Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le Message de l'Obscurité

Prendre un enfant par la main

 

 

Pamela Kribbe transmet Jeshua

Chers amis,

Je suis Jeshua, je vous salue tous. C'est une joie pour moi d'être ici parmi vous. Nous sommes connectés en tant que frères et sœurs. Collectivement, nous amenons une nouvelle vague de conscience dans le monde. Ressentez cela en vous quelques instants.

Vous êtes des porteurs de flambeaux ; vous portez en vous une lumière intérieure. Voyez : vous portez un flambeau de lumière qui se répand dans l'obscurité. Initialement, vous êtes appelés à répandre cette lumière dans votre propre obscurité. Dès que vous naissez ici sur Terre, qui est pleine de peur, d'illusion et de méfiance envers la vie, vous prenez part à ce monde et à sa tentative d'échapper aux ressentis intenses. Dès votre naissance et tout au long de votre croissance - votre prime jeunesse et adolescence - vous êtes mis au défi d'essayer de vous cramponner à votre lumière et à qui vous êtes réellement, et à ce que vous ressentez. Et c'est un immense défi !

Comme c'est merveilleux que vous soyez présents ici avec votre flambeau de lumière ! Que vous ayez réussi à passer ! Vous pourriez penser : "Ça m'a coûté un bras", ou bien : "Je n'ai rien réussi du tout, je me sens seul-e et abandonné-e." Mais nous voyons que vous êtes ici, donc sachez que vous n'êtes pas seuls. De nombreuses âmes-sœurs et des guides de ce "côté-ci" sont ici avec vous. Nous vous considérons comme des porteurs de flambeaux, alors croyez-le !

Pour commencer, la vie vous donne votre portion d'obscurité, pour ainsi dire. Intérieurement, vous êtes confrontés à des peurs et extérieurement, à des évènements qu'apparemment, vous êtes incapables de gérer. Toutefois, ce sont précisément ces évènements et ces émotions difficiles qui attirent votre sagesse la plus profonde, votre moelle, votre lumière intérieure. C'est spécialement à cause de la "nuit noire de l'âme" que la lumière de votre âme vous devient visible. Ce n'est pas une lumière qui vous vient de l'extérieur, mais uniquement la vôtre qui peut vous guider pour traverser la nuit noire de l'âme, parce qu'elle vous ramène implacablement à vous-mêmes et à vos ressources internes. Toutes les choses extérieures auxquelles vous pourriez vous raccrocher disparaissent. Vous êtes là, assis tous seuls, sur la terre nue. Vous ne pouvez obtenir de l'aide que de vous-mêmes, de votre force intérieure.

Chacun de vous ici connaît cette expérience d'être ramené à soi-même, d'avoir à lâcher prise de tout, et de renaître dans la lumière de son âme pour vivre une aube nouvelle, un nouveau départ où une plus grande part de votre âme est présente sur Terre. C’est aussi ce que fait pour vous la nuit noire de l'âme. Hormis le fait qu'elle vous demande de renoncer à toutes certitudes externes et de vous occuper d'émotions profondes et parfois très sombres, elle vous amène à un nouvel horizon, une nouvelle conscience de la réalité. Arrivés à ce point, la lumière de votre flambeau brille non seulement pour vous mais elle éclaire aussi un chemin pour les autres, bien souvent à votre insu.

Vous n'avez pas besoin de faire grand chose pour l'accomplir, car cela arrive naturellement. Votre conscience change parce que vous avez découvert le sens de l'amour et de la compassion. Vous ne pouvez réellement connaître la véritable signification de ce sens qu'en étant vous-mêmes dans un puits sans fond. Vous comprenez alors la puissance d'une main tendue, de l'absence de préjugés, du sens de l'amitié, et vous apprenez cela d'abord en vous. Lorsque vous avez éprouvé cette tendresse pour vous-mêmes, elle vous accompagne tout au long des contractions du processus d'accouchement et vous naissez à un nouveau moi, doté d'un cœur doux et ouvert, un moi "en connexion". Pas un moi obligé de lutter pour survivre par peur, mais celui qui peut se permettre d'être complètement présent, serein et tendre. Vous devenez alors un artisan de Lumière, quelqu'un qui participe à façonner la nouvelle ère sur Terre.

J'aimerais vous dire quelques mots à propos de ce temps nouveau qui est en germination sur Terre. Ce n'est plus une vision d'avenir - c'est maintenant, ici ! - Grâce à vos efforts, et aux efforts de tous ceux et celles qui traversent le même processus que vous, une nouvelle Terre est en train de voir le jour. Cela fait longtemps que vous attendez cet avènement. Pas seulement dans cette vie, mais au cours de nombreuses vies où vous avez cru en la promesse, la vision, d'une nouvelle Terre où votre âme pourrait être complètement en phase avec sa présence ici ; où enfin, vous seriez chez vous sur cette petite planète si unique.

Ressentez un instant à quel point cet accomplissement est déjà perceptible pour vous, le degré auquel vous savez être déjà connectés à la Terre. Plus vous êtes présents ici avec votre âme, plus la Terre gagne en momentum, s'éveille et suit la direction de cette lumière nouvelle que vous êtes venus apporter. Ne vous sous-estimez pas ! Oui, ce que vous faites avec votre flambeau de lumière, c'est pour vous, mais c'est aussi pour la Terre et tout ce qui vit sur Terre. Vous entraînez la Terre dans votre sillage par ce que vous êtes.

Vous êtes des artisans de Lumière - vous apportez la Lumière sur Terre. Imaginez que vous êtes assis dans un beau site naturel. Vous ressentez la paix, l'harmonie de la Terre sous votre corps. Vous vous connectez à elle, à l'âme de la Terre, et vous percevez qu'elle aussi aspire au changement, à une croissance dans la conscience. Elle veut accomplir cela en connexion avec vous et toute l'humanité.

La Terre est elle aussi impliquée dans un processus dynamique ; ressentez cela quelques instants. Permettez à l'âme de la Terre de se présenter à vous sous la forme d'un être humain ou d'un animal, et restez avec l'image qui apparaît spontanément à votre esprit. Demandez-lui à quoi elle aspire, ce qu'elle veut accomplir dans son évolution, dans son processus de croissance. Demandez-lui ce que vous pouvez faire pour elle maintenant ; comment vous pouvez apporter votre soutien au développement de l'âme de la Terre.

Que vous fait cette réponse ? Avez-vous l'impression que ce qu'elle vous demande est aussi ce qui vous nourrit, ce qui vous connecte à la Terre, et ce qui vous donne du repos et de l'harmonie ? L'art de vivre sur la nouvelle Terre est d'être pleinement connectés avec son être, qui vit aussi en chaque être humain ; d'être en connexion avec votre nature humaine de créature terrestre.

Le nouvel humain est pleinement enraciné et présent. Il ou elle respecte les rythmes de la Terre et de la Nature dedans et dehors. Ressentez la puissance de la nouvelle Terre circuler en vous. Elle vit déjà en vous et dans la Terre. Allez-y, suivez le nouveau, il vous invite ! La nouvelle Terre veut grandir et s'épanouir.

Bien souvent, la nuit noire de l'âme amène quelqu'un au seuil du nouveau et c'est sûrement vrai pour vous. Je parle aux âmes que vous êtes. Cela fait longtemps que vous foulez ce chemin. Vous avez fait un long voyage et vécu de nombreuses fois sur Terre. Vous avez maintenu votre flambeau allumé tout en affrontant des expériences intenses de souffrance, de désolation et de rejet.

À présent, au seuil de ce nouveau temps, vous êtes encore davantage mis au défi par l'ancienne énergie, la lourdeur qui a été votre expérience si longtemps sur l'ancienne Terre. Mais maintenant, vous allez libérer et quitter cela, et vous ne pouvez dire adieu à quelque chose que quand vous l'honorez, quand vous pouvez apprécier ce qu'elle vous a apporté et alors, vous la laissez partir avec amour. Toute la souffrance accumulée dans cette vie et les précédentes a besoin de votre bénédiction pour être délivrée. Seulement après cela pourrez-vous passer le seuil, libres et soulagés du fardeau, tels les anges que vous êtes essentiellement.

Par conséquent, respectez la nuit noire de l'âme et son message. Quand vous faites l'expérience de cette obscurité, laissez-lui voir comme vous êtes devenus forts, les nombreuses étapes que vous avez déjà franchies lors de votre voyage intérieur. Cette peine, cette peur, cette tristesse, cette dépression - quoi que ce soit - vous êtes bien plus grands que cela ! Vous êtes capables de compassion, vous pouvez les bénir. C'est-à-dire que vous pouvez leur tendre la main et dire : "Vous êtes très bien comme vous êtes ; je vous comprends. Je ne me bats pas contre vous. Je vous laisse de la place en moi. Vous me remémorez les temps anciens et j'ai beaucoup appris de ces expériences." Sachez que c'est grâce à tous ces hauts et bas vécus lors de vos vies terrestres qu'une sagesse a pu mûrir en vous ; vous avez une compréhension intime de l'amour, de la compassion et de la force. Elles sont devenus une réalité vivante pour vous.

C'est la conscience christique qui s'éveille alors en votre cœur, en votre être. C'est ce qui vous fait passer le seuil de ce temps nouveau, quand tous vos idéaux donneront un rythme et un tempo qui vous conviennent, à vous et à la Terre. L'important est que vous estimiez la valeur de la nuit noire de l'âme, qu'il pourrait vous arriver de traverser encore. C'est une chose qui a besoin d'être vue à nouveau à la lumière de l'amour et de la compréhension. Après, elle peut se détendre et se dissoudre lorsque vous en retirez la sagesse issue du passé. C'est le fruit de votre voyage terrestre.

Ainsi, quand vous êtes aux prises avec des émotions sombres telles que la peur, ou que vous vous demandez si vous faites vraiment partie de cette Terre, ou encore que vous avez l'impression d'être des étrangers, solitaires, harcelés par les doutes, faites comme s'il s'agissait d'un enfant. Imaginez le visage d'un enfant qui exprime toutes ces émotions encore présentes. Tendez la main à cet enfant et bénissez-le. Il est tellement digne de votre attention et de votre amour ! Mais ne rendez pas les choses plus difficiles qu'elles ne le sont. La nuit noire de l'âme est un évènement quasi indispensable avant de passer le seuil de la nouvelle Terre.

Prenez cet enfant par la main, car il porte les émotions les plus lourdes ; accompagnez-le, offrez-lui votre soutien, mais n'oubliez pas qui vous êtes : le parent aimant et compréhensif qui tient la main de l'enfant. Vous êtes en mesure de voir plus loin que lui ou elle. Vous pouvez déjà voir au-delà du seuil. Vous percevez la force vitale jaillissante d'une nouvelle réalité qui vous attend. Offrez une attention sereine à cet enfant qui résiste encore ou qui a peur. D'autre part, restez conscients de cette nouvelle réalité qui prend racine maintenant sur Terre.

Avec tous ceux qui m'accompagnent ici, je vous honore et vous respecte. Ressentez notre déférence. Merci pour votre présence ici aujourd'hui.

© Pamela Kribbe

www.jeshua.net

Traduction Christelle Schoettel

lumière amour compassion conscience message peur obscurité main tendue

Ajouter un commentaire