Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Peu importe ce qu'il y a en bas et ce qu'il y a en haut, tout est un

Realites quantiques

 

Comprendre le sens profond de cette phrase, ce qui est en bas est semblable à ce qui est en haut. Comme tout est illusion et que la seule chose qui est réelle, traversant toute illusion, tout concept, archétype ou autres, c'est notre essence divine, cette présence éternelle qui inclut tout en un, soit du dernier jusqu'au premier. Au-delà de la matrice quantique, le temps n'est que le même espace, ainsi en est-il pour les dimensions, tout s'imbrique les uns dans les autres, ne formant qu'un tout. Ce qui se passe en notre intérieur, c'est ce qui nous permet d'être observateur, non pas de cette réalité mais aussi des autres, en fait de voir les yeux fermer et de faire abstraction de l'extérieur, permet de vivre des expériences intérieures, reliés à d'autres univers, dimensions, ou autres espace-temps.

Le regard intérieur apporte plus de clairvoyance, nous permet de voyager, de vivre d'autres expériences et apprentissages. Il n'y a pas un seul être que ne le vit pas, quoique selon ce qu'il est venu intégrer tout en apportant ce qu'il est venu accomplir, dans la forme humaine ou autres.

Que devons-nous comprendre ? Tout simplement, que nous observons autant à l'extérieur qu'à l'intérieur, tout en ressentant ce qui se présente. En fait nous constatons qu'il y a plusieurs façons d'être. Tout a une conséquence sur la totalité de notre être, notre santé mentale, physique et autres. En fait nous sommes notre propre gardien des clés, nous avons accès à des portes ouvrant sur l'infiniment grand et petit, ce qui fait de nous des voyageurs quantiques, accès à plusieurs réalités, qui ont leurs raisons d'être. Nous apportant les réponses, où nous aide à les trouver. Quoi qu'il en soit, nous ne sommes pas juste une forme limitée à vivre que dans une réalité. Revenons à l'explication, ce qui est en haut est semblable à ce qui est en bas. Cela veut simplement dire, quelle que soit la réalité extérieure dans laquelle notre forme se manifeste en tant que véhicule de lumière, cela vient refléter ce qui est vécu de l'intérieur. L'un ne va pas sans l'autre, il arrive souvent qu'avant de vivre un scénario quelconque, que celui-ci s'est manifesté déjà dans le rêve conscient ou pas. Il suffit de fermer les yeux et faire abstraction de ce monde, pour ouvrir l’œil intérieur. Être à l'écoute et laisser venir, selon l'état, l'être reçoit ce dont il a besoin de savoir.

Le hasard n'existe pas, tout est orchestré, peu importe qui nous sommes, nous recevons en tout temps la lumière appropriée afin de vivre l'instant présent et avant même de le vivre, être déjà préparé pour le vivre. Le bien et le mal, ne sont que des scénarios, reflétant ce qu'il y a à l'intérieur comme à l'extérieur, tout est illusion. Ce qui est vrai par contre, du dernier jusqu'au premier, nous n'avons jamais quitté la présence éternelle. Ce que nous percevons n'est que le rêve, la matrice quantique, l'enfermement. En fait nous sommes le centre de toute illusion, nous sommes la présence éternelle, qui fait face à son rêve, à son enfermement. Ce que nous croyons être, n'est qu'un véhicule de lumière, qui nous permet d'être, un point d'ancrage afin de pouvoir vivre l'expérience de la matrice quantique. Ce qui nous permet de voyager pour vivre à la fois une réalité, tout en ayant accès à d'autres, toujours en résonance de ce que l'on vient intégrer et accomplir.

Le but est de comprendre la totalité, de voir que tout est la fragmentation infinie d'une même source de lumière, qui n'est pas assujettie au temps, ni à l'espace et dimensions. Cette présence éternelle est au-delà de tout concept, au-delà de la matrice quantique. C'est ce qui nous permet en tant que présence éternelle de le vivre dans l'illusion et avoir accès à un nombre infini de réalité plus vraie les unes des autres. Comme cette réalité dans laquelle j'écris ce message et qu'il est partagé et tombe au bon moment, pour celui qui est prêt d'en faire la lecture. Comme je le disais peu importe où provient la lumière, nous le recevons de toutes les façons, quantique ou pas, tout est lumière. La lumière n'est que l'émanation de la présence éternelle. Tant que l'être dans son véhicule de lumière ne réalise pas que tout est un, il se confronte avec lui-même, ne réalisant pas que tout provient de la même présence éternelle, de la même essence, trop occupé à être le véhicule de lumière, oubliant qu'il en est la présence éternelle dans toute sa fragmentation infinie, se dévoilant de façon quantique. Il y a que l'amour de tout qui apporte cette vérité, de faire abstraction à tout, d'être juste l'observateur de cette émanation infinie, aimant tout d'un même amour, libre de tout concept. Tel un enfant qui se voit dans différents miroirs montrant sa diversité infinie à travers les miroirs de la matrice quantique. N'oublions pas tout est un, l'un en tout.

Enfants de la lumière de l'amour

https://justeetre.blogspot.com/

lumière illusion réalités haut bas voyageurs

Ajouter un commentaire