quel succès dans le monde extérieur. Quand vous vous alignez sur votre dimension verticale et que votre âme descend vraiment sur Terre et fusionne avec votre personnalité terrienne, il y a alors une connexion entre le cœur et l'abdomen.

À présent, essayez de ressentir cette dimension verticale. Faites abstraction des circonstances extérieures que vous aimeriez peut-être changer. Focalisez-vous juste sur vous : sur la connexion entre l'âme, le cœur et l'abdomen, la dimension verticale du haut jusqu'en bas. Sentez votre puissance : vous êtes courageux et riche de développement intérieur. Sentez ce que vous avez accompli dans cette dimension intérieure : les profondeurs que vous avez explorées, les moments de vérité et de libération. Quel courage il vous a fallu pour entreprendre tout cela !

Rendez hommage à votre enfant intérieur qui a porté toutes ces émotions et qui a encore envie de vivre et d'aimer. Il a une grande soif de vivre. Prosternez-vous devant votre enfant intérieur et ne méprisez jamais votre personnalité terrestre, car c'est l'outil dont l'âme a besoin pour se connecter avec la Terre afin que l'âme puisse faire des expériences et s'enrichir. Je vous salue. J'ai du respect pour votre chemin et je souhaite que vous arriviez à ressentir ce même respect. Votre chemin est unique et il participe à un tableau plus grand à votre insu. Merci beaucoup.

Pamela Kribbe

Traduit de l'Anglais par Christelle Schœttel

Source :https://www.jeshua.net/

marie-madeleine amour ressentis experience coeur connexion emotion enfant intérieur pamela kribbe

Ajouter un commentaire