Cooltext157743902330920                                                                                         

 

moitié

Tombez d’abord amoureux de vous-même et de la vie, et ensuite de qui vous voudrez

 

Racines arbre

On nous fait croire qu’on ne connait «le grand amour» qu’une seule fois dans sa vie, et généralement avant d’avoir 30 ans. On nous raconte que l’amour arrive toujours quand on s’y attend le moins.
On nous fait croire que chacun de nous est la moitié d’un tout, et que la vie n’a de sens que si on trouve l’autre moitié de notre tout. On ne nous dit pas que l’on naît tous entiers, et que personne ne mérite de porter sur ses épaules la responsabilité de combler nos manques.

On nous persuade que le «deux en un», cette expression que l’on emploie pour parler de deux personnes qui ont la même façon de penser et d’agir, est celle qui fonctionne le mieux.

Lire la suite

Quand trop aimer signifie dépendre

 

Coeur enchaine

 

Le mot «dépendre» fait référence au fait d’être sujet-te à certaines conditions, limitations ou restrictions que nous impose notre moitié. Par exemple, pour vivre, nous dépendons de la nourriture, de l’eau, du sommeil, de la respiration etc.

Ici, nous parlons donc de besoins absolus, sans lesquels personne ne pourrait survivre «réellement». C’est totalement raisonnable et bienfaisant de se rendre compte que nous avons besoin et dépendons de certaines choses pour vivre.

Lire la suite