Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le Maître Ascensionné Sanat Kumara

Sanat Kumara

Le Maître Sanat Kumara, Maître de Vénus, a été l'Etre le plus avancé qui a régit l'évolution de la planète d'Amour et en était la plus grande conscience.

Après que Sanat Kumara se fût engagé à venir sur Terre, afin d'éveiller la planète à l'Amour, 144000 âmes de Vénus se portèrent volontaires pour venir avec lui afin de supporter sa mission. Quatre cents d'entre eux furent envoyés afin de construire la magnifique retraite de Shamballa, lieu où tous les Maîtres Ascensionnés allaient se réunir pour servir l'Humanité.

Sanat Kumara est toujours vénéré dans l'Hindouisme étant connu comme l'un des sept fils de Brahma, celui qui a le coeur pur. Le nom Sanscrit Sanat Kumara signifie "Celui qui est toujours un Jeune Homme."

Sanat Kumara fut lors d'une de ses incarnations : Melchisédech

sanat kumara

Il vient de Vénus où il a rapporté à la Terre la triple flamme divine alors que les terriens avaient perdu tout contact avec leur divinité. Il vit à Shamballa, sa retraite éthérique situé près du Tibet. Il est plusieurs fois déifié en Orient : sous le nom de Skanda, fils de Brahma chez les hindouistes, il est le maître de la connaissance, de la sagesse et de l'érudition. Sous le nom de Subramanya il est le dieu des Brahmanes ou prêtres dans le sud de l'inde. Sous le nom de Guha il représente le coeur en action. En Ahura Mazda, il enseigna Zoroastre qui créa le zoroastrisme. Il s'incarna en Dipamkara, le Bouddha allumeur des lampes intérieures.

Après que Sanat Kumara se fût engagé à venir sur Terre, afin d'éveiller la planète à l'Amour, 144'000 âmes de Vénus se portèrent volontaires pour venir avec lui afin de supporter sa mission. Quatre cents d'entre eux furent envoyés afin de construire la magnifique retraite de Shamballa, lieu où tous les Maîtres Ascensionnés allaient se réunir pour servir l'Humanité.

Sanat Kumara est toujours vénéré dans l'Hindouisme étant connu comme l'un des sept fils de Brahma, celui qui a le coeur pur. 

SANAT KUMARA ET LADY VENUS

Sanat Kumara est l'Ancien des Jours, dont le rôle, les actes, les responsabilités, sont objets de nombreux commentaires dans les œuvres d'Alice Bailey. Il serait, selon ces textes ésotériques, beaucoup plus âgé que tous les textes bibliques. Il est celui qui est désigné par la Sourate LXX :

Dieu le maître des degrés, les Anges et l' Esprit montent vers lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans, or les anciens comptaient autant de jours par année que de degrés dans le cercle, on a donc : 1 x 360 x 50000 soit : 18 000 000 d'années, ce qui correspond exactement au nombre d'années indiqué par Mme Blavatsky quant à l'ancienneté de la venue sur terre de Sanat Kumara, à la tête des Seigneurs de la Flamme, venus de "Vénus", qui ont apporté à nos très anciens "sois", encore alors des (hommes animaux..) : l'étincelle de la conscience.

Il est la forme manifestée de notre Logos planétaire, et non sa "personnalité", car une personnalité (telle que peut le comprendre l'être humain), n'existe pas dans son cas. Il n'est pas non plus l'âme du Logos, car cette âme est l'anima mundi et l'âme de toutes les formes, dans tous les rêgnes. Sanat Kumara, l'éternellement jeune, (il a l'aspect d'un adolescent de 17 ans..).

Peut être vu par ceux qui en ont acquis le droit par l'initiation, présidant, par exemple, le conseil de Shamballa
 cependant, il est en même temps présent, en tant que vie et intelligence informant la planète, en elle même et à sa surface. cit :              ("le tibétain in "extériorisation de la hiérarchie" ).

* on peut dire aussi que la "forme" astralo-mentale de Sanat Kumara est ou serait une "anthropomorphisation" du Dieu (ou "planétaire", toujours selon la terminologie théosophique.

* Dans les Vedas, écritures sacrées de l'hindouisme, Sanat Kumar est le premier de 4 enfants du Créateur Brahma. Sanat Kumar serait l'initiateur et le premier maître de l'ancienne tradition sacrée "Udâsìn" dans l'hindouisme. Sanat Kumar, Sanak, Sanadan et Sanâtan restent toujours des enfants, ils sont extrêmement beaux et doux et sont enveloppés d'un tissu. 

Ils se déplacent librement dans l'univers entier en chantant sans cesse le mantra célèbre "Hari Sharanama" qui signifie "Je prends refuge en Dieu". Ces enfants sont là depuis le début de la création et comme Dieu, leur Bien-aimé, ils sont également éternels.

http://fr.wikipedia.org/source


 Les nombreux visages du Grand, Sanat Kumara

Extraits d'une conférence donnée par Elizabeth Clare Prophet le 2 juillet 1993, durant «FREEDOM 1993: Healing the Earth»   

Sanat Kumara figure dans plusieurs rôles dans les traditions religieuses de l'Orient. Chacun d'eux révèle une autre facette de son Moi Divin. Dans chaque rôle, il nous enseigne quelque chose de différent sur Dieu et sur notre sentier vers Dieu.

Skanda ou Karttikeya

Sanat Kumara est révéré en hindouisme comme l'un des quatre ou sept fils de Brahma. Ils sont dépeints comme des jeunes qui sont restés purs.

Le nom sanskrit Sanat Kumara veut dire «toujours un jeune En hindouisme, Sanat Kumara est parfois appelé Skanda, ou Karttikeya le fils de Shiva et de Parvati.

Karttikeya est le dieu de la guerre et commandant en chef des dieux. Il est le commandant et le chef de l'armée divine des dieux. Il est né précisément pour tuer Táraka, le démon qui symbolise l'ignorance, ou l'intellect inférieur. Karttikeya est souvent décrit comme portant une lance, et cette lance représente l'illumination. Il emploie la lance pour tuer l'ignorance.

En hindouisme, les histoires de guerre sont souvent employées en guise d'allégories symbolisant les luttes de l'âme. L'auteur indien A. Parthasarathy affirme que Karttikeya représente «l'homme de perfection qui a découvert le Moi Suprême. Le maniement de sa lance d'annihilation symbolise la destruction de toutes les tendances négatives qui voilent le Moi Divin Skanda-Karttikeya, comme on l'appelle parfois, est aussi acclamé en tant que dieu de la sagesse et de l'érudition.

On dit qu'il confère des pouvoirs spirituels à ses dévots, en particulier le le pouvoir de la connaissance. Une inscription sur un pilier de pierre du Ve siècle en Inde du Nord décrit Skanda comme le gardien des mères divines La mère divine est en vous. l'endroit où elle se tient, comme vous le savez, est le chakra à quatre pétales situé à la base de l'épine dorsale. ce feu sacré est votre force de vie. C'est l'énergie qui s'élève pour rencontrer la lumière qui descend par la corde de cristal.

Vous pouvez voir la corde de cristal (ou corde d'argent, n.d.t.) sur le représentation de la Présence. L'énergie du Dieu Père-Mère descend par la corde de cristal et le feu sacré de la Mère s'élève à partir du chakra de la base. Alors, nous sommes nourris par la Père au-dessus et par la Mère en dessous et cependant, le Père en haut contient la Mère, et la Mère en bas contient le Père.

Subramanya

En Inde du Sud, on connaît Karttikeya sous le nom de Subramanya ce qui veut dire «cher aux brahmanes»

Les membres de la caste des prêtres. Chaque village, même le plus petit, possède un temple ou un sanctuaire dédié à Subramanya.

Guha

Dans la tradition mystique hindoue, Karttikeya est connu sous le nom de Guha, ce qui veut dire «caverne» ou Celui qui est Secret, car il vit dans la caverne de votre cœur Comme on doit se sentir en sécurité lorsqu'on sait que le Seigneur Sanat Kumara, le Grand Gourou qui parraine la terre, ses évolutions et tous les Bouddhas et Bodhisattvas ainsi que ceux qui ont atteint l'état Christique, vit effectivement dans la cave de notre cœur! Les écritures hindoues décrivent également Sanat Kumara comme «le sage principal» et quelqu'un qui connaît Brahma. 

Ahura Mazda

Les Maîtres Ascensionnés enseignent que le Dieu suprême du zoroastrisme, Ahura Mazda, est Sanat Kumara. Ahura Mazda veut dire «Seigneur Sage», ou «Seigneur qui confère l'intelligence Encore une fois, Sanat Kumara est celui qui dissipe l'ignorance. Il représente le principe du Bien et il est le gardien de l'humanité et l'adversaire du principe du Mal.    Le symbole de Faravahar désigne le but final d'un vrai zarthosti, qui est de vivre d'une manière qui sied au progrès de l'âme vers Ahura Mazda, ou le «Maître Sage».    

Quelque part entre l'an 1700 et 600 av. J.-C., Zarathoustra a fondé le Zoroastrisme dans la Perse ancienne. Un matin, alors qu'il allait chercher de l'eau à une rivière, il aperçut un être lumineux qui le mena à Ahura Mazda et cinq autres figures rayonnantes.

Leur lumière était tellement intense qu'il «ne voyait pas sa propre ombre sur le sol.» C'est de ce groupe d'êtres qu'il reçut sa première révélation au sujet d'une nouvelle religion.

Peu après, Zarathoustra devint un porte-parole d'Ahura Mazda.

L'Ancien des Jours

Le prophète Daniel a rapporté sa vision de Sanat Kumara, qu'il appela «L'Ancien des Jours». Daniel écrit:

«Des trônes furent placés et un Ancien s'assit.

Son vêtement, blanc comme la neige; les cheveux de sa tête, purs comme la laine. Son trône était de flammes de feu aux roues de feu ardent. [ses chakras.]

«Un fleuve de feu coulait, issu de devant lui. Mille milliers le servaient, myriade de myriades, debout devant lui.

«Je contemplais, dans les visions de la nuit. Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d'homme. Il s'avança jusqu'à l'Ancien et fut conduit en sa présence.

«À lui fut conféré empire, honneur et royaume, et tous les peuples, nations et langues le servirent. Son empire est empire à jamais, qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit

Et ainsi, non seulement Daniel voit-il Sanat Kumara, l'Ancien des Jours, il voit aussi le fils de la manifestation (son of man). A-t-il vu le Christ Jésus, le Bouddha Maitreya, Manjushri, et/ou le Bouddha Gautama?

Le Maître Ascensionné Sanat Kumara

Le Maître Ascensionné Sanat Kumara est le hiérarque de Vénus. Il y a longtemps, au moment où la terre connaissait son heure la plus sombre, Sanat Kumara vint ici pour garder la triple flamme de la Vie au nom du peuple de la terre.

Pouvez-vous imaginer un temps dans le monde où un seul individu gardait la flamme pour toute l'humanité? Il fut un temps ou pas une seule personne n'adorait la Présence Divine.

Après que Sanat Kumara se fût engagé à venir sur terre, 144 000 âmes de Vénus se portèrent volontaires pour venir avec lui afin de supporter sa mission. Quatre cents d'entre eux formaient l'avant-garde qui fut envoyée en avant afin de construire la magnifique retraite de Shambala située sur une île dans la mer de Gobi là où est situé le désert de Gobi.

Sanat Kumara résidait dans cette retraite physique, mais il ne prit pas de corps physique tel que ceux que nous avons aujourd'hui. Vous pourriez dire que la retraite était était dans l'Univers matériel, mais hautement éthérique. Par la suite, il devint indiqué pour sa protection que Shabala, cette merveilleuse retraite située dans le plan physique, fût retirée au plan éthérique.

Dipamkara

Alors, après que ceci eut lieu, ce retrait de Shambala à l'octave éthérique, Sanat Kumara s'incarna en tant que Dipamkara, le Bouddha Allumeur de Lampes

Il vint afin d'allumer nos lampes, ou bien nous sommes venus avec lui faisant partie des 144 000 afin de l'aider à allumer les lampes des âmes de la terre.

Dans la tradition bouddhiste, Dipamkara marche sur la terre afin de sauver des âmes.

Le mot sanskrit Dipamkara veut dire «allumeur de lumières» ou «le lumineux

Dipamkara est un Bouddha légendaire qui a vécu il y a très, très longtemps.

Il fut le premier de vingt-quatre Bouddhas qui ont précédé Gautama Bouddha.

Sanat Kumara étant Dipamkara, ainsi que nous le comprenons, a eu vingt-trois Bouddhas avant que ne s'incarne Gautama Bouddha. Alors, nous pouvons avoir le sentiment de la longue chaîne de ceux qui sont venus sur terre pour tenter de galvamniser à nouveau, raviver, amener l'humanité, ramener l'humanité au simple désir d'avoir la lumière de Dieu en eux.

Pensez à ce que ce serait si la terre était perdue et si les civilisation étaient détruites et si les gens retournaient presque au niveau de l'homme des cavernes — presque au niveau de la station à quatre pattes, incapables de se tenir debout parce qu'ils n'ont pas de flamme. Pensez si vous aviez à travailler avec une évolution à partir de ce point pour amener cette évolution à ce que nous sommes aujourd'hui.

Eh bien, c'est là que certains d'entre vous étaient et c'est cela que certains d'entre vous ont fait durant longtemps. Par conséquent, vous avez un intérêt très particulier à voir à ce que l'enseignement soit maintenu — que l'enseignement soit là et que le feu que vous allumez restera et ne sera pas éteint. Nous tous, incluant les Maîtres Ascensionnés, avons fait un investissement formidable dans l'avenir et le destin de la planète terre.

Dipamkara prophétisa que l'ascétique Sumedha deviendrait Gautama Bouddha dans une vie future.

Les bouddhistes considèrent Dipamkara, Gautama Bouddha et le Seigneur Maitreya comme les «Bouddhas des trois temps» — passé, présent et futur. Dipamkara est le Seigneur du Monde du passé, Gautama Bouddha est le Seigneur du Monde actuel et Maitreya sera le Seigneur du Monde du futur.

L'auteure Alice Getty écrit: «On croit que le Bouddha Dipamkara a vécu 100 000 années sur la terre. Il a passé 3 000 ans sur terre avant de trouver quelqu'un digne d'entendre la Vérité Divine. Il a ensuite décidé de convertir le monde.»

Il a fait en sorte que «l'apparence d'une grande ville sorte de sa lampe et se fixe elle-même dans l'espace.» Pendant que les gens avaient le regard fixé sur ce miracle, des flammes torrides sortirent de ses quatre murs. La peut remplit leurs cœurs, et ils recherchèrent un bouddha pour les sauver. C'est alors que Dipamkara sort de la ville enflammes, s'assied sur le Trône du Lion et commence à enseigner la Loi

Brahma Sanam-Kumara

En bouddhisme, il existe un grand dieu appelé Brahma Sanam-kumara. Son nom veut également dire «Un jeune à jamais    Brahma Sanam-kumara était un être si élevé qu'il a dû créer un corps d'apparition pour être vu par les dieux du ciel des Trente-Trois.   Dans un texte, il apparut dans ce corps d'apparition pour louer le Dharma et louanger Gautama Bouddha de sa compréhension du Dharma.

Sakka, le roi des dieux, décrit son apparence: «Il surpasse les autres dévas par sa radiance et sa gloire, tout comme une figure faite d'or surpasse en brillance la figure humaine. Quant à sa façon de parler, sa voix avait huit qualités. Elle était distincte, intelligible,  paisante, attrayante, compacte, concise, profond et résonnante. Quiconque a entendu une telle voix, on dit de lui qu'il a entendu la voix de Brahma.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

BECQUET Mildred
  • 1. BECQUET Mildred | 30/12/2015

Fabuleux,...je lis en découvrant une histoire que je connais ou du moins qui m'est familier ...!!?

BECQUET Mildred
  • 2. BECQUET Mildred | 30/12/2015

Fabuleux...je lis ce récit qui ne m'étonne pas et me réconforte

BECQUET Mildred
  • 3. BECQUET Mildred | 30/12/2015

Fabuleux...je lis ce récit qui ne m'étonne pas et me réconforte

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau