Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La léthargie

reincarnation.jpgNous pouvons parfois nous sentir carrément cafardeux et ne pas vouloir faire grand-chose. Être mou et traîner sans énergie signifie simplement qu'il se passe beaucoup de choses à l'intérieur de nous. Nous nous sentons souvent léthargiques lorsque nous sommes en train d’intégrer des énergies de fréquence supérieure.

Et nous pouvons aussi nous sentir léthargiques lorsque nous nous apprêtons à accéder aux dimensions supérieures. Dans les deux cas c’est la même chose. Être à peine capable de garder les yeux ouverts, bâiller en permanence, se sentir comme une batterie à plat, ou avoir l’impression de marcher dans des sables mouvants, sont des manifestations très fréquentes de cette étape.

Lorsque nous sommes « entre » les dimensions, nous ne sommes ni ici ni là-bas. Cela peut se manifester par un sentiment de n'être « pas tout à fait là ». Durant ces périodes, il peut être difficile de se concentrer, de terminer quoi que ce soit, ou même de soutenir une conversation. Nous pouvons penser que notre vie va sûrement tomber en morceaux sans que personne semble tenir la barre, mais ils n'en est rien. À travers des années d'ascension j'ai découvert qu'il existe une partie plus élevée de nous qui semble tout réguler et s’assurer que tout est en ordre. Aucune catastrophe ne s’est jamais produite dans les périodes où je ne fonctionnais pas au top... ce qui arrive une bonne partie du temps !

La léthargie est une expérience différente et marque une phase de l'ascension différente de l'épuisement. L'épuisement peut se poursuivre pendant assez longtemps. L'épuisement est le symptôme d'un re-câblage se produisant aux niveaux cellulaires. Cela utilise une grande partie de notre « carburant » et peut mettre à mal le corps physique. La léthargie, quant à elle, concerne davantage le fait d’être entre deux dimensions tandis que nous nous apprêtons à arriver plus pleinement dans celle qui vibre à une fréquence plus élevée. Sa durée est beaucoup plus courte.

Le onzième jour de chaque mois est une période charnière pour l’apparition de la léthargie, particulièrement pendant la période du 11 novembre, ou 11/11. Le 11 marque la possibilité d'accéder à une dimension supérieure. Les dimensions supérieures sont plus accessibles à travers les piliers d'un portail 11.

 Comme cela a déjà été mentionné, en général pendant ces périodes léthargiques nous avons le sentiment de ne pas être complètement là. C'est parce que nous n’y sommes pas. Une partie de nous est « de l'autre côté », et le reste de nous est « ici ». Lorsqu’une personne fait l'expérience de la mort à travers une expérience 3D, elle fera souvent des va-et-vient. Elle sera « hors de son corps » pendant un certain temps, et puis elle reviendra. Finalement, elle perdra conscience et ne reviendra pas. Pendant la phase de léthargie, vous pouvez vous retrouver à vouloir dormir énormément et faire des siestes alors que vous n’en faisiez jamais auparavant. Parfois je me demande si nous allàns dormir pendant tout notre trajet vers le Paradis ! Ou alors, pleurer pendant tout notre trajet vers le Paradis !

Si vous avez choisi cette page, sachez que le sentiment de léthargie a sa finalité et qu’elle fait simplement partie du processus. Vous n'êtes pas paresseux, votre vie ne va pas tomber en morceaux, et c'est OK de vous soutenir vous-mêmes en traînassant pendant un certain temps. Quand vous sortirez de cette phase, vous serez beaucoup plus alerte et beaucoup plus connecté aux dimensions supérieures, avec une vision claire et une grande vitalité.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau