Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment répondre à la douleur du vide causé par la perte

 

Douleur vide

La transition nous pousse à laisser aller tout ce à quoi nous nous sommes identifiés, pour retrouver ce que nous sommes vraiment.
Donc laisser veut aussi dire perdre au niveau de l’ego, au niveau de nos croyances.
Le vide de la perte est créé lorsque j’arrête d’aimer. On pourrait dire que c’est un vide d’amour ou d’énergie. Mais en fait lorsque j’arrête d’aimer c’est la souffrance de la séparation que je vis, mais pas la séparation de l’être perdu, la séparation de mon âme donc de moi-même.

Lorsque j’aime je ressens l’énergie circuler en moi et cette connexion me rapproche de la source de toute chose donc de qui je suis réellement. C’est en aimant que je me reconnecte à qui je suis. Plus je le fais souvent et profondément plus je remplis le vide de manque d’amour.
Lorsque vous aimez un être, vous aimez, donc vous remplissez un vide, car vous vous connecter à vous-même. Si l’être n’est plus, vous arrêter d’aimer donc vous ressentez un vide. La réalité, c’est qu’aimer ne devrait pas être limité à nos proches. Nous avons la faculté, si je peux le dire ainsi, d’aimer tout de notre vie. Il n’y a pas de raison d’aimer un être plus ou moins qu’un autre, car au niveau universel, nous sommes tous 1 donc c’est nous qui souffrons d’aimer plus une personne qu’une autre ou un être plus qu’un autre.

L’amour on le ressent quand on prend la décision d’aimer. C’est vrai que selon nos programmations un petit chiot ou un petit chat est plus facile à aimer qu’un gros tigre qui montre ses crocs, mais il en demeure pas moins que si nous prenons la décision d’aimer le gros tigre la sensation et la reconnexion sera la même et le vide il n’y aura plus.
Aussi, comme aimer est le chemin, je vous propose de commencer à aimer la sensation de vide. Accepter de ressentir complètement ce vide pour l’apprivoiser dans votre corps, car une autre programmation est celle de ne pas ressentir le vide car c’est reconnu par l’ego comme une menace, un danger. Or ce n’est pas le cas. On ne meure pas de ressentir. Aimer la sensation et le vide disparaît.

Autres suggestions : comme le vide se vit dans le corps, créer un vide dans notre corps et accepter ce vide nous aide à reprogrammer notre cerveau et dissoudre la croyance que le vide est dangereux et douloureux. Ce n’est qu’une sensation rien de plus. On peut créer un vide par la faim ou par l’expiration complète de notre air.
Permettez-vous d’avoir faim et d’apprivoiser la sensation de faim, ce vide de nourriture.

Vous pouvez également prendre plusieurs respirations et vider vos poumons complètement en tenant le plus longtemps possible se vide d’air.
Vous pourrez observer que la sensation de vide est similaire à la sensation créée par la perte d’un être et ainsi dissoudre la douleur qui n’est qu’une illusion.

par Laurent Van der Wee

Retrouvez les chroniques de Laurent Van der Wee sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Ajouter un commentaire