Cooltext157743902330920                                                                                         

 

timidité

Vous êtes un solitaire ? Votre cerveau est particulier

 

Solitude

Une étude indique que les personnes qui préfèrent être seules voient les choses d’une autre manière et ont un pouvoir de décision et d’analyse différent des autres.

D’autre part, les solitaires présentent une activité moindre dans la zone du cerveau en lien avec le système de récompenses.

On ne sait pas vraiment ce qui arrive en premier chez elles : l’isolement ou les changements dans cette activité.

Un solitaire peut l’être par décision personnelle ou à cause des autres. C’est-à-dire que quelqu’un peut se sentir mieux s’il passe la majorité de son temps seul ou inversement : il souhaiterait passer du temps avec d’autres personnes mais qu’il ne trouve personne.

Lire la suite