Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Confidences derrière le voile de l’au-delà

Au delaConfidences derrière le voile de l’au-delà

La fin de vie terrestre n’est qu’une apparence. Abondamment, des messages se répandent de ce royaume invisible, ils affirment la continuité de l’existence dans d’autres circonstances. L’évidence se confirme à nouveau. Elle s’appelle Anne, a rejoint le monde de Lumière, il y a un an maintenant. Voici ce qu’elle annonce.

L’étroitesse de la vision humaine

Satisfaite, je ne le suis pas de ce qui s’est passé après mon départ terrestre. Je n’avais pas envisagé que les choses se déroulent ainsi. Il n’était pas dans mes pensées de privilégier certains au détriment d’autres. Je n’avais pas cette conception et pourtant je l’ai démontré, j’en suis fort marrie aujourd’hui. J’aimerai pouvoir réparer les torts établis, cependant, je ne sais comment faire


 

Je vois bien maintenant qu’il ne vous est pas facile de vivre dans votre quotidien, j’avais la possibilité de vous aider, je ne l’ai pas fait ! Ma vision était très différente lorsque j’étais en bas.

Faire le bien envers les membres de sa famille est une priorité absolue, et non de se tranquilliser en transmettant des dons auprès d’associations multiples. D’autant, que je ne savais pas ce qu’il advenait de ces deniers. J’ai à ce jour, une perception tout autre. Je m’aperçois que j’ai toujours gratifié ceux qui avaient déjà et qui veulent encore plus. Quel dommage d’avoir pratiqué ce gâchis !

Les modestes ne demandent jamais

Ils reçoivent peu contrairement aux plaintifs. Voilà une grande leçon apprise !

Je désirais te remercier de ta bonté et de ton dévouement que je n’ai ni apprécié ni vu, enfermée moi-même dans mes opinions. Le fait que tu ne pratiquais pas les coutumes religieuses m’a beaucoup influencée dans mes décisions.

Je trouve ici une compassion que je n’ai pu vivre pleinement sur Terre. J’ai compris aussi tout l’intérêt de l’église pour mes dons et non pour ma personne. La différence est importante. Comment agir maintenant. Je voulais juste te dire mon désappointement, cette raison me fait te parler. Je n’avais pas conscience d’autant de gaspillage.

Quel bonheur de te savoir évolué dans l’espace cœur, je ne l’ai pas vu durant la période incarnée. Aujourd’hui, je constate la grandeur que tu accordes au Divin, ce que je n’ai pu faire. Il me revient le devoir de procéder à cette ouverture profonde que je n’ai pas établi.

Où es-tu en ce moment ?

Je suis à l’intérieur d’une église, comme j’aimais le faire. Mes pensées m’amènent dans cet endroit que je connais comme lieu de rédemption et de paix. J’y viens tous les jours comme je le faisais autrefois lorsque j’étais sur terre. À la différence que je suis baignée dans une atmosphère inexplorée qui me va bien.

La sérénité existe bien ici, elle est palpable, je peux me plonger dans cette quiétude si recherchée. Dans ce bain de jouvence, je peux me réconcilier avec les parties de moi-même qui me chagrinent par mes inconsciences. Doucement, je m’apprivoise sans aucune sentence sur mes actions. J’accepte les déconvenues attendu que les compréhensions m’offrent cette tranquillité retrouvée.

Cela m’est beaucoup plus facile, lorsque les personnes qui ont subi mes actes sont dans un non-jugement. Leur grande compassion me permet de me libérer rapidement de mes erreurs commises. Leur qualité de cœur apporte l’aide et le soutien aux transformations indispensables à l’évolution que je souhaite atteindre. La quintessence est autre que celle que j’avais entreprise dans la dévotion à l’église humaine.

Aucun reproche ne se prononce

La ferveur dans laquelle je suis actuellement est bien différente dans sa noblesse, sa beauté, dans son expansion de conscience qu’elle me propose, puisqu’aucun reproche ne se prononce. Juste des images qui présentent la vérité, elles dévoilent l’obscur des comportements que nous croyons juste alors qu’il n’en est rien.

Dans la douceur, ce décalage visuel m’offre les perceptions qui m’autorisent à rééquilibrer les distorsions engagées dans le quotidien terrestre. Ah ! Que de mésententes vécues, faute de discernement ou de révélations éclairées ! Quelle trompe-œil nous subissons lorsque l’on veut poursuivre ses propres lignes de conduite, attendu qu’elles engendrent la confusion dans les deux camps, celui qui envoie et celui qui reçoit ! La perturbation perpétue le tourbillon d’émotions de souffrances et de rejets.

Je me protégeais dans l’involution

Bien souvent, je constate que c’est moi-même qui me suis rejetée, pensant que c’était l’autre qui me bannissait, que nenni. Quelque part, cela m’arrangeait de le croire, cela justifiait la continuité de mes comportements et la non-remise en question de ma personne. Je me protégeais dans cette involution, qui exige courage et témérité pour en sortir.

Je suis actuellement dans cette observation constructive qui me permet d’entreprendre les modifications que je n’ai pu faire dans le concret. Merci à toi d’évoluer dans ce monde de lumière, ton aide précieuse participe à ce mouvement général de compréhension et d’amour du changement à accomplir dans le cœur de chacun.

Tu ne perçois pas l’ampleur de cette réunification commencée. Sache que grâce aux comportements divins, la mutation que nous opérons se fait avec plus de facilité pour ceux et celles qui l’engagent. Voilà, pourquoi je te dis merci.

Dans cette sphère

Où nous sommes nombreux à souhaiter évoluer de manière juste, nous apprécions les aides offertes, aussi bien des terriens que des enseignants lumineux qui nous approchent. Ils nous expliquent les révélations objectives que nous devons appréhendez et faire nôtres.

Un grand travail s’accomplit entre vous et nous, sans que vous sachiez ou constatiez l’ampleur bénéfique des accompagnements que vous animez dans vos attentions de cœur. Voilà, ce que je voulais dire en ce jour de Marie. Merci de m’avoir accueilli avec cette écoute bienveillante que tu as toujours eue à mon égard. Celle qui fut Anne.

Ce dévoilement notifie

C’est après ce que nous appelons la mort que nous comprenons la façon dont fut notre existence physique. Nous saisissons le sens de ce qu’il y a de nous dans chaque action bonne ou erronée ainsi que de ce qui nous était étranger. Nous plongeons dans l’incarnation pour acquérir des connaissances qui élèvent supérieurement notre personne, de cette manière nous approchons le Tout créé. L’évolution est continuelle, au moment du départ matériel de l’individu, c’est l’être qu’il est devenu et non celui qu’il fut qui aura la valeur déterminante.

Nos comportements influencent également les sphères invisibles. Nous collaborons conjointement à la modification de l’intégral, c’est-à-dire que nos attitudes bienveillantes à l’égard de ceux et celles qui ont quitté le plan concret sont d’une considérable utilité. Avec notre soutien, nos disparus poursuivent leur élévation avec une importante facilité, lorsque nous sommes dénués de ressentiments à leur égard.

Si nous souhaitons participer à ce Grand Œuvre, réconcilions-nous avec les membres de notre famille d’ici ou dans l’invisibilité, effaçons les désaccords persistants. Cette conduite offre plus qu’une guérison générationnelle de lignée personnelle, c’est prendre part à la dissolution de maux pour instaurer la paix en nos cœurs et sur la Terre.

Le sage ennoblit par transmutation, à la manière du plomb qu’il élève à la dignité de l’or.

Unifions-nous dans cette douce sérénité qui compose l’Amour Créateur de tous vivants. Dans les temps à venir, seul cet objectif sera à dresser à un degré substantiel.

Confidences reçues en canalisation par Marie Pierre AUBERT Le 8 décembre 2018

Article dans la rubrique “Invisible” https://souffledelesprist.com/la-fete-des-invisibles/

Site : https://akashaphilosophiempa.eu

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source.

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

amour compassion ame évolution au-delà voile

Ajouter un commentaire