Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Blessures de l’âme et Limitation du Pouvoir co-créateur

 

Blessures ame

Comment les blessures d’incarnation, blessures de l’âme, blessures émotionnelles limitent le pouvoir co-créateur et empêchent l’être de se réaliser dans la vastitude, la plénitude, la complétude et la béatitude.

Reconnaître un être humain blessé et victime de ses blessures non alchimisées ou partiellement guéries :

- c’est un être qui a le sentiment de toujours se faire avoir, qu’on le blesse alors qu’il donne/ a tant donné aux autres, qu’il a/fait confiance et qu’on l’a trahi etc.

- un être qui rend responsable les autres de sa détresse, de sa souffrance, de ses manques (d’argent, d’amour, de reconnaissance etc.), de sa suractivité, de son sentiment d’abandon, d’injustice, de rejet, de trahison, d’abus, etc… plutôt que fo…caliser toute son énergie dans sa guérison, dans la manifestation de ses besoins et envies

- un être qui ne prend pas conscience de la répétition des situations similaires, dans la relation qu’il entretient à l’autre en pensant que c’est toujours lui la victime, le laisser pour compte, le malmené.

– un être qui ne s’aperçoit pas que ses propres blessures non guéries ont induit de sa part des comportements désalignés, impulsifs, réactionnaires qui ont pu confronter autrui et appuyer sur ses blessures.

– un être qui voit les parts d’ombre chez l’autre, les dénonce, les juges, sans se remettre en question, ni même trouver des solutions dans le respects des différentes parties concernées pour ne pas reproduire les mes écueils dans ses prochaines relations


- un être qui réclame ce qu’il pense être son dû parce qu’il est persuadé avoir donné plus qu’il n’a reçu (sans avoir conscience de la valeur de ce qui lui a été offert), et qu’il s’est fait abusé.

- un être qui n’arrive pas à pardonner, à faire preuve de compassion, d’empathie, qui préfère la vengeance, qui choisit de s’adonner à la calomnie, la critique, à rependre des rumeurs….

- un être qui n’arrive pas à ressentir de la gratitude, de la reconnaissance pour l’enseignement et la leçon de vie que lui donne à travers l’expérience, la situation, la relation aussi difficile cela puisse t-il être

- un être humain qui reste fâché/contrarié en adoptant une attitude de rejet, de protection, de repli sur soi, qui fuit une situation plutôt que de trouver des solutions à l’amiable par la communication et la confrontation dans le respect des différentes parties concernées.

- un être qui pense que l’autre veut avoir/ou a le dernier mot et qui préfère ne pas échanger avec autrui pour ne pas se remettre en question et voir en quoi la confrontation peut l’éclairer et l’aider à changer son point de vue.

Rayonnement d’Amour et de Lumière pour tous,

Christelle

PS : Pour le partage des articles MERCI de mentionner INTÉGRALEMENT (sans couper ni modifier) le texte, l’image, la provenance www.versuneconscienceunifiee.com et en citant l’auteure Christelle

énergie guérison ame manifestation blessures besoins pouvoir incarnation limitation envies co créateur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau