Cooltext157743902330920                                                                                         

 

eternel

Mère et fille : un lien qui guérit, un lien qui blesse

 

Mere fille

 

Nos cellules se sont divisées et développées au rythme des battements de son cœur. Notre peau, nos cheveux, notre cœur, nos poumons et nos os ont été alimentés par son sang, qui était rempli des substances neurochimiques formées en réponse à ses pensées, croyances et émotions.
Si elle ressentait de la peur, de l’anxiété, de la nervosité ou qu’elle vivait mal sa grossesse, notre corps le savait. Si elle se sentait sûre d’elle, heureuse et satisfaite, nous le sentions aussi.
Christiane Northrup

Lire la suite