Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Qui suis je ?

Belle femme foulardC’est une question existentielle que nous nous posons à un moment donné de notre vie.

Derrière le corps physique, derrière la personnalité et le caractère, derrière la couleur et la culture, derrière l’apparence d’être un humain, un homme ou une femme, qui suis-je vraiment ?

Au-delà de cette forme humaine, des croyances positives ou négatives, de l’éducation reçue, des émotions qui viennent à ma rencontre, dans mes pensées, dans mon mental, je ne trouve que des réponses relatives à un système, à un lieu, à une société. Comme si toutes ces croyances, ces mots, ces carcans, ne suffisaient pas à me connaître.

Juste me connaître dans une image que l’on donne, ou que l’on croit être, j’ai besoin de plus que cela. Un sentiment que je suis autre chose.

J’ai besoin de sortir de ce moule dans lequel la société, l’extérieur,
moi-même me place, j’ai besoin de me reconnaître dans ma vraie nature, celle que je suis de tout temps, de toute éternité.

Je ne suis point ce corps, je ne suis point ces émotions, ces sentiments, je suis bien plus que cela, je suis une conscience, un esprit, une âme.

Je suis une conscience divine immortelle et éternelle, le corps lui n’est qu’un véhicule, un habitat où j’ai choisi de me manifester.

Je suis divine conscience en tout et partout, une flamme qui brille même dans la nuit la plus totale, un esprit qui demeure malgré les peurs.

Tout ce qui m’entoure fait partie de ce grand Tout, de cette conscience infinie, donc JE SUIS, NOUS SOMMES, l’autre est une partie de moi, l’autre c’est moi dans une autre manifestation.

De cette compréhension, je rentre dans l’énergie d’amour, dans la conscience que ce que je fais à l’autre, ce que j’exprime à l’autre, ce que je pense de l’autre, c’est à moi que je le fais, l’exprime, le pense.

Quand je suis dans cette conscience, le monde me paraît moins hostile, moins douloureux, moins difficile.

Je ne perds pas de vue, le fait de rester en ce coeur, de ne pas me laisser happer par les pensées négatives, de ne pas me laisser envahir par mes peurs ou celles des autres.

Rester éveillé, conscient, vigilant lorsque je repars dans le jeu de la vie ou de mon mental, et revenir à moi, à qui je suis, à la pleine conscience d’être.

Il est vrai que dans cet espace, il n’y a plus aucune croyance, aucune peur, aucun doute, aucune pensée, seul un silence paisible et harmonique, harmonieux, et là, je peux entendre mon cœur, et l’amour qui vit en tout et partout. Là, en cette unité un autre monde s’offre à moi, une autre vision.

Lorsque je vois le monde à travers mon mental, je le vois voilé par toutes les limites et les mémoires que celui-ci me projette, je le vois à travers des programmes inscrits en mes cellules et en mon ADN, je le vois à travers des filtres.

La conscience infinie et pure n’a aucune filtre, elle est tout simplement. Elle est neutre et en même temps tout. Elle n’a ni couleur, ni peur, ni croyance, ni sentiment, ni émotion, ni noir, ni blanc, ni sombre, ni lumière, ni mort, ni vie. elle est pleine manifestation, elle est unité, elle est AMOUR, elle est silence. Elle est musique céleste et chaque note résonne en nous, en notre cœur.

Alors dès à présent, j’essaie chaque jour et un peu plus, d’atteindre cet état de conscience, d’atteindre mon cœur pur et innocent, et de voir le monde depuis cet espace, ainsi je ne suis plus dans aucun jugement ou critique, dans aucune lutte ou besoin de victoire, je suis tout simplement moi, dans l’acceptation totale de qui JE SUIS, dans l’acceptation totale de cette humanité que j’ai choisi d’incarner et dans une acceptation et une gratitude envers la vie et même… envers le système dans lequel j’évolue et je grandis.

Rien ne sert de comparer, de juger, d’étiqueter, de contrôler, de diviser, rassemblons ensemble nos consciences, notre éveil, et faisons de cette Terre une Terre d’accueil, une bibliothèque vivante, lieu de rassemblement, lieu de paix, lieu de bonheur, lieu d’amour, lieu de partage, lieu d’équité, lieu de tendresse, lieu de sagesse, lieu d’écoute vraie, lieu de respect, lieu de ce que vous en ferez et penserez.

Très beau week-end dans cette grâce infinie qui vient à nous à chaque instant et dans la gratitude d’être conscients.

Bien à vous, je nous aime infiniment,

Brigitte Marievah
19, rue de Malagny
1196 Gland
www.marievah.net
facebook page : Au Coeur de la Rose d’Or

Qui suis je ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau