Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Lettre ouverte aux enfants des années 90


Si vous êtes nés entre 1984 et 1998, vous appartenez à la génération qui a dans son thème natal Neptune en Capricorne.

D'une nature sérieuse et contemplative, vous faites partie d'une génération pour laquelle les notions de responsabilité, de notoriété et de sagesse comptent beaucoup. Vous avez grandi dans un monde malade, déprimé et pollué, ce qui vous porte à rêver d'un univers plus sain et plus serein, dans lequel vous pourriez réaliser votre être intérieur en toute tranquillité. Vous aspirez à construire autour de vous un monde bien structuré, rassurant et logique. Vous êtes d'une grande utilité pour les générations suivantes car vous avez la capacité de trouver des solutions aux problèmes difficiles que traverse l'humanité. Votre carrière est inspirée par un idéal, auquel vous joignez le sens des responsabilités et la capacité d'organisation.

Parmi votre génération, il y a ceux et celles qui sont nés avec la conjonction Uranus-Neptune, de 1990 à 1996, et que l'on a appelé les "enfants Indigo". On a beaucoup parlé de leur hyperactivité, de leurs capacités psychiques étonnantes et de leurs pouvoirs occultes, mais le plus souvent ce sont tout simplement des êtres très LUCIDES et CONSCIENTS du monde dans lequel ils sont nés.

Parmi les "enfants Indigo" se trouvent de vrais génies, mais plus encore ceux et celles qui sont nés avec la conjonction Saturne-Uranus-Neptune, de février à mai 1988, puis de décembre 1988 à janvier 1991, que l'on appelle parfois les "enfants Cristal" ou "enfants Lumière". Si vous êtes de ceux-là, on a du sûrement vous classer parmi les "surdoués" car votre intelligence est nettement au dessus de la moyenne. Mais ne pensez pas que vous faites partie d'une élite et veillez à rester humbles...

Vous avez des dispositions particulières pour diriger, mettre en place des systèmes fiables, organiser au sein d'institutions novatrices. La politique vous tente mais vous en connaissez tous les rouages, toutes les faiblesses et tous les pièges. En conséquence, vous essayez plutôt de contourner les obstacles, préférant agir dans l'ombre ou en marge de la société, mais toujours dans l'action concrète. Car vous savez intimement que votre destin est de contribuer à changer le monde.

Vous vous êtes incarnés dans une famille où, le plus souvent, vos parents vous ont considérés et traités d'égal à égal, comme un autre adulte. On vous a poussés à vous affirmer, à poursuivre les études supérieures, à exploiter vos dons et qualités. Le plus difficile a été de vous exprimer, de DIRE ce que vous sentez et vivez à l'intérieur de vous. Il faut dire que vous contrôlez très bien vos émotions, trop quelquefois, si bien que votre vie affective tient peu de place dans votre existence. Non pas que votre cœur ne soit pas ouvert, mais vous vous méfiez de vos élans affectifs et de vos attirances sexuelles. Vous connaissez bien les mécanismes de votre corps physique et les processus chimiques qui altèrent les cellules, en conséquence vous essayez de mener une vie saine, parfois à la limite de l'ascèce. Bref, vous correspondez très bien à l'image mythique du "sage sur la montagne" propre au Capricorne.


Ce qui m'amène tout naturellement à l'objet de cette lettre : interpeler votre conscience en vous invitant à descendre de votre rocher, avec tout le respect que je vous dois. LE MONDE A BESOIN DE VOUS.
Vous le saviez déjà ? Et bien, tant mieux mais je me permets d'insister car le Capricorne est assez lent à démarrer, il prend son temps, il a tout son temps...
Sachez toutefois que, à l'horloge cosmique, on vous attend de pied ferme au retour de Saturne en Capricorne, c'est à dire de 2018 à 2020.
Vous êtes déjà descendu de votre rocher et vous avez commencé à semer vos petites graines autour de vous ? Bravo, et merci au nom de l'humanité car nous savons que nous pouvons compter sur vous. Faites parler de vous, communiquez le plus possible, n'hésitez pas à vous exprimer même si vous n'aimez pas être sous les feux des projecteurs, c'est pour la bonne cause.

Nous croyons en vous, nous avons confiance en vous, nous vous aimons.

Patrick Giani le 30 juin 2014

http://www.giani.fr/enfants_de_lumiere.htm

Lettre ouverte aux enfants des années 90

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau