Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Je suis une personne hypersensible.

 

Hypersensibilite

 

Je peux capter des émotions, des odeurs, et des énergies que je ne suis même pas capable de décrire.

Parfois, mes expériences émotionnelles et sensitives me dépassent, et je ne parviens pas à les comprendre.

On m’a souvent dit «ne te complique pas autant la vie». De fait, je l’ai tellement entendu que je croyais que j’avais un problème.

J’ai longtemps pensé que j’exagérais, que je vivais différemment, que je me compliquais la vie et que si je souffrais autant, c’est que je l’avais bien cherché.

Il m’a été longtemps difficile de n’avoir personne avec qui partager mes expériences. J’ai souvent eu honte de ce que je ressentais et j’ai feint pendant une longue période d’être comme tout le monde.

Notre peau est la barrière qui sépare notre intérieur de notre extérieur, c’est notre couche de protection. Cependant, les personnes hypersensibles ont la peau très poreuse. Notre barrière est très fine, ce qui permet aux énergies extérieures de pénétrer dans notre corps.

L’hypersensibilité est un bouillon de culture pour de nombreuses maladies.

Il n’est pas toujours évident de se défaire de nos sensations. Lorsque nous ne le faisons pas, nous commençons à avoir des problèmes physiques, comme des problèmes de peau ou des troubles digestifs. C’est le point faible de notre corps.

De plus, il est possible de souffrir de dépression si les émotions ne sont pas bien canalisées, car le fait de ne pas comprendre ce que l’on ressent implique de ne pas s’accepter et de ne pas savoir s’aimer.

Il n’est pas facile pour les gens comme moi de s’accepter tels qu’ils sont dans cette société.

Depuis que je sais que je suis une personne hypersensible, et que je ne suis pas malade, je me sens bien mieux et je parviens à me relaxer.

Je ne me plains pas de cela, mais j’ai du me créer une carapace pour pouvoir survivre. On nous enseigne à ne pas être sensibles, et toute notre éducation est basée sur la dissimulation de nos émotions.

Parfois, j’ai envie de me cacher et de rechercher un havre de solitude, pour me sentir mieux, pour mieux me comprendre et prendre conscience que je suis toujours en vie, dans ce monde qui ne me comprend pas.

Mon cerveau et mon système nerveux sont connectés de telle manière que j’ai une plus grande syntonie émotionnelle avec moi-même, avec les autres et avec le monde qui m’entoure, que la plupart des gens.

Lorsque quelqu’un me parle de ses souffrances, je souffre intensément avec lui. Lorsqu’on me parle de joies, je sens l’euphorie monter en moi.

Je ne suis pas qu’une personne émotionnelle, car ce n’est pas la seule chose qui me caractérise. Je suis hypersensible dans de nombreux aspects.

Parfois, les bruits et les odeurs deviennent très intenses pour moi, ou bien je suis capable de sentir l’énergie qui flotte dans l’air, alors que les autres ne le remarquent pas.

Il existe une fausse croyance concernant les personnes hypersensibles, dont j’aimerais vous parler.

On dit souvent qu’elles sont névrotiques, tristes et introverties. C’est pourtant faux. Ce qui est certain, c’est que chaque personne hypersensible est différente, et qu’elle n’est pas forcément dépressive.

Une personne hypersensible n’est pas une personne à problèmes, c’est une personne différente, qui pense et qui ressent intensément, ce qui peut faire que la dépression et l’angoisse l’attrapent dans leurs griffes.

Les personnes comme moi sont très habiles pour se cacher derrière un masque.

Nous le faisons car nous n’avons pas d’autres solutions, parce qu’il est très difficile d’organiser nos pensées et nos sentiments dans un monde qui n’est pas fait pour nous.

De nombreuses personnes me définissent comme quelqu’un de joyeux et de souriant.

Cependant, dans mon monde intérieur, la réalité que je vis est bien différente. J’ai parfois l’impression de me noyer. Mon environnement est souvent brumeux, et mon état d’esprit n’est pas au beau fixe.

Nous avons tous besoin de nous sentir aimés, compris et chéris. Nous avons tous besoin de pouvoir nous plonger dans un monde qui soit fait pour nous.

Pour moi, c’est aussi important que manger ou boire, je le reconnais bien volontiers.

Mais il faut aussi compter sur les attentes, c’est à dire ce que les autres attendent de vous, ce que vous espérez d’eux et ce que vous pensez pouvoir donner.

Vous pouvez être à 150% avec une personne, en la comprenant et en la ressentant, mais vous pouvez vous perdre, vous embrumer et ne pas être vous-même.

Lorsque cela se produit, vous essayez d’établir une syntonie pour retrouver le chemin de la compréhension, mais vous n’y parvenez pas. Ce peut être frustrant et décourageant.

Lorsque je parviens à capter une émotion ou une pensée, et que les autres sont surpris, je me sens un peu comme une voyante, et je ressens une certaine discrimination de la part des autres.

Le fait de sentir que les autres ne nous comprennent ou ne nous acceptent pas, est quelque chose de très difficile à vivre. Notre monde manque énormément d’empathie.

Face à l’adversité, je me suis souvent senti faible et vulnérable. Mais, depuis que je sais que je suis une personne hypersensible, je veux prendre la place qui m’appartient, je veux travailler et m’améliorer.

Parfois, je me dis que je ne peux pas supporter l’angoisse que me génère cet état.

J’en ai souffert bien plus que je n’en ai profité. Mais je me suis rendu compte qu’il s’agit d’un privilège, que je dois être fier de cette particularité, et qu’il faut trouver de la force dans toutes ses faiblesses.

On dit souvent que les personnes hypersensibles sont pacifistes, qu’elles vivent tranquillement et qu’elles sont de bonnes personnes.

Je me sens fier désormais d’en faire partie. Je suis une personne hypersensible, et vous l’êtes peut-être aussi. N’ayez pas peur de changer, découvrez les activités qui vous épanouissent et changez de travail si nécessaire.

C’est aujourd’hui ma réalité, mais elle peut être la vôtre dès demain.
Si vous vous sentez différent, un peu étrange, et petit dans ce monde violent, vous allez peut-être trouver la force nécessaire dans ce message pour commencer à vous valoriser.
Nous ne pouvons pas changer notre passé, mais il est toujours possible d’écrire une nouvelle fin à notre histoire.



http://nospensees.com/

 

emotions ressentir s'accepter comprendre vivre personne hypersensible

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau