Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Les mystères de l'âme humaine

 

Mystere ame humaine

Le rôle du rêve est d’alimenter le réel, créer un miroir de possibilités nouvelles

Ce message est venu en une fois, très aisément, il contient certains ajouts pour faciliter sa compréhension, après relecture, et ceux-là m’ont été également transmis de manière psychique.

J’ai fait de mon mieux avec les explications de Dorian sur l’âme humaine. Pour bien appréhender certaines notions, il convient de lire ces propos avec discernement, et de les comparer bien sûr avec d’autres textes.

Il serait très présomptueux de penser détenir la vérité en certains domaines, ce texte se propose donc d’être une approche différente concernant des découvertes métaphysiques dont nous sommes seulement à l’aube.

« Lorsque le rêve vient frapper à votre porte la nuit, le repoussez-vous ?

Bien sûr que non.

Nous venons vous dire que le rêve est une possibilité nouvelle, merveilleuse, de communiquer avec beaucoup d’êtres des sphères supérieures. Il vient reconquérir ses anciens potentiels oubliés, à présent vous pouvez pleinement activer cette fonctionnalité en vous-même.

D’une certaine manière vous êtes des démiurges endormis, mais ne le savez point.

Le rêve permet d’accéder à tous vos potentiels enfouis, il révèle tout ce que vous aimeriez voir fleurir sur votre monde.

Mais il a longtemps été rejeté, incompris, car faisant partie de la trame inconsciente de votre être. Un mépris vif pour l’activité psychique, émotionnelle du corps, a longuement perduré durant des siècles.

Pourtant, les savants comme Carl Jung ont émis judicieusement l’hypothèse que le rêve était l’expression de désirs inconscients, souvent refoulés par son auteur. D’une certaine manière, ils l’empêchaient de vivre pleinement, et parfois, cela s’accompagnait de pathologies sur le corps physique.

Puis, il y a eu les N.D.E. (Near Death Experience/ Expérience de mort imminente). Les découvertes du docteur Charbonnier et de tant d’autres avant et après lui, sont essentielles.

Ces médecins courageux étudiaient ces données pionnières, pendant que leurs collègues se moquaient d’eux.

Ils rassuraient également les patients témoins de N.D.E., en faisant montre d’une humanité fort à propos.

Qu’est ce que la science a alors découvert ? Que le siège de l’esprit humain n’est point le cerveau, mais une entité éthérée, qui peut au besoin s’en détacher pour mettre le corps en sécurité.

Lors d’un traumatisme crânien par exemple, tous les souvenirs sont alors conservés dans les couches subtiles qui entourent le corps, puis ensuite une fois que celui-ci s’éveille, il ne garde aucune séquelle. Pour certains scientifiques, cela est inexplicable.

Lors de ce processus de sauvegarde, le témoin est amené à vivre une N.D.E., c’est à dire à se rapprocher de son âme, pour y apporter le chemin de sa vie. Il lui est donné alors de voir cette immense lumière blanche et de sentir des présences, disparus de sa famille ou proches amis, qui l’attendent de l’autre côté du voile et s’adressent à lui.

Mais souvent, le sujet n’est pas prêt pour l’ultime voyage, il reste encore assez de force au corps physique et cela tire en arrière, sur le lien. On lui présente également des images de personnes vivantes qui ont besoin de lui, de manière intense.

Cela le fait donc hésiter, et il s’en retourne. Il est de nouveau aspiré dans un couloir, il revient dans son corps ou près de celui-ci, le temps que sa respiration se rétablisse.

Donc, en demeurant près de son corps, dans cet état omniscient, il voit et entend, mais en plus, peut naviguer à l’intérieur des êtres en train de ranimer son corps physique. Il arrive à connaître parfaitement les pensées de ceux qu’il voit, leurs émotions et intentions.

Ensuite, il se réveille et raconte tout son parcours. Les médecins sont souvent très embarrassés par ces cas, où le cerveau à l’arrêt est dans un état de mort clinique. Il ne produit aucune activité sur l’encéphalogramme, donc comment le sujet peut-il voir et entendre des propos exacts, sans employer ses yeux, ni ses oreilles ?

Ce n’est pas une affabulation et cela met les scientifiques dans un grand embarras.

Pourtant c’est la manifestation de la puissance bien réelle de vos êtres, chers Enfants de la Terre. Vos corps sont ainsi faits de plusieurs enveloppes physiques. Lorsque l’une d’entre elle est au repos, les autres prennent le relai, c’est aussi simple que cela.

Pourquoi se demander si de tels témoignages sont réels ? Il existe des milliers, voire des millions de cas de mort cérébrale, où le cerveau n’a pas été oxygéné, et où le sujet a survécu quand même, en racontant ce qu’il a vu.

Comment cela est il possible ?

Tout simplement parce que le corps endormi a été alimenté par une autre source d’énergie, éthérée, que ses enveloppes subtiles lui ont procuré. Cette forme d’énergie se nomme le plasma, ou les particules adamantines, et elle siège dans tout votre environnement. Il s’agit de particules de lumière fondamentale, qui peuvent se muer en absolument tout ce dont un corps a besoin pour survivre. Cela se fait tout seul.

L’étincelle divine qui se tient au centre de votre enveloppe physique analyse tous ses besoins, elle anticipe tous les possibles.

Ces particules sentent que l’on a besoin d’elles, qu’un être physique doit être préservé et nous les envoyons aussi vers vous, elles viennent en vagues rapides et permettent d’invalider beaucoup de processus de dégradation des cellules. Votre corps n’absorbe pas seulement de l’air et des aliments, il ingère aussi une grande quantité de particules adamantines, émanant directement du soleil et de l’énergie-mère de la Terre.

Lorsque le souffle est à l’arrêt, ces particules doivent entrer directement dans le corps par les chakras, leur quantité et leur qualité est bien supérieure.

Cela répond-il à votre question ?

Nous savons bien que vous vous posez beaucoup de questions en ce moment sur l’après-vie.

Il existe des circuits énergétiques impalpables que vos scientifiques ont peine à admettre, mais qu’ils sont sur le point de valider. Ces circuits, très nombreux, entourent le corps physique et servent en cas de besoin à le préserver.

Lorsque le parcours du corps physique est achevé, qu’il ne contient plus suffisamment de réceptacles intacts, ou pour toute autre raison que l’âme connaît, ces circuits se ferment. L’énergie du corps est transférée dans les enveloppes subtiles, pour leur permettre de s’élever.

Il arrive que cette opération se fasse partiellement et que l’âme hésite. Le corps est donc maintenu en vie, il tire sur le lien qui l’unit à l’âme et à l’enveloppe astrale pour la ramener.

Cela envoie plus de particules bienveillantes vers le corps physique.

Ces particules de lumière vivante, sont dirigées dans les régions du corps qui en ont le plus besoin, le cerveau bien sûr, qui permet d’accéder à la banque des souvenirs, le cœur et les organes abdominaux dans une moindre mesure.

Pour alimenter les organes, cette énergie utilise le réseau des points d’acupuncture, qui n’est pas un réseau physique, mais un réseau de votre corps astral ou éthérique, suivant les appellations. C’est votre enveloppe astrale qui entoure très exactement le corps physique et qui veille à sa bonne conservation, à sa protection.

Nous sommes heureux de votre intérêt.

Oui les savants ont fait de nouvelles découvertes, en Allemagne et partout ailleurs, mais ils ne dévoilent pas encore tout, car cela pourrait faire de l’ombre à leurs collègues, cela les empêcherait de récolter des fonds pour continuer. Car tout marche sur l’argent, encore pour l’instant, dans votre monde.

Le cerveau ne contient pas de souvenirs, il est juste le moyen d’y accéder, un chemin d’accès au répertoire de la mémoire, pourrions-nous dire. L’accès à chaque souvenir y est encodé, classé, il existe souvent plusieurs voies d’accès, exactement comme pour un ordinateur. Les accès aux souvenirs y sont classés par date, par préférence, par fréquence d’utilisation, par thème, par liens se rapportant à une personne.

Il contient aussi la mémoire de toutes les actions nécessaires à mouvoir le corps physique, l’encodage qui permet d’agir sur le système nerveux, et le nombre de muscles à solliciter. Il s’agit de commandes très complexes, ainsi pour attraper un objet, il faut mettre en jeu des centaines de muscles.

Le sujet ne pense pas à tout cela, mais le cerveau, lui, l’a mémorisé en détail. L’âme, lorsqu’elle commence à habiter le corps physique, durant la vie intra-utérine, apprend à commander les mouvements du corps. Lorsque celui-ci est plus petit, cela est plus aisé. Cet encodage se met en place très progressivement, au fur et à mesure de la création du système nerveux, il prend des mois et des mois. Voilà pourquoi certains bébés bougent autant, ils s’entrainent à mouvoir leur corps. Il leur faut mémoriser des milliers de mouvements qui deviendront inconscients. Ces étapes fondamentales ont lieu pour tous les êtres vivant sur Terre.

Ce n’est qu’ensuite, lors de votre naissance, que vous savez ainsi respirer, mais aussi saisir un objet et connaître le réflexe de la marche. Tout cela a déjà été encodé dans votre cerveau, mais vous n’en êtes point conscients.

A présent, vous redécouvrez cet ensemble de fonctionnalités, qui ont été placées en vous par votre être spirituel et voyageur.

Nous nous réjouissons.

Nous sommes heureux d’assister au réveil de la Terre, chers Enfants, et de répondre au questionnement métaphysique qui en découle,

Vos êtes aimés, poursuivez dans cette direction qui est celle de votre cœur, »

Dorian et les Guides de Lumière,
Aurélia Deloux

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre blog http://www.unepetitelumierepourchacun.com

etincelle divine corps astral communication reve humaine ame mystère Mystere ame humaine

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau