Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Comment avoir une influence sur la réalité extérieure

 

InfluenceMême si cela peut paraitre inconcevable, incompréhensible, voire même improbable, comprendre que la réalité n’est pas quelque chose qui est imposé de l’extérieur est essentiel pour reprendre votre liberté et retrouver votre pouvoir intérieur. Comment pouvons-nous dire que la réalité ne nous est pas imposée alors que chaque jour nous observons des tas d’évènements qui se produisent autour de nous, autant sur le plan personnel que mondial, sans que nous intervenions directement dans l’apparition de ces circonstances ?

Pour répondre à cette question d’une manière claire, il faut d’abord comprendre certains principes sur le fonctionnement de l’univers. Comprendre cela vous permet de découvrir les évidences de ce fonctionnement dans votre propre expérience.

Principe n° 1 : nous sommes des êtres énergétiques avant d’être matériels. Nous vivons dans un univers fait essentiellement d’énergie, ce qui a été amplement démontré par la physique quantique. Tout commence dans l’énergie (par une idée, une intention) avant de se manifester dans le monde matériel. Votre être matériel a donc un aspect immatériel qui existait bien avant votre incarnation physique, qui est plus grand que lui et qui est l’élément dominant dans votre être.

Si vous y pensez bien, votre conscience et votre âme sont des formes d’énergie. De même, vos pensées, vos émotions, vos désirs, vos croyances sont des formes d’énergie. Vous ne pouvez pas les voir, mais vous savez qu’ils existent, car soit vous les ressentez, soit vous en percevez les effets dans votre réalité. Vous commencez maintenant à mieux saisir pourquoi on peut dire que vous êtes d’abord des êtres énergétiques.

Principe n° 2 : la nature de l’univers est vibratoire et réflective. Cela veut dire que toute forme d’énergie (être vivant, objet, planète, plante, grain de sable, etc.) émet une vibration et qu’elle échange constamment de l’énergie avec ce qui lui est semblable. Vous êtes fait d’énergie et vous échangez constamment de l’information avec tous les autres champs d’énergie que vous rencontrez. Tout est interconnecté par l’intermédiaire de réseaux énergétiques. Vous n’avez pas à développer de dons particuliers pour percevoir l’énergie. Alors vous demandez-vous, comment pouvez-vous percevoir les fréquences vibratoires (ou énergie) avec votre corps physique ? Parce que tout votre corps est un système de réception et d’interprétation des fréquences vibratoires qui vous entourent.

Avez-vous déjà réalisé que vous recevez des fréquences lumineuses que vous percevez avec vos yeux pour ensuite les traduire en formes et en couleurs. Vous recevez des fréquences sonores que vous percevez avec vos oreilles pour les traduire en bruits, en sons, en paroles, etc. Vous recevez des fréquences olfactives que vous percevez avec le nez que vous traduisez ensuite en odeurs. Vous recevez différentes fréquences vibratoires qui vous donnent de l’information sur ce qui vous entoure et que vous ressentez avec votre cœur et votre corps, soit en vous sentant bien, soit en vous sentant mal.

Vous êtes un grand champ d’énergie qui échange de l’information vibratoire avec tout ce que vous rencontrez. Exactement comme un aimant. Vous attirez ce qui est semblable et repoussez ce qui ne l’est pas. Vous émettez une signature vibratoire qui vous identifie de manière unique. Et cette vibration vous est retournée sous forme de circonstances, de relations, de rencontres, de synchronicités, etc. qui correspondent avec précision à votre fréquence énergétique. Cela signifie qu’en observant les circonstances qui vous entourent et votre perception de ces circonstances, vous pouvez apprendre à vous connaitre. Votre réalité extérieure est toujours le reflet de votre réalité intérieure.

Principe n° 3 : vous êtes le centre de votre univers. Chaque être humain est le point d’attraction de sa réalité individuelle. Toutes les choses que l’on nous a répétées étant petits (et qui sont répétées depuis des générations) ont été conçues de manière à nous enlever le pouvoir de modeler notre réalité selon notre désir : « L’univers ne tourne pas autour de toi. Tu n’es pas le centre de l’univers. Tu ne peux rien faire tout seul. Tu ne peux rien contre ce qui arrive. Il faut accepter ceci ou cela et tu ne peux rien y changer, etc., etc. »

Nous avons adopté toutes ces idées sans les remettre en question puisqu’elles venaient des parents et des éducateurs en qui nous avons placé notre confiance et à qui nous avons accordé l’autorité de « savoir mieux que nous » ce qui est vrai ou possible. Mais maintenant, nous pouvons remettre en question toutes ces affirmations afin d’en vérifier la validité par nous-mêmes.

S’il est vrai que nous sommes le centre d’attraction de notre réalité, comment cela fonctionne-t-il ? Parce que la réalité est le produit de la conscience. C’est la conscience qui crée. C’est très complexe, mais je crois que de pouvoir comprendre que la réalité commence avec la conscience est suffisant pour pouvoir commencer à influencer votre réalité. La réalité est modelée par la perception de ce que vous observez. D’abord vous êtes témoin d’un évènement, puis vous l’interprétez selon vos schémas de références et vos filtres perceptuels et finalement, vous réagissez à ce que vous observez dans le présent. Les deux aspects importants sont : PERCEPTION ou interprétation et ensuite RÉACTION.

Le hasard, la chance ou la malchance n’existent pas. Vous créez votre réalité même si vous n’en connaissez pas les lois. C’est comme le Code de la route, les lois existent même si vous ne les connaissez pas. Et si vous dépassez la limite de vitesse permise et qu’il y a un radar, vous aurez une amende. Vous ne pouvez pas dire « Je ne savais pas », mais vous pouvez apprendre quelles sont les lois et comment elles fonctionnent par vos propres expériences ! Nous créons toujours que nous connaissions les lois de la création ou non : nous créons par défaut (et alors nous ne comprenons pas ce qui nous arrive) ou nous créons consciemment. Ceci n’a rien à voir avec la valeur ou le mérite d’une personne. Les lois de création sont impartiales et neutres et elles s’appliquent en tout temps, d’une manière consistante, sans aucun jugement.

En conséquence, tout changement de vos circonstances extérieures ne peut commencer que par un changement intérieur.

Principe n° 4 : L’univers est inclusif, car tout en fait partie, rien n’est rejeté. Tout ce à quoi nous donnons de l’attention EN POSITIF OU EN NÉGATIF fait partie de notre champ d’énergie et en conséquence est accepté dans notre réalité. Rien n’est exclu. L’importance de cette compréhension est de savoir que toute attention négative ou toute attention à ce que vous ne voulez pas voir dans votre réalité contribue justement à maintenir ce que vous ne voulez pas présent dans votre réalité. Cette focalisation est le résultat de pensées, de paroles, d’inquiétudes concernant l’objet de votre attention. Par exemple, si vous n’aimez pas le Code de la route et que vous le critiquez constamment, il est probable que vous attirerez des expériences vous confirmant que vous avez raison de ne pas l’aimer, car l’univers travaille toujours pour vous et avec vous, sans juger. L’univers inclut TOUT. Il ne divise ni ne sépare.

Mais vous vous dites surement : « Il y a des systèmes politiques, économiques, sociaux et autres qui ont été créés bien avant moi et que je suis bien obligé d’accepter. Il y a des tas de circonstances qui se produisent autour de moi sans que j’intervienne. » Oui bien sûr, tout cela est vrai. Mais vous devez réaliser le rôle que vous jouez dans tout cela pour retrouver le pouvoir que vous avez. Vous commencez à créer votre propre réalité dès que vous regardez quelque chose et que vous amenez ces circonstances dans votre champ d’attention. Si en observant le système politique actuel vous vous dites : « Je n’ai pas le choix, je dois me soumettre aux règles par peur d’être puni. » C’est comme cela que vous devenez participant de la réalité actuelle et que vous contribuez à son maintien.

Mais si vous vous dites : « Voici ce qui existe, mais cela ne correspond pas à ce que je désire. » Vous acceptez ce qui est présent avec neutralité, sans le condamner ou le rejeter, sans vous sentir limité ou prisonnier du système. En même temps, vous choisissez de maintenir une vision différente et alors l’énergie que vous émettez par votre désir de changement a un pouvoir d’influence bien plus grand que vous ne le croyez. Une attention positive, en accord avec la nature de votre être, est une énergie qui a une vibration élevée et en conséquence, c’est un élan créateur puissant. Si tous pensaient de cette manière, les vieux systèmes en place ne pourraient se maintenir bien longtemps. Mais l’attitude actuelle est trop souvent : « C’est plus grand et plus fort que moi et je n’y peux rien. » Et la conséquence est le maintien de ce qui était déjà là avant vous.

Quand j’étais petite, je ne comprenais pas pourquoi un pays riche comme celui où je suis née jetait ses surplus de lait alors qu’il y avait des pays ou la famine sévissait. On me disait : « C’est pour préserver l’économie, c’est comme ça, on n’y peut rien. » C’était une idée étrange que l’économie soit plus importante que la survie d’êtres humains. Mais aujourd’hui, alors que je peux discerner par moi-même, je ne suis plus obligée d’accepter ces conditions. Et si vous avez bien compris, il ne s’agit pas de les combattre ou de s’y opposer activement. Il s’agit plutôt de modifier l’énergie, la conscience que nous avons de l’économie en place. Ainsi la vision que je maintiens et qui est bien vivante en moi est celle d’une économie équilibrée, qui procure un approvisionnement suffisant en vivres et en ressources diverses à tous les êtres vivants et qui contribue à la diversité et à des échanges harmonieux entre les différentes nations. Et cette vision prend sa source dans le savoir intérieur que l’univers est abondant et a été conçu pour nous fournir absolument tout ce dont nous avons besoin.

Une chose importante est de réaliser que rien n’a de signification avant que vous ne lui en donniez une. La signification que vous accordez, c’est-à-dire l’interprétation que vous faites de ce que vous voyez crée votre réalité personnelle. Dans les mêmes circonstances, c’est la perception de chaque personne qui en est témoin qui module sa réalité de façon individuelle. Ainsi, lorsque vous prenez connaissance d’un attentat terroriste par exemple, vous pouvez ressentir de la peur, de l’insécurité ou même vous sentir en danger alors qu’une autre personne n’accordera aucune attention à cet évènement et en conséquence ne sera pas affectée de la même manière, car la peur ne fera pas partie de sa réalité. Notez bien que cela ne change pas l’évènement, mais votre réaction énergétique (votre ressenti, vos émotions) d’une part a une influence sur votre propre état d’être (vous vous sentez bien ou mal, en confiance ou en danger), mais aura aussi une influence future sur ce genre d’évènements en contribuant soit à les nourrir soit à les transformer.

Parce que vous êtes un être créateur, ayant un pouvoir d’influencer l’énergie, la vision que vous avez d’une situation peut l’enrichir et contribuer à l’élever ou tout au contraire contribuer à sa stagnation.

Le regard que vous portez sur chaque situation, chaque chose ou chaque personne a une GRANDE importance. Car votre regard sur la situation est créateur. Votre regard a un pouvoir d’influence bien plus grand que ce que vous croyez. Lorsque vous percevez quelque chose comme beau et bon, que vous avez une vision positive du potentiel futur de cette chose, vous enrichissez cette chose ou cette personne, vous contribuez à son élévation, à son devenir harmonieux. Et lorsque vous percevez quelque chose comme stagnant, inutile, mauvais ou dangereux, vous envoyez cette énergie à la personne ou la situation et vous contribuez au maintien de cette situation que vous n’aimez pas ou dans laquelle vous vous sentez inconfortable. Vous vous reliez alors à cette énergie désagréable.

Lorsque vous élevez une situation par votre regard, ce que vous recevez en retour est la joie et, la satisfaction de contribuer à l’amélioration de quelqu’un, quelque chose ou d’une situation… C’est aussi la joie et la satisfaction de vous sentir en harmonie et en équilibre avec le reste de la Création…

Cela signifie que si vous êtes témoin d’un acte grossier, par exemple, d’une bataille ou d’une altercation entre deux personnes, votre perception des êtres et de la situation, c’est-à-dire votre regard a une influence. Si vous jugez ou condamnez la personne, par votre puissant ressenti, vous accordez une énergie créatrice à ce genre de situation. Et de ce fait, vous perpétuez la notion de séparation, de bien et de mal, et cela signifie que vous acceptez ce genre de comportement comme faisant partie de votre réalité. Mais si vous pouvez rester impartial, avoir de la compassion en reconnaissant que chacun agit selon sa conscience tout en voyant en chacun un être spirituel qui fait une expérience, alors votre réalité est bien différente. Il ne faut pas confondre perception et réaction. Car rester neutre et sans jugement ne signifie pas que vous ne pouvez rectifier une situation qui a des conséquences désagréables sur les autres, mais vous le faites sans colère, sans désir de punir et sans peur, mais avec amour et compassion.

Ainsi la manière dont vous regardez et interprétez la réalité actuelle contribue soit à son maintien, soit à son changement. C’est pourquoi votre influence sur les circonstances de votre vie est bien plus grande que vous ne le pensez. En conséquence, il est important de devenir conscient de ce que vous pensez et ressentez en tout temps afin de consciemment diriger votre énergie créatrice vers ce que vous voulez voir dans votre réalité.

Actuellement, la plupart des êtres créent par défaut d’une manière RÉACTIONNELLE au lieu d’une manière DÉLIBÉRÉE. Vous observez une situation et vous réagissez à ce qui est présent. Vous laissez les émotions désagréables vous submerger, la peur vous envahir, etc. Vous jugez, vous critiquez les systèmes en place, vous donnez du pouvoir à toutes ces choses dont vous ne voulez pas en y accordant une attention négative constante – par vos pensées comme par vos émotions. C’est comme ça que vous maintenez dans votre réalité exactement ce dont vous ne voulez pas.

On peut dire que la réalité est multidimensionnelle et malléable tout simplement parce qu’en face de circonstances semblables, chaque point de vue, provenant de chaque conscience qui y participe, crée une réalité différente. Chaque perspective est unique et est valide car elle offre la possibilité à celui qui la vit de dépasser ses limitations pour évoluer vers un état de conscience plus élevé, à condition d’être ouvert à voir comment ce que cette expérience peut apporter de bénéfique.

Voici quelques suggestions simples pour vous aider à recadrer des perspectives limitées et qui vous empêchent d’attirer les expériences que vous désirez. Bien entendu, il n’y a pas de recette magique. Ces outils sont faciles, mais vous devez les appliquer avec constance, sans vous décourager, ni vous auto critiquer ou vous juger, si vous voulez avoir des résultats et ainsi influencer la réalité extérieure.

1 - Surveillez votre langage ! Vos paroles vous en révèlent beaucoup sur les habitudes de pensées négatives ou impuissantes que vous avez et qui maintiennent les situations que vous n’aimez pas dans votre vie. Ne parlez pas de ce qui vous manque, de vos inquiétudes ou de ce qui ne va pas. Parlez des solutions et des résultats que vous voulez. Tout commence à l’intérieur de vous, par l’énergie que vous émettez.
2 - Vivez dans le moment présent. Il n’y a que le présent qui existe. Le futur s’actualise dans le moment présent. Acceptez tout ce qui est présent dans votre vie sans y résister, vous questionner ou le rejeter. Reconnaissez que vous avez joué un rôle (même si vous ne savez pas comment). En prendre la responsabilité, c’est accepter votre pouvoir de changement.
3 - Le présent crée le futur. Ce que vous pensez et ressentez dans le présent sera votre futur. Ne parlez donc que de ce que vous voulez avoir dans votre vie.
4 - Servez-vous de votre imagination pour créer des scénarios futurs tels que vous les désirez. Vous savez, votre mental crée des scénarios d’inquiétude constamment. Changez de programme en choisissant délibérément les scénarios futurs que vous voulez dans votre vie.
5 - Écoutez votre intuition, vos impulsions, votre petite voix. Apprenez à lui faire confiance. C’est votre guidance qui vous parle.
6 - Cessez de critiquer ou de vous plaindre. Ayez une attitude d’appréciation et de gratitude envers tout ce que vous avez et ce que vous désirez COMME SI C’ÉTAIT DÉJÀ LÀ. Créer ce sentiment de satisfaction dans le présent est ce qui magnétise les nouvelles expériences que vous voulez.

Il faut reconnaitre que tout ceci est bien plus facile à dire qu’à faire. Non pas parce que c’est compliqué c’est en fait très simple. C’est difficile parce que nous devons nous défaire de nos vieilles habitudes… et c’est pourquoi la constance et la répétition sont essentielles si vous voulez créer de nouveaux réseaux neuronaux dans votre être, de nouvelles programmations qui sont en accord avec votre potentiel véritable et votre nature d’être créateur.

Si vous désirez un accompagnement pour faire ce travail, je vous invite à considérer le Programme de Coaching créatif.

Avec amour

DOMINIQUE LACROIX

https://www.nouvellerealite.com/

énergie conscience creation ame vibrations univers influence

Ajouter un commentaire