Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Incarnation

Incarnation

 

 

Pamela transmet Jeshua

Chers amis, je suis très heureux d'être avec vous et que mon énergie se mêle à la vôtre.

Vous êtes des êtres de lumière radieux et vous n'avez aucune idée de la force et de la beauté que vous démontrez dans votre vie de tous les jours. Même si parfois les apparences sont sombres et que vous êtes fatigués d'essayer d'avancer, vous êtes toujours courageux. Il est nécessaire que vous preniez conscience du courage et de l'énergie extraordinaires dont vous faites preuve jour après jour. Vous amenez continuellement de plus en plus de lumière sur Terre juste en étant ici. En vous ancrant dans votre corps, vous répandez votre lumière sur Terre. Vous êtes la lumière vivante sur Terre, et votre corps fait partie de cette incarnation.

Vous vous êtes incarnés ici dans un but, avec une intention très nette. Vous êtes ici pour vous, pour vous épanouir, expérimenter et connaître chaque parcelle de vous-mêmes. Mais vous êtes aussi là pour la Terre, pour cette planète, et pour l'inspirer et la nourrir de votre lumière angélique. Votre corps est composé des mêmes éléments qu'elle et les royaumes végétaux et animaux. C'est ce que vous partagez avec eux, vous n'êtes pas séparés de la vie qui vous entoure.

Le corps est une pure merveille. Considérez toutes ses minuscules cellules et la façon dont elles fonctionnent ensemble comme un tout unifié. Elles donnent expression à une puissance plus élevée, et cette puissance, c'est vous, l'âme qui vit dans ce corps. Votre âme est l'inspiratrice et la source de votre vie. Grâce au choix de votre âme, le corps qu'elle s'est choisi pour cette durée de vie est venu à l'existence : ce corps spécifique avec tout ce qui vous donne du plaisir ainsi que tout ce qui est pénible et pesant.

Nous allons maintenant jeter un coup d'œil à ce corps et ressentir la merveille d'être incarnés, même si l'expérience de cette incarnation n'est pas toujours facile pour vous. Et l'une des raisons pour lesquelles il est difficile de vivre la merveille et la beauté du corps est que votre culture est le fruit d'une tradition devenue étrangère au corps. Dans votre culture, il n'est pas habituel de considérer le corps comme une intelligence vivante, comme un champ de conscience intimement connecté à l'âme. Cette vision du corps ne vous a pas été enseignée pour de multiples raisons, et l'une d'elles remonte à l'antiquité.

Cela a commencé au temps des Grecs, à l'émergence d'un mode de pensée que vous qualifieriez maintenant de pensée rationnelle. C'est là qu'a émergé une vision du monde où l'ego a pris une place centrale, l'ego qui se voit différent de ce qu'il perçoit. La Nature, et avec elle le corps, devint alors au fil du temps objectifiée et considérée comme indépendante de vous. Ce qui est à l'extérieur de vous pouvait alors devenir un sujet d'étude, et c'est ainsi que la science a commencé à se développer.

Plus tard, dans la tradition occidentale du 17ème siècle, est apparue la science moderne et le dualisme entre la conscience de l'ego et le monde du corps et de la Nature s'est encore accentué. Un dualisme est apparu où la matière était considérée de plus en plus comme dénuée de vie, le corps comme un morceau d'argile, pour ainsi dire, une chose dénuée de conscience vivante.

L'émergence de la science médicale n'a pu se faire que par l'étude objective. On pensait que l'âme ou l'individualité étaient hors de propos. On pensait que ce n'était pas important, car le corps était perçu comme une entité matérielle identique pour tous. Cette vision objective de la vie permet de classifier les types de maladies et d'inventer des médicaments. Une science complète peut se développer sur une telle vision dualiste du monde. Je ne dis pas que cette vision est erronée, je dis juste que c'est devenu une tradition dans votre culture et qu'elle existe encore.

Dans les temps modernes, il est possible de voir aussi cette tradition à l'œuvre dans votre industrie cosmétique. Regardez comment la beauté est vécue dans votre culture, elle est devenue objective. Il y a une certaine image de la beauté qui est mesurable : telle ou telle dimensions sont idéales pour un corps d'homme ou de femme. Le teint et la texture de la peau, les traits du visage et leur évolution avec l'âge, font toujours l'objet d'une évaluation objective, externe, sur laquelle vous devez fonder vos jugements.

La maladie et la santé sont aussi jugées en ces termes. Si un corps est malade, c'est qu'il doit y avoir une erreur quelque part, et par conséquent, il faut le rétablir. Le corps est ainsi perçu comme un morceau d'argile morte ou un type de mécanisme. Vous vivez donc dans une tradition dualiste et ce qui vous est le plus proche, ce qui vous sert d'habitat jour et nuit - votre corps - ne bénéficie plus d'une connexion intime et naturelle avec vous. Il vous est devenu étranger.

En d'autres temps, ce fut différent sur Terre. D'un point de vue moderne, les gens de cette époque mythique croyaient que tout communiquait. Il était possible de converser avec les plantes, les arbres ou les animaux et toutes ces créatures non-humaines étaient porteuses de signification. La Nature elle-même avait un sens. Un courant de vie circulait dans les animaux, les arbres et les plantes et tous étaient interconnectés.

Cependant, cette vision naturaliste avait aussi des désavantages, car les gens qui y croyaient tombaient parfois sous l'emprise de ce qu'on appelle aujourd'hui des superstitions et de la peur : la peur des forces et des dieux cachés derrière et dans la Nature. C'était une tradition ancienne et la science ainsi que le rationnalisme qui est à la base de la science ont mis fin à cette tradition. Malheureusement, la vision scientifique objective a mené à une division schizophrénique non-naturelle dans votre culture et votre perception de vous-mêmes.

Pensez un instant quelle vision différente vous auriez en étant capables d'observer votre corps de l'intérieur, en continu. Comment se sent-il ? A-t-il faim ou soif ? Ressent-il une tension, du bien-être, du plaisir ou de la douleur ? Il y a une perception constante de ce que le corps éprouve. Du point de vue opposé, vous regardez et vous jugez votre corps de l'extérieur, ce qu'il devrait être selon une image du corps perçue de l'extérieur. Quelles sont ses capacités de performance ? Où devrait-il être dans son développement ? Quel aspect doit-il avoir ? Est-il conforme aux normes externes qui vous sont imposées ?

Habituellement, si vous êtes malades et que vous avez mal, vous allez voir un médecin qui représente la tradition scientifique, objective, du dualisme. Un médecin capable de vous dire ce qui ne va pas, de vous prescrire des médicaments et de poser un diagnostic sur vos symptômes. Mais tout cela se fait sans que vous ayez établi de connexion avec le champ d'énergie qu'est votre corps.

Le médecin non plus ne fait pas attention à ce champ énergétique et ne se connecte pas à lui. Il regarde juste les symptômes et pose un diagnostic, puis il les classe et détermine la place qu'ils occupent dans un tableau plus grand qu'il a appris, de façon à entreprendre l'action nécessaire sur la base de ce savoir. En même temps, votre corps envoie des signaux continus qui vous sont propres, et parfois ils ne concordent pas avec les règles et idées générales que vous recevez de l'extérieur, telles que celles venant d'un médecin.

C'est primordial de prendre à nouveau conscience de votre corps, et de lui permettre d'être l'aune de vos actions à son égard. Si vous êtes malades ou atteints d'affections physiques, vous avez besoin de vous tourner vers l'intérieur et de là, trouver comment traiter ces symptômes et affections. Ce n'est qu'après que vous devriez vous tourner vers le monde extérieur et voir si quelque chose peut vous être utile, que ce soit un médecin, un conseil ou une information écrite.

Cependant, ces données externes ne viennent qu'en second lieu. Ce qui vient d'abord, c'est la connexion avec votre corps et pour cela, il vous faut déjà croire autre chose que ce que vous dit votre culture. Il vous faut renoncer au concept selon lequel le corps est un mécanisme, de la matière sans conscience.
Il vous faut croire réellement que votre corps peut vous guider, qu'il peut vous donner des réponses, qu'il a en lui une intelligence naturelle et qu'il veut vous être utile, qu'il est inspiré par le divin.

À présent, je veux vous inviter à prendre un moment pour vous connecter à votre corps en profondeur. Et cela peut se faire en prêtant attention à votre souffle et ressentir comment il circule dans la poitrine et l'abdomen, puis en dirigeant votre attention vers les pieds. Amenez votre conscience sous les plantes des pieds et observez leur zone de contact avec le sol. Ressentez non seulement les os et la peau des pieds, mais aussi le champ énergétique qui se trouve dedans et autour des pieds. Ce champ énergétique n'est pas immédiatement perceptible, mais vous pouvez y arriver. Peut-être sentez-vous un petit fourmillement, un frisson ou autre chose, en fait, tout ce que vous ressentirez sera utile.

Puis observez vos mains avec la même attention consciente. Imaginez que vos mains sont remplies de conscience, rendue perceptible grâce à votre attention. Laissez votre conscience aller jusqu'au bout des doigts, et voyez que vos mains ne s'arrêtent pas à leur forme matérielle. Ressentez une présence énergétique vitale dans et autour des mains, il se peut que vous voyez ou ressentiez aussi une sorte de douce luminosité.

Maintenant, je vous invite à laisser votre conscience s'étendre au corps tout entier. Mais n'y mettez pas trop d'effort, ce n'est pas un exercice mental. Il s'agit de mettre votre attention sur quelque chose qui est déjà présent. Un corps vivant n'est pas quelque chose à acquérir ni à gagner. Ressentez simplement de la tête aux pieds le champ d'énergie qui vous entoure dores et déjà. Essayez de percevoir et ressentir la totalité de ce champ d'énergie et du corps comme une entité vivante.

Imaginez que ce courant d'énergie silencieux toujours présent dans votre corps veut vous dire quelque chose. La première chose qu'il veut vous dire c'est qu'il est fait de conscience, la lumière vivante qui veut vous servir. Votre corps est là pour vous. Il vous donne l'opportunité de vous exprimer et il aimerait vous servir. Et si vous souffrez d'une maladie ou d'une douleur, alors regardons comment c'est arrivé.

Le corps cherche toujours de lui-même un équilibre. Toutes les cellules de votre corps sont orientées vers ce but : elles fonctionnent et cherchent à créer un équilibre. Même en vieillissant, quand le corps perd de sa vitalité, toutes les cellules sont focalisées sur le maintien d'un équilibre. Il est possible de vieillir de manière gracieuse, sans trop de peine ni d'effort. C'est une faculté du corps même quand il est chargé génétiquement. Il y a dans votre corps une telle énergie vitale incroyablement puissante qui lui permet de guérir et rétablir son équilibre, même quand le déséquilibre a été extrême.

Ayez foi en la capacité de votre corps à s'équilibrer et à se guérir. Les forces de la Nature sont très puissantes. Vous n'avez qu'à regarder autour de vous la mer et le soleil... Sachez que votre corps est bâti avec la même matière vivante et la même conscience que ces éléments naturels. Vous n'avez qu'à penser à l'océan, à ses vagues éternelles et le renouvellement inexhaustible de leur mouvement, leur pouvoir autonettoyant. Ou bien pensez à un grand chêne séculaire qui a tout supporté : la pluie, le vent, le soleil. Votre corps est lui aussi très fort, car il est fait des mêmes éléments.

Mais il est vrai qu'un humain est un être très complexe. En tant qu'âme, vous avez eu une grande quantité d'expériences de la réalité terrestre, dont certaines ont eu des résultats négatifs en terme d'émotions. Des sensations de tristesse, de peur, de peine, de colère. Ces émotions agissent sur le corps et avec le temps, le corps perd son équilibre. Les émotions sont aussi des forces très puissantes. Leurs énergies sont très fortes et peuvent avoir un impact sur le corps où elles créent des blocages au niveau énergétique. La conscience du corps que j'ai mentionnée tout à l'heure vous sert dans ce cas, car elle voit l'âme comme son maître.
Lorsque l'âme fait constamment l'expérience de la colère ou de la dépression, le corps finira par absorber cela dans sa conscience et à la manifester. Les émotions s'emparent alors du corps et prennent la forme d'affections ou de maladies. Le corps fait encore de son mieux pour restaurer l'état d'équilibre naturel, mais si les émotions imprègnent tout, et que la personne n'est pas en mesure d'accueillir ni de transformer ces émotions, alors une maladie peut se déclarer.

Il est important de noter que l'origine d'une maladie est toujours émotionnelle. Ce qui cause le plus de dégâts au corps, ce sont les émotions que vous vivez, la peine spirituelle que vous accumulez. Il y a des raisons à cela. Ce n'est pas qu'il y ait un jugement externe au sujet de l'émotion et de votre réaction à celle-ci, mais plutôt qu'il est important pour vous de connaître vos émotions de l'intérieur, de façon à ce que le corps puisse vous aider à les gérer. En vous reconnectant avec la conscience naturelle de votre corps, qui cherche l'équilibre, vous pouvez détecter quelles émotions vous dépriment ou vous bloquent.

Je veux vous inviter maintenant à faire juste cela. Plus tôt, nous nous sommes connectés au champ d'énergie vivant du corps - le courant sous-jacent toujours présent - et avec l'intelligence naturelle du corps. À présent, imaginez que vous avez aussi un corps émotionnel. Dans la tradition ésotérique, la conscience corporelle a été appelée le corps éthérique, et le corps émotionnel, l'aura, ou corps astral, qui s'étend au-delà du corps physique.

Imaginons maintenant un instant qu'il y a un champ d'énergie autour de vous, composé des énergies des humeurs changeantes et des émotions. Imaginez que ce champ s'étend jusqu'à trois mètres de votre corps. Je vais vous poser quelques questions au sujet de ce champ, donc essayez de retenir la première impression qui vous vient à l'esprit sans y réfléchir.

Vous êtes au milieu de ce champ d'énergie. Est-ce paisible ? Ou bien y-a-t-il des tensions ? Et s'il y a des tensions, où les situez-vous ? Est-ce devant ou derrière vous ? Permettez à votre attention d'aller à cet endroit de votre corps émotionnel où vous vous sentez tendus à cause de pressions venant d'évènements extérieurs, et permettez simplement qu'elles y soient. Vous n'avez pas besoin de tenter de les réparer, juste de savoir où elles sont.

Puis allez à un endroit du corps où c'est calme et tranquille. Repérez cet emplacement de votre champ d'énergie où vous êtes en paix. Peut-être que des souvenirs heureux viennent spontanément d'un temps où vous étiez détendus, ou d'une situation joyeuse. Ressentez cette énergie quelques instants.

Enfin, imaginez que vous êtes un ange magnifique. Vous vous tenez derrière vous et vous enlacez de votre lumière et de vos ailes votre aura, votre corps émotionnel, et votre corps physique ainsi que le champ éthérique qu'il contient. D'un amour respectueux, l'ange que vous êtes étreint votre être entier. Et parce que cet ange magnifique que vous êtes est plein de sagesse, de compassion et de force, vous vous sentez compris, aimés et soutenus.

L'incarnation de votre âme - votre corps - veut que les choses aillent bien pour vous. Elle recherche l'équilibre et, en un sens, c'est aussi votre guide. Et d'autre part, il y a l'ange en vous qui vous chérit et qui est présent inconditionnellement pour vous. Cet être angélique est votre Soi, c'est vous. Et entre les deux, il y a votre corps astral, dans lequel les émotions peuvent se fixer ou se bloquer.

Essayer d'accepter ce qui est maintenant, permettez juste que ce soit tel que c'est. Et ayez du respect pour qui vous êtes, parce que vous êtes parmi les anges les plus courageux. Vous avez entrepris ce voyage pour vous, mais pas seulement pour vous. Vous êtes venus ici et êtes descendus dans l'obscurité la plus sombre, tellement vous êtes convaincus de la Lumière qui soutient tout dans le cosmos, de la lumière qui imprègne tout. La plus petite branche, la plus petite feuille d'un arbre, la plus petite bestiole, le plus petit brin d'herbe sont imbibés de lumière vivante.

Ressentez comme les forces de la Nature autant que les puissances spirituelles des cieux sont ici avec vous pour vous soutenir sur ce chemin : celui de la transformation des humeurs émotionnelles lourdes en lumière, connaissance et compréhension. Vous n'êtes pas seuls, nous sommes juste à vos côtés. Et souvenez-vous que votre corps est votre ami, votre allié, et avec l'ange en vous, il veut vous aider à vous épanouir. Acceptez cette vérité : vous êtes courageux, matures, des êtres magnifiques. Croyez en votre richesse et aux trésors dont vous disposez, et vous trouverez davantage de légèreté et de relaxation dans votre corps. Il y a une guérison pour vous, croyez en elle.

© Pamela Kribbe

www.jeshua.net

Traduction Christelle Schoettel

lumière ame corps ange jeshua pamela kribbe beauté force incarnation protection

Ajouter un commentaire