Cooltext157743902330920                                                                                         

 

L’amabilité, une force qui peut faire tomber n’importe quel mur

 

Amabilidad y atractivo

 

Actuellement, il semblerait que l’amabilité soit devenue une espèce en voie d’extinction. Surtout dans les grandes villes. Ceci a une explication anthropologique : les grandes concentrations de population génèrent de plus fortes tensions et favorisent les relations impersonnelles. En fait, c’est l’un de ces facteurs qui compliquent la santé psychologique et émotionnelle dans ces espaces.

Il existe de nombreux endroits où, par exemple, saluer son voisin est devenu quelque chose d’étrange. On assume ce geste comme une perte de temps ou une flatterie superflue. Chacun ne pense qu’à soi. Dans ce type de lieux, on n’accorde pas d’importance aux gestes d’amabilité des autres. Vous ne serez donc pas surpris de savoir que les personnes qui vivent là développent des problèmes liés à l’anxiété, à la dépression ou ont du mal à adopter des attitudes positives.

“L’amabilité est comme un coussin, même s’il n’y a rien dedans, au moins il amortit les mauvais coups.”
-Arthur Schopenhauer-


Ces petits gestes affectueux se perdent même parfois au sein des familles, en raison du contact quotidien et d’une confiance excessive. Or, les expressions d’amabilité ne sont pas un luxe mais un style de vie qui s’imprime dans les relations des autres. Elles nourrissent les émotions positives et nous protègent des négatives.

Le gène de l’amabilité

La science a démontré que nous venons tous au monde avec le gène de l’amabilité. Autrement dit, nous sommes une espèce qui a besoin des autres pour survivre. Et nous en portons la marque biologique. L’altruisme et la coopération ont été décisifs pour l’évolution de l’être humain.

Certaines études ont montré qu’à partir de 6 mois, les enfants font déjà preuve de comportements affables avec les autres. Ils choisissent de se fermer ou de s’ouvrir aux autres personnes. Ils décident aussi d’interagir et d’être généreux et sont très réceptifs aux expressions d’amabilité.

Par conséquent, le fait d’être agréable avec les autres est quelque chose de naturel. Le manque d’amabilité est le résultat d’une civilisation qui promeut l’individualisme à l’extrême. Nous allons contre notre for intérieur quand nous considérons les autres comme de parfaits étrangers qui n’ont rien à voir avec nous.

L’amabilité est une force

L’amabilité est une attitude extrêmement élaborée. Elle implique un contrôle de soi, de la confiance, de l’empathie, du respect pour les autres et une certaine conscience de la relation qui existe entre l’individu et le groupe. C’est aussi une énorme force dans les relations sociales. Nous gagnons beaucoup plus à être aimables qu’à être indolents ou secs dans nos échanges.

Une personne aimable est quelqu’un qui a une intelligence émotionnelle développée. Et c’est ce genre d’attitude qui se transmet. Une personne aimable génère habituellement de l’amabilité et de la bonne volonté autour d’elle. Il s’agit d’une excellente façon d’empêcher les conflits ou de les voir acquérir une grande dimension.

L’amabilité favorise le bon caractère. Elle implique d’exprimer son affection et sa considération pour les autres, sans nous négliger pour autant. Cette attitude peut calmer une personne énervée et consoler une personne triste. Ce n’est pas pour rien si amabilité vient du latin amabilis, qui signifie digne d’être aimé.

Les bénéfices de l’amabilité

Si nous partons du fait que nous sommes des êtres sociaux et naturellement prédisposés à coopérer avec les autres, il ne s’agit donc pas d’apprendre à être aimables mais d’oublier les comportements d’hostilité ou d’indifférence. Cela en vaut la peine.

Les avantages de l’amabilité sont énormes. En voici quelques-uns :

* Elle protège la santé physique. Une personne aimable entre moins en conflit avec les autres et avec le monde. Ceci, au niveau du cerveau, se traduit par une plus faible production de cortisol. L’ocytocine, en revanche, que l’on surnomme l’hormone du “bonheur”, augmente.
* Elle préserve la santé mentale. Être aimable avec les autres permet de stabiliser notre humeur et de prévenir les états de stress et d’anxiété. Les actes de bonté nous font nous sentir mieux avec nous-mêmes. Ils nous rendent plus sûrs de nous.
* Elle contribue à développer de bonnes relations sociales. L’amabilité nous empêche de nous renfermer et nous aide à nous lier aux autres. Elle nourrit les environnements sociaux pour qu’ils soient plus collaboratifs et accueillants.
* C’est un mécanisme de protection contre les “mauvaises vibrations” des autres. L’amabilité a le pouvoir de désactiver les attitudes négatives des autres. Ainsi, elle représente une barrière et une réponse efficace contre les agressions et les rejets.

Avant de conclure, il est important de préciser une chose. Être aimable ne signifie pas être servile. Cela ne veut pas non plus dire qu’il faille s’habituer à “tendre l’autre joue”. L’amabilité est un style de comportement et de communication qui réaffirme les personnes. Elle implique juste de ne pas être insensibles aux autres.

https://nospensees.fr/

amabilité force confiance empathie aimer comportement

Ajouter un commentaire