Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Cesser d'être une victime

Il est normal d'avoir une bonne journée. Vraiment.

Il est normal de se sentir bien et d'avoir l'impression que notre vie est maîtrisée, et sur la bonne voie.

Nous sommes nombreux à avoir appris, dans nos compartiments de survivants, que la meilleure façon d'obtenir l'attention et l'approbation dont nous avons besoin est d'air en victimes. Si la vie est pénible, trop difficile, incontrôlable, trop ardue, injuste, alors les autres nous accepteront, nous aimeront et nous approuveront, croyons-nous.

Nous avons peut-être appris cela au cours de notre vie et de notre association avec des personnes qui apprenaient aussi à survivre en étant des victimes.

Nous ne sommes pas des victimes. Nous n'avons pas à entrer dans la victimisation. Nous n'avons pas à nous sentir impuissants et incapables de diriger notre vie pour obtenir l'attention et l'amour désirés. En fait, la forme d'amour que nous recherchons ne peut être obtenue ainsi.

Nous pouvons obtenir l'amour que nous souhaitons véritablement et qui nous est nécessaire simplement en nous appropriant notre propre pouvoir? Nous apprenons à nous tenir debout, même si parfois il fait bon de s'en remettre un peu aux autres.
Nous apprenons que les personnes sur lesquelles nous nous reposons ne sont pas nos béquilles. Elles nous accompagnent.

Nous connaissons tous des mauvais jours - des jours où les choses ne sont pas ce qu'elles devraient être, des jours où nous sommes envahis par la tristesse et la crainte.
cependant, nous pouvons affronter les mauvais jours et les pensées sombres d'une façon qui reflète l'autonomie plutôt que la victimisation.

Il est aussi normal d'avoir une bonne journée ? Nous n'aurons peut-être pas autant à dire, mais nous aurons plus à apprécier.

(Extrait du livre "Savoir lâcher prise" de Melody Beattie)

cesser d'être victime

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau