Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment cela se fait-il que malgré toutes nos prières, nos supplications rien ne change

 

Priere

Question à ma guidance intérieure au lendemain des évènements du 2 octobre 2017 :

« Toi qui a engendré la vie, notamment la vie sur terre, tu vois bien que beaucoup d’humains et cela depuis longtemps se demandent comment cela se fait-il que nous devions vivre autant de souffrances. Comment cela se fait-il que malgré toutes nos prières, nos supplications rien ne change. Et s’il faut accepter peut on accepter l’horreur. »

La réponse :

« Ce qui est à accepté vois-tu ce ne sont pas les actes, c’est le fait que certaines personnes ne sont pas encore Maître de leur pleine puissance.
Ce que je peux te dire c’est que l’humanité n’est pas victime. Elle subit les conséquences de sa non-Conscience. C’est pour cette raison qu’il est juste aujourd’hui de réveiller et d’éveiller.
La violence n’est pas une fatalité.
Et si vous êtes ému(e)s par ce qui vient de se passer c’est bon signe, cela veut dire que vous avez un cœur qui fonctionne et qui sait éprouver de l’Amour.
Il est juste de trouver l’équilibre entre l’indifférence et l’affectation émotionnelle. C’est encore et toujours la même histoire de la voie du milieu.
Vous pouvez choisir de vous révolter et d’agir, ou choisir de compatir et d’agir.
En choisissant la révolte, vous choisissez le clan des bourreaux alors que vous pensez être dans celui des victimes. En choisissant la révolte, vous dégagez des émotions de colère et vous rajoutez de la violence à la violence.
Rien n’est à juger, pas même votre réaction.
Mais sachez que votre conscience éveillée peut vous permettre de faire un choix de Sagesse.
Plus vous êtes éveillé(e)s et plus vous voyez les enjeux et les conséquences.

Le jeu de la séparation a engendré la dualité.
La dualité a engendré la violence.
La violence a engendré la souffrance.
La souffrance a engendré la colère.
La colère a engendré le triangle sauveur, bourreau, victime.
Ce triangle maintient l’humanité dans un cercle vicieux.
Pour s’en extraire il faut se réveiller car ce cercle est hypnotisant et maintient l’Être dans un état comateux, sous l’influence de ceux qui ont pris le pouvoir sur l’humanité.
Se réveiller c’est voir le cercle, s’éveiller c’est agir pour s’en extraire. Agir c’est choisir ses pensées, ses actes.
Cela prend du temps parce que cela demande rigueur et discipline. Les doutes engendrent des faiblesses qui ralentissent le processus.
C’est pour cette raison qu’il vous faut vous renforcer et tout vous est donné pour cela, absolument tout ce qu’il vous faut au moment ou il le faut, comme il le faut.
Le Sage ne pleure pas sur son sort parce qu’il sait que tout est dans la justesse des conséquences des choix et des actes.
Le Sage renforce sa Présence par des pratiques, quelques soit la forme de ses pratiques.
Chaque pratique est là pour dompter le mental. Il ne s’agit pas de l’obliger à se taire. Il s’agit de faire en sorte qu’il se taise de lui-même.
La pratique est là pour le rassurer car il est comme un enfant qui a besoin de cadre pour se sentir bien. Le mental rassuré n’a plus besoin de crier, de répéter de façon obsessionnelle, car ainsi il n’a plus peur.
A chacun de trouver sa discipline, sa pratique. Les disciplines physiques mobilisent l’énergie dans le corps et aident ainsi le mental à s’apaiser. »

Voici 4 clés pour cheminer vers la Sagesse :

– Discipline : apaiser le mental
– Ritualisation : maintenir l’apaisement
– Sacralisation : donner de l’importance au rituel
– Bénédiction : offrir son Amour
– Gratitude : s’ouvrir au fait de recevoir

Recevez ma bénédiction et mon Amour infini.

Transmission canalisée par Ysa’Belle le mercredi 4 Octobre 2017

Source : http://www.coeur-orseraphin.com

changement amour éveil benir gratitude mental actes prières supplication non-conscience apaiser

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau