Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le Bonheur est dans les petites choses...

 

Bonheur nuage

Imaginez que vous êtes seul sur une île déserte. Vous êtes échoué là, suite à un naufrage. La première chose que vous ferez sans doute est de vous trouver de la nourriture. Vous essayerez plusieurs méthodes pour capturer votre nourriture et chaque fois que vous réussirez mieux que la veille, une sensation de bonheur prendra place en vous. Ensuite, c’est votre abri que vous bâtirez et améliorerez tout le long de votre séjour sur cette île. Pourquoi ?

Oui pour êtres plus confortable, mais surtout pour retrouver le plaisir de créer quelque chose que vous n’aviez pas créé avant. Chaque fois que vous créerez quelque chose de différent sur cette île, chaque fois un moment de bonheur prendra place en vous.

Cependant, il manque quelque chose, me direz-vous. Il manque quelqu’un avec qui le partager et c’est là que l’euphorie de la vie prend forme. Si trente personnes sur cette île travaillaient ensemble avec vous pour bâtir un truc que vous n’aviez pas réussi à bâtir encore et que finalement vous réussissez, ne serait-ce pas euphorique au moment précis où vous tous réussissez ?

Dans ma quête du bonheur, il y a quelques années, j’ai demandé à Martin, un de mes meilleurs amis, ce qu’était le bonheur pour lui. Il m’a répondu que pour lui, le bonheur se trouvait dans les petites choses. Je trouvais sa réponse très noble, quoi qu’elle ne m’ait pas satisfait complètement. Quelque chose manquait que je ne réussissais pas à trouver à ce moment-là. Je savais que le bonheur devait prendre place dans l’amour, je veux dire que c’est lorsque j’aime quelque chose, aussi petit soit-il, que je reçois l’amour et c’est lorsque je reçois l’amour qu’une énergie monte en moi me faisant vivre un bienfait immense. Mais pourquoi l’intensité varie-t-elle ? Autre que mes pensées négatives de peur, de culpabilités et de colères qui ont le pouvoir d’éteindre complètement la sensation de bonheur qui peut naitre en moi, pourquoi parfois j’aime au point de sentir une immense euphorie, une immense joie.

J’ai compris que lorsque je réussis à créer quelque chose, ce niveau d’amour monte d’un cran. Par créer je veux dire ; réparer, bâtir, trouvez ou faire quelque chose que je n’ai pas fait encore. Mais il manquait encore quelque chose. Aujourd’hui, je pense avoir compris, mais avant de vous le dire, j’aimerais que l’on retourne à mon ami Martin.

Alors, le bonheur se vie dans les petites choses me dit-il. Il se trouve qu’il joue au curling depuis au moins dix ans maintenant. Durant la saison de curling, il joue entre trois et cinq fois par semaine, en plus des tournois. Il n’a pas de vie me direz-vous ? C’est quoi le but de la vie si ce n’est pas d’être heureux, vous répondrais-je. Il est vrai que pour certain le curling peut paraitre un sport long et ennuyeux, mais ce fait existe seulement pour ceux qui n’ont pas encore parlé de curling avec Martin. Lorsque vous aurez parlé curling avec lui pendant un moment, vous trouverez un monde derrière ce jeu et les mots « ennuyeux et long », je peux vous le dire, n’en font pas partie.

Mais qu’est-ce que le curling au juste ? C’est quatre personnes essayant l’impensable à chaque coup. Le lanceur doit établir une connexion entre son corps, son esprit et le « skipper » qui le guide pour que la pierre puisse voyager sur la glace à la bonne vitesse, avec le bon angle. De plus, cette pierre doit tourner sur elle-même du bon côté et à la bonne vitesse également. Un coup parfait est demandé à chaque lancé. Le but est de réussir un coup qui, pour les communs des mortels comme moi, est irréalisable. Aussi, pour y arrivez, les quatre personnes qui composent l’équipe y participe en même temps. Tous ont un rôle à jouer. Est-ce que je peux vous dire que lorsque le coup est réussi, ils se regardent essayant de contenir leur débordement d’énergie de bonheur, mais en vain ! C’est l’euphorie ! Est-ce cela une petite chose ? Imaginez, à partir d’un seul coup à la fois ils réussissent à gagner une partie. Imaginez un tournoi ! Imaginez, une lancé de pierre à la fois gagner la saison. Est-ce cela une petite chose ? Le bonheur se trouve dans les petites choses ! Ha oui ? Êtes-vous sûr ?

Nous sommes venus sur la terre à un moment très précis. Actuellement, à l’heure où j’écris ces lignes et à l’heure où vous lisez ces lignes, nous sommes des milliards à vouloir que le monde change, qu’il devienne quelque chose qu’il n’a jamais été auparavant. Nous sommes des milliards à vouloir que le monde devienne un havre de paix, que la guerre soit rayée de la carte, que la prospérité règne sur la Terre indépendamment de la couleur de peau de chacun, de sa langue ou de ses croyances. Nous sommes des milliards, à la minute, à l’instant présent où vous lisez ces lignes, à vouloir une planète propre et rempli d’amour et de richesse pour nos enfants. Et savez-vous quoi ? Nous réussissons ? Brique par brique, avec notre volonté, avec nos intentions et surtout avec notre amour et notre vision de ce nouveau monde, nous réussissons. Oui c’est parfois découragent, oui c’est long et fatigant, mais nous réussissons à tous les jours un peu plus.

Alors, lorsque vous verrez votre voisin, l’employé du magasin, un membre de votre famille ou autre personne qui croisera votre regard tantôt sur le trottoir, regardez-le et rappelez-vous que l’être véritable qu’il ou qu’elle EST, est venu ici pour la même raison que vous et qu’ensemble, brique par brique vous réussissez. ENSEMBLE nous réussissons. Si nous prenons conscience de ce fait à tous les instants de notre vie et prenons le temps d’éliminer toutes les pensées qui entravent cette conscience, nous serons heureux, « euphoriquement » à jamais et par conséquent ce bonheur créera ce nouveau monde. Est-ce là une petite chose ?

Si vous décidez de publier cet article sur votre mur ou ailleurs et que quelqu’un vous dit « Ça parait que tu ne vois pas les mêmes nouvelles désastreuses du monde que moi pour publier un tel article » Vous pourrez simplement répondre « tu as raison, je ne les vois plus parce que j’ai pris la décision d’ouvrir mes yeux et je tente désespérément de reprendre cette décision à chaque instant » !

http://lapressegalactique.com/2015/12/20/le-bonheur-est-dans-les-petites-choses-etes-vous-sur-de-ca/

harmonie pensées creation aimer coeur amour petites choses bonheur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau