Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Pleine lune du 04/04/2015

Lune femmeCroyez-vous en votre bonne étoile ? Croyez-vous en vos souhaits, en vos vœux en toute sincérité ? Cette pleine lune doublée d’une éclipse lunaire vient nous rappeler notre potentiel créateur. En chaque être réside l’impulsion de vie, de création, et en ce moment, on vous invite à vous demander : suis-je maître de mon destin, l’auteur du livre de ma vie ?

Doit-on vous rappeler que sur terre vous n’êtes pas seul ? Doit-on vous rappeler que votre vie s’écrit grâce aux rencontres, aux situations qui sont vôtres ? Car ici, on vient vous demander de trouver l’équilibre entre votre potentiel créateur et celui coopérateur. Vous ne pouvez continuer à vous croire seul sur le chemin, vous ne pouvez vous cantonner à ce que vous connaissez et à éviter le contact avec les autres.

La douceur, la conciliation sont à l’honneur lors de cette pleine lune. Tout d’abord envers vous-même. Ecoutez-vous, offrez-vous de l’espace, des moments rien que pour vous. Avez-vous remarquez comme l’autre peut venir vous toucher dans vos failles aisément ? Avez-vous remarquez comme vous vous sentez encore l’âme d’un enfant blessé ? La rencontre entre vous et les autres peut ressembler à de la confrontation entre vous, et vous-même. N’oubliez pas qu’ici on a à faire à un jeu de miroir pour le bien de l’évolution de chacun. Ne faîtes pas l’autruche, exprimez votre peine, votre colère, votre désarroi. Cessez de vouloir vous montrer fort, rigide, indestructible alors même que vous vous émiettez intérieurement. Soyez, nous ne le répéterons jamais assez, afin de vivre en toute conscience et ne pas rester enchâssés dans vos anciens schémas.

Les événements sont porteurs de grands changements actuellement. Alors oui, vous pouvez ressentir de la résistance à l’intérieur de vous, simplement car il y a d’un côté votre âme qui vous pousse à suivre le chemin, et de l’autre le mental qui persiste dans ce qui le protège.

Pour certains, le mental peut être plus fort que l’âme actuellement. Si c’est le cas, vous pouvez ne rien ressentir, avoir la sensation que rien ne se passe, que tout traine. Il vous est alors demandé de vous aligner sur votre fréquence afin de laisser place à l’énergie actuelle. Comment ? Simplement en faisant les choses en toute conscience. Cela signifie ne faire qu’une chose à la fois et être présent à elle. Quand vous êtes auprès d’un ami à discuter, délaisser votre téléphone ; quand vous écoutez une musique, ne faîtes que cela (sans marcher pour aller prendre votre bus, ou en bruit de fond) ; prenez votre repas dans le calme, savourez chaque bouchée sans avoir hâte de terminer le repas pour passer à autre chose. Il pourrait y avoir pleins d’autres exemples dans la vie courante, mais le principe reste le même : être présent à vous et à ce que vous faîtes. En d’autres mots, goûtez à chaque instant comme ce qu’il est : un moment unique et éternel (et non pas une chose à faire dans votre agenda).

Faîtes la différence entre votre âme et votre mental. La première veut prendre soin de vous, elle est amour. Le second veut vous protéger, il vous limite, il rime avec peur. S’il vous reste un doute entre les deux, je vous invite à ressentir dans votre corps afin de reconnaître la voie à prendre.

Beaucoup de choses remontent à la surface afin que vous puissiez vous en libérer. C’est une période où vous vivez une forte restructuration intérieure. Vous rebâtissez un nouvel être à l’intérieur de vous et l’interrogation du moment est réellement: vous et les autres. Comment cela se joue ? Êtes-vous à l’aise à travailler avec une autre personne ? Êtes-vous à l’aise à recevoir des critiques (évolutives) de la part de l’autre ? Avez-vous tendance vous-même à critiquer ? Pour vous rassurer ou avec une réelle bienveillance ? En cette période de forte énergie (sentez-vous un regain d’énergie actuellement ? S’il n’est pas utilisé physiquement parlant, prenez garde aux fatigues, maladies, l’énergie a besoin de circuler librement), vous pourriez avoir l’impression d’être agressé par l’autre, d’être jugé. Certains pourraient même avoir une tendance laxiste face au jugement. Mais nous vous le répétons, croire qu’on sait mieux que l’autre est une illusion. Personne ne peut juger une personne sur une phrase, un mot, une attitude, car personne n’a conscience de ce que cette âme est venue vivre. Nous vous appelons à la bienveillance en ce moment. Nous vous appelons au respect, à la compréhension non pas mentale, mais du cœur. Offrez de l’espace à l’autre dans ses réalisations, vous verrez que cela embellira votre cœur et vous offrira l’impulsion pour votre propre réalisation.

Dans une même ligne de pensée, ne prenez pas ce qui est dit sur une impulsion comme une agression personnelle. Actuellement les idées peuvent fuser, la communication se montrer totalement imprévisible et cela peut venir vous toucher en profondeur. Respirez là dedans, ne vous braquez pas, même si ce n’est pas évident. De l’autre côté, faites attention à vos mots, à tourner votre langue dans la bouche avant de parler, car les mots peuvent être destructeurs s’ils ne sont pas utilisés avec sagesse.

Nous vous invitons à prendre votre temps actuellement, à placer vos actions avec prudence. Ne vous impatientez pas, faute de commettre des impairs. Profitez des plaisirs simples, voyez des amis pour partager un repas, faites une activité ensemble, promenez-vous Je vous invite aussi à recevoir chaque expérience difficile comme une voie d’évolution. Remerciez l’autre, ou la situation qui vous est offerte, qui vient bousculer vos protections pour avoir le privilège d’en prendre conscience et ainsi agir dessus. N’oubliez pas que la valeur qui est la vôtre ne dépend que d’une personne : vous. Les autres ne connaissent pas votre vécu (de cette vie et d’ailleurs), ils ne vous connaissent que sur un instant avec leur propre compréhension, car ils vivent aussi un instant, rien de plus, de leur vie. Soignez vos blessures intérieures, transmutez les en force grâce au recul et à la bienveillance. Ne soyez pas dur envers vous, la période est assez intense, sans que vous ayez à en ajouter.

Je vous le dis, la seule chose immuable est que tout a un rythme : les planètes, les saisons, vous…

Mettez-vous en diapason avec vous-même, acceptez d’être un piano, tandis que votre voisin est un violon. Et vous verrez qu’après cette période de désaccord, l’harmonie pourra prendre sa place.

Je vous invite alors à vous accorder tous ensemble pour jouer la symphonie de la vie.

Avec douceur,

© Ozalee – Farah Sahbi

https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com/2015/04/01/pleine-lune-du-04042015/

amour creation harmonie pleine lune bonne étoile souhait douceur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau