Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment reconnaître la petite voix qui vous parle ?

  • Par reikiland
  • Le 14/11/2013
  • Commentaires (0)



Entre la voix de votre guide, votre âme, votre soi-supérieur, votre mental ou votre égo, il n’est effectivement pas facile de distinguer l’une de l’autre.

Pour commencer sachez que la voix du monde supérieur (quand je dis « supérieur », je ne veux en aucun vous rendre ou faire sentir inférieur. Au contraire, sachez que les guides ne se sentent pas supérieurs à vous. Ce terme est pour désigner le taux vibratoire qui est supérieur au notre) ne peut sembler sombre. Elle vous donne l’impression d’être lumineuse.

Afin d’entendre le monde supérieur, il est préférable d’augmenter votre propre taux vibratoire. Un des moyens pour augmenter votre propre taux est de faire la méditation régulièrement. Mais si vous le faites déjà est qu’il vous semble d’entendre une voix alors voici comment distinguer ces voix. Cependant, soyez conscients que votre guide baisse son taux vibratoire afin que vous puissiez l’entendre. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas votre part à faire, c’est-à-dire d’augmenter le votre.

-La voix de votre guide (votre âme, votre soi-supérieur ou tout autre guide) :

Elle est sonore, vous fait ressentir la chaleur, l’amour et la joie. Elle ne vous flatte pas et ne vous caresse pas dans le sens du poil ;

Elle encourage d’aller de l’avant, certes, mais consciente de vos capacités humaines, de vos peurs et de vos limites. Elle va donc en tenir compte de cela. Elle va vous les nommer (ou faire comprendre autrement), mais vous encouragera à dépasser vos limites, ou faire face à vos peurs ;

Si c’est la voix de votre guide (et non pas de votre propre âme), elle vous met sur le chemin de votre âme. Elle vous encourage donc à vous faire confiance à vous-même ;

Elle est douce. Ne lève jamais la voix. Quoi que par fois, peut vous remettre à votre place en vous grondant et vous mettant face à vous-même. Si dans ce cas vous sentez qu’elle agit comme un bon parent qui veut votre bien, alors c’est la bonne voix. Attention à l’égo qui peut vous pousser à mal réagir face à cette réprimande.

-La voix de votre mental (égo et toute autre ombre) :

Elle est « noire ». On la reconnait par sa sonorité étouffée. Elle est noire dans tous les sens : vous donne des idées noires sur vous et sur d’autres. Par exemple, elle vous dit que vous êtes un bon à rien. Ou encore, lorsqu’il s’agit des autres, elle vous pousse à les juger et à les critiquer ;

Lorsqu’elle ne vous rabaisse pas, elle vous flatte en exagérant vos capacités, par exemple ;

Elle suscite en vous des émotions noires telles que la jalousie par exemple ;

Afin de vous garder près d’elle, elle se fait sentir importante, style : « tu as besoin de moi », « tu n’es rien sans moi », etc. ;

Elle vous garde dans les peurs constamment vous empêchant d’agir, de prendre les décisions importantes, vous fait peser le pour et le contre sans arrêt et vous fait hésiter. En un mot, elle vous garde dans l’inaction ;

Elle peut paraître méchante, et vous pousse à être destructeur.

En bref, pour ceux qui connaissent le film « Seigneur des anneaux » le personnage Gollum (Sméagol) est une représentation par excellence. Sa voix douce représente son âme. On sent l’amour, la douceur et la naïveté à travers cette voix qu’il prend des fois et grâce à laquelle on arrive à aimer le personnage tout de même. On entend le plus souvent la voix de son égo, c’est évidant. Cette voix est destructrice tant pour lui-même que pour les autres.

Olésia

http://olesiamedium.wordpress.com/

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau