Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Laisser les nuages se disperser

  • Par reikiland
  • Le 11/10/2013
  • Commentaires (0)



Cet article se veut une inspiration du moment sur ce dont je pense beaucoup de personnes vivent depuis quelque temps, incluant moi-même. Depuis le début de l’année en particulier, un grand ménage s’effectue à l’intérieur de nous dont nous ne sommes pas toujours pleinement conscients.

Pour quelques chanceuses personnes, ce ménage est terminé, mais pour la plupart… Sortons le plumeau, car il faut encore dépoussiérer certains recoins de la demeure ! De la même façon que nous pouvons perdre patience en effectuant des tâches ménagères, nous avons l’impression de ne plus en finir à épousseter les vestiges de notre égo.

Plus les jours passent, plus nous croyons que nous sommes condamnés à virer pour l’éternité dans ce tourbillon de nettoyage que nous faisons tous à notre façon et nous perdons espoir de changer les aspects les plus tenaces de notre vie.

Nous sommes secoués de tous les côtés pour retrouver notre intégrité, notre unicité propre. Notre identité au-delà de notre enveloppe corporelle dicte quel chemin est le bon pour nous, mais trop souvent nous nous égarons dans un sentier qui n’est pas le nôtre. Nous devons faire appel à notre boussole intérieure que nous possédons tous afin de retrouver le chemin vers l’orée du bois et nous laisser imprégner de nouveau des rayons du soleil. Cette boussole intérieure est unique à chacun. Elle représente notre point d’équilibre que nous devons nous efforcer de conserver alors que tout autour de nous et à l’intérieur de nous bouge très rapidement. Elle nous guidera fidèlement vers notre nord à nous.

Ceci est accentué par les structures de ce monde qui ne finissent plus d’être ébranlées et se trouvent dans un équilibre précaire qui rend notre environnement incertain. À la fois nos institutions externes et nos structures internes se retrouvent présentement dans une transition, sans toutefois qu’elles aient les pieds fermement posés dans l’une ou l’autre des directions. Nous savons où nous voulons nous diriger, mais sommes retenus par les ficelles du passé (alors qu’il y a quelques mois ces ficelles étaient plutôt des câbles d’acier !). Sachez que le temps arrive où celles-ci vont se rompre complètement et où tout deviendra plus clair.

Nous sommes véritablement sur la ligne de transition, tel un funambule à mi-chemin entre son point de départ et son point d’arrivée. Nous avançons prudemment afin de garder notre équilibre. Nous avons certes des moments de peur où nous penchons dangereusement vers le vide, mais nous savons dans notre coeur que nous allons arriver de l’autre côté sain et sauf et avec un grand sentiment d’accomplissement.

Les moments plus difficiles sur le chemin où nous avons l’impression de ne plus avancer ou même de reculer sont normaux. En réalité, pour imager nous pouvons envisager que notre évolution est comme une randonnée en montagne où nous atteignons un sommet, puis redescendons un peu pour prendre un sentier qui nous mène à un sommet encore plus élevé. Nous avons l’impression de ne pas progresser, alors que nous atteignons plutôt des sommets de plus en plus hauts. Lorsque le ciel est nuageux, nous perdons nos repères et oublions que nous sommes en haut de la montagne, mais laissons les nuages se disperser et tout le chemin que nous avons fait s’éclaircira alors !

Si vous n’avez toujours pas l’impression d’avoir fait du progrès, laissez aller cette idée et dites-vous que vous ne le réalisez tout simplement pas encore. Un jour, vous vous réveillerez et vous serez surpris de voir tout le chemin que vous avez parcouru, peut-être même esquisserez-vous un sourire. Que vous en soyez conscient ou non présentement n’est pas important, l’important est de vous convaincre que vous n’êtes pas la même personne que vous étiez et d’aller de l’avant en sachant que la liberté à laquelle vous aspirez se rapproche constamment !

Namasté

Jérôme

http://ledivinensoi.wordpress.com

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau