Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La Vague

Il y a des jours où on se demande ce que nous sommes, où est notre place, pourquoi sommes-nous ici sur terre et chaque fois nous avons le sentiment que nous ne recevons pas de réponse. Cette vague de désespoir qui nous submerge tel le sous-marin qui entre sous l’eau et qui nous amène à regarder notre vie à travers les hublots.

Les filtres que nous avons installés et qui déforment la réalité sont ces visions erronées que nous entrevoyons à travers ces hublots. On s’attache à la souffrance parce qu’elle nous rapporte quelque chose et la journée que nous sommes capables d’être honnêtes envers nous on réalise que nous avons continué ce petit jeu parce que nous n’étions pas encore capables de nous aimer par nous-mêmes. On avait encore besoin du regard des autres pour s’aimer et à travers la souffrance on est devenus des mendiants qui quêtent pour être aimés. On a fait bien des pirouettes avec nos parents et nous avons appris dès notre plus jeune âge qu’il fallait mendier l’amour parce que ce n’était pas gratuit. Chacun de ces gestes était accompagné d’une demande ou d’une promesse. Quoi qu’il en soit nous sommes rentrés dans ce moule qui était le seul que nous apprenions.

Et si là maintenant tu te donnais l’opportunité de sortir de ce moule et de te regarder en faisant une liste de tout ce que tu vois de positif de toi. Et si tu ouvrais ton cœur pour te donner l’opportunité de t’aimer. En détachant tes yeux des autres, tu pourras te regarder toi dans toute ta lumière. En ouvrant ton cœur à ta personne tu pourras te ressentir. En acceptant que tu aies fait tout cela parce que tu croyais que c’était ce qui était à faire. En te donnant le droit aujourd’hui d’adhérer à une nouvelle ligne de pensée qui est celle de ta liberté intérieure. Aucun attachement ne pourra t’apporter ce qui t’amène à vivre des manques ce n’est que dans l’ouverture et la liberté que tu pourras te vivre totalement. En étant dans le contrôle, la peur tu ne fais que rester dans le non-amour de toi, des autres et du tout.

Cultiver la lumière c’est accepter que nous allons faire des erreurs et que de ces erreurs nous apprendrons à aller de l’avant. Les erreurs ne sont pas là pour t’arrêter, mais bien pour te propulser en avant en te libérant de ton ignorance. C’est en apprenant que tu sais et en expérimentant que tu apprends. La vie est un rodéo que tu peux continuer de regarder en tant que spectateur ou décider de te joindre à l’action de la vie en participant toi aussi à l’élaboration de ton avenir. On peut rester dans notre tête et se faire des reproches de nos erreurs, de nos ignorances en continuant de jouer aux victimes qui ont des scénarios sans fin, mais nous pouvons également décider que nous sommes responsables de ce que nous vivons en prenant part à l’écriture de ce futur que nous voulons vivre.

Seras-tu cette victime qui continue de subir la vie ou l’écrivain qui veut s’émanciper de tout son passé pour créer son avenir ?

Soit le miroir que tu aimerais regarder chaque matin !

Soit la nouvelle vague de ta vie qui t’amène plus loin, plus profondément en accord avec toutes les parties de toi qui ne voudront qu’apprendre à surfer sur cette nouvelle note de bonheur que tu choisiras.

Inspiration d’Ysabeille Gariépy 28 juillet 2014

http://www.ysabeille.com/

La Vague

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau