Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le Chemin de la Connaissance

File 20200629 155339 bp1ei5Nous sommes les membres de votre Famille Galactique de la Cinquième Dimension qui ont choisi de prendre des vaisseaux terrestres humains pendant ce MAINTENANT de grande transmutation. Nous sommes impatients de communiquer avec tous les humains qui souhaitent communiquer avec nous. Oui, nous comprenons que beaucoup d’humains de votre ligne de temps actuelle ne sont pas encore conscients qu’il existe des êtres supérieurs de quatrième et cinquième dimension qui portent des formes humaines.

Ces êtres de dimensions supérieures sont souvent le « SOI Supérieur » de leur Soi Humain. Malheureusement, beaucoup de ces humains ne sont pas encore conscients que leur propre « SOI Supérieur » est un membre de leur Famille Galactique qui résonne dans les cinq dimensions de la réalité.

Heureusement, de plus en plus d’humains sur Gaïa s’éveillent lentement, ou rapidement, à leur propre SOI Supérieur.

Lorsque nous parlons de ces humains de troisième dimension qui portent une forme de cinquième dimension, nous ne disons PAS que tous ces humains sont conscients qu’ils ont aussi une forme de cinquième dimension.

Nous utilisons le mot « porter » pour ceux qui ne sont pas encore complètement éveillés, et qui sont actuellement en train de s’éveiller à leurs propres mémoires, talents, devoirs et réalités de dimension supérieure. Nous utilisons le mot « réalités » parce qu’il y a de nombreuses réalités qui sont totalement inconnues de ceux dont la conscience résonne principalement en « Troisième Dimension, la vie humaine quotidienne sur la planète Terre !

Le premier changement que l’éveil des humains connaît est la capacité à se souvenir de leur « vie de rêve ». Nous disons « vie de rêve » plutôt que « rêves » parce que la « vie de rêve » est la première phase du souvenir de leur propre SOI Supérieur Dimensionnel.

Lorsqu’une personne est capable de faire des rêves très vivants sur ses propres expériences de dimension supérieure, elle a le choix de repousser ce rêve parce qu’elle n’est pas encore prête à être aussi « différente » des autres êtres de troisième dimension. D’autre part, certains humains ressentent l’amour et les protections que ces expériences « différentes/plus élevées » leur procurent.

En fait, beaucoup de ces « éveilleurs » (comme nous les appelons depuis notre vaisseau spatial) écrivent ces rêves et les partagent même avec d’autres parce qu’il y a quelque chose de très important dans ces « rêves » et donc ces « rêves » sont écrits, partagés avec d’autres et introduits dans leur vie quotidienne.

D’autre part, ceux qui sont endormis dans leur vie en haute dimension se souviennent rarement de rêves ou de médiations dans lesquels ils vivent une réalité très différente, et pourtant très semblable, de leur vie quotidienne en troisième dimension. Par conséquent, certaines de ces personnes repousseront la curiosité qui s’est installée dans leur vie intérieure, car elles ne sont pas encore prêtes à faire l’expérience de leurs propres capacités de dimension supérieure qui sont latentes en elles, souvent depuis de nombreuses incarnations.

Cependant, une fois que ces « communications supérieures » entrent dans leur vie quotidienne, une communication intérieure entre la personne qu’elles sont dans leur vie quotidienne et la personne qu’elles sont dans leurs rêves et/ou leur imagination. À terme, ces personnes atteindront un carrefour dans leur vie où elles ne pourront plus ignorer l’expression nouvellement croissante du « quoi ? ».

Alors vient le défi ! Se permettent-elles de dire simplement « Oh, arrêtez ces pensées ! » à ceux qu’elles ne sont pas encore prêtes à croire qu’ils sont réels. Et au lieu de se souvenir de ce que leur SOI Supérieur leur envoie, ils commencent à oublier. Ils oublient leurs rêves, ils oublient leur imagination, et ils oublient d’écouter leurs propres pensées intérieures (supérieures).

Ils ont choisi de rester « juste un être physique normal » ! Certains de ceux qui ont choisi d’être « juste normaux » auront probablement une vie normale. Ce choix n’est ni bon ni mauvais, mais c’est une décision majeure qu’ils ont prise – et c’est ce qu’ils ont fait maintenant.

D’un autre côté, ce sont ceux qui ont soif de nouveauté, d’excitation, d’inconnu et de découverte. Ce sont les humains qui choisissent souvent d’apprendre à méditer, qui souhaitent aller au plus profond d’eux-mêmes pour trouver les questions qui les ont agacés, afin de pouvoir, une fois pour toutes, se regarder eux-mêmes, ainsi que leur vie, à travers des fréquences de plus en plus élevées de la réalité.

C’est en trouvant et en connaissant leurs propres désirs, besoins, choix, qu’ils prennent une conscience de plus en plus profonde d’eux-mêmes, ainsi que du monde qui les entoure. Ce « Chemin de la Connaissance » est rempli d’un besoin de se souvenir de ce qu’ils savent avoir oublié avant d’entrer dans leur vie en troisième dimension.

Par conséquent, ils savent que puisqu’ils ont oublié quelque chose de leur vie quotidienne, ils veulent généralement retrouver ce dont ils se souviennent de leurs rêves, de leur imagination, de leurs souvenirs, de leurs autres vies, et de celle qu’ils étaient avant d’entrer dans la troisième dimension, celle de l’être humain.

Certains se sont même demandé s’ils étaient « juste des humains », ou si certaines des pensées et des rêves, et l’imagination qu’ils avaient, étaient en fait des événements réels qui se produisaient dans une « fréquence plus élevée de la réalité ». C’est dans cette pensée d’une « fréquence supérieure de la réalité » qu’ils ont commencé à se souvenir de la vie qu’ils avaient avant de naître dans leur moi actuel et leur réalité actuelle !

Le PASSÉ n’était plus rempli de moments oubliés, mais devenait un coffre au trésor d’aventures et de souvenirs dont ils pouvaient se souvenir et qu’ils pouvaient utiliser pour mieux comprendre QUI ils étaient, QU’ EST-CE qu’ils faisaient dans ces vies antérieures, OÙ ils se trouvaient dans leurs vies antérieures, QUAND était la meilleure période de leur vie et qu’ont-ils appris, et enfin POURQUOI ils ont choisi de s’incarner dans le MAINTENANT de la vie qu’ils vivaient.

En fait, cette vie qu’ils vivaient/vivent dans ce MAINTENANT n’est pas la seule forme de vie du passé ou du futur. Et l’être qu’ils sont dans cette vie peut être rempli de souvenirs de vies passées qui peuvent leur révéler qu’ils ont besoin d’informations pour être « remémorés ».

Le chemin de la connaissance est maintenant beaucoup plus large, plus long et en fait, infini, car les fins reviendront pour devenir un autre commencement ! Mais ce « chemin de la connaissance » était-il quelque chose dont ils pouvaient se souvenir une fois qu’il était rectifié, ou bien qu’ils oubliaient encore et encore, de sorte que l’apprentissage du passé n’était PAS dans leur chemin.

Le Chemin de la Connaissance peut facilement être oublié comme un voyage dans la vie après la vie.

Peut-on se souvenir de ses vies passées ? Et, voudrait-on se souvenir d’elles ?

Le feriez-vous ?

Et le pouvez-vous ?

Traduit : https://messagescelestes.ca

SOURCE http://suzanneliephd.blogspot.com

Ajouter un commentaire